ARTISTE:

U.D.O.

(ALLEMAGNE)
TITRE:

NO LIMITS

(1998)
LABEL:

GUN RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant éraillé, Old School
""
NOISE (27.12.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

C'est pile un an après "Solid" que sort ce 6ème disque studio d'UDO. Udo Dirkschneider semble ainsi décidé à ne plus perdre de temps après la parenthèse Accept. Le chanteur reprend le rythme tournée / albums dans une époque qui redevient peu à peu favorable à son heavy métal à l'ancienne. Ainsi "No Limits", produit encore une fois par Stefan Kaufmann, nous permet de retrouver la même formation et un style musical qui semble figé dans le temps, et c'est finalement avec un brin d'inquiétude que l'on s'apprête à découvrir cet opus. Inquiétude car "Solid" n'avait pas complètement su retrouver l'efficacité du début de carrière d'Udo, et vu le court délai de réalisation de ce "No Limits", on se demande logiquement si Udo ne va pas finir par se perdre dans une certaine routine et finalement, une certaine médiocrité en enquillant les albums tel un fonctionnaire du métal.

Mais pour le moment, il faut se rassurer. Pour commencer, le disque présente une pochette plus digeste, et encore une fois, Udo et sa bande sont parvenus à nous proposer un heavy typiquement germanique, de qualité et avec encore une alternance entre titres assez rapides et mid-tempos comme les aime le chanteur allemand. Ce disque s'avère efficace, notamment dans sa première partie. Certes il n'y a pas de tube énorme à distinguer comme dans le temps, mais une flopée de très bons morceaux. Ce sont les titres les plus lents, ou simplement plus recherchés, qui tirent d'abord leur épingle du jeu. "Way Of Life" et "No Limits" se distinguent avec leur aspect plus posé, leurs refrains faciles à assimiler et d'excellents soli mélodiques. Ensuite, "With A Vengeance", après une introduction dédiée aux guitaristes, s'avère être un excellent titre mélodique et accrocheur dans l'esprit de l'époque "Faceless World". Mais il y a également du speed métal à l'ancienne dans tout cela. Ainsi, "Freelance Man" fait du bien par où il passe et devrait faire un malheur en concert, alors que "One Step To Fate" est un monstre de puissance qui colle une belle claque à l'auditeur.

Finalement, le bémol à apporter vient de quelques titres en fin de disque, moins efficaces et sonnant un peu génériques, écoutables mais finalement vite oubliés. Ainsi "Backstreet Loner", malgré un Udo efficace au chant, "Manhunt" et "Rated X" plombent un peu la bonne impression générale du disque. En toute fin de disque, on trouve une reprise du "I'm A Rebel" d'Accept, un peu inutile mais qui sonne comme une déclaration de libération pour Udo. Il se glisse également une reprise du groupe de disco Supermax, "Love Machine", accrocheuse en diable et qui a tout du tube en puissance avec son refrain imparable et un rythme plus métallique mais qui ne perd pas l'aspect dansant de l'originale.

"No Limits", sans la présence de gros tubes et malgré des petits trous d'airs et un délai de réalisation assez court, est malgré tout une bonne livraison d'UDO. Il se place un petit cran au-dessus de "Solid" et pas loin derrière les tout meilleurs disques de ses auteurs. C'est en tout cas un bon disque de heavy-mélodique, taillé pour les amateurs du genre, prouvant qu'Udo a encore bien des choses à dire.


Plus d'information sur http://www.udo-online.d





LISTE DES PISTES:
01. The Gate (00:51)
02. Freelance Man (04:24)
03. Way Of Life (04:45)
04. No Limits (04:01)
05. With A Vengeance (05:26)
06. One Step To Fate (05:10)
07. Backstreet Loner (03:28)
08. Raise The Crown (04:06)
09. Manhunt (04:16)
10. Rated X (03:54)
11. Love Machine (05:24)
12. I'm A Rebel (02:19)
13. Azrael (05:31)

FORMATION:
Fitty Wienhold: Basse
Jürgen Graf: Guitares
Stefan Kaufmann: Guitares
Stefan Schwarzmann: Batterie
Udo Dirkschneider: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
U.D.O.: Nouvel album en octobre
DERNIERE INTERVIEW
U.D.O. (14 MAI 2013)
"Tu sais, produire, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !" [...] Je suis très content de ce qu'on en a fait, il y a plein de choses intéressantes dessus."
 
AUTRES CHRONIQUES
VENOM: Black Metal (1982)
HEAVY METAL -
MANOWAR: Kings Of Metal (1988)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT U.D.O.
U-D-O-_We-Are-One
We Are One (2020)
4/5
5/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
U-D-O-_Steelfactory
Steelfactory (2018)
4/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Decadent
Decadent (2015)
3/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Steelhammer
Steelhammer (2013)
4/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
UDO_Rev-Raptor
Rev-Raptor (2011)
4/5
4/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021