GROUPE/AUTEUR:

MOTORHEAD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ROCK 'N' ROLL (1987)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HEAVY METAL

""
CHILDERIC THOR - 13.01.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Dans l’absolu et, un peu à l’instar d’un AC/DC, il ne peut pas vraiment exister de mauvais disque de Motörhead. Celui-ci recopiant (ou presque), depuis ses débuts en 1975, une recette demeurée inchangée, la déception se révèle de fait rarement – pour ne pas dire jamais – au rendez-vous, gageure qui tient de l’exploit eu égard à une longévité envieuse et à un nombre d’albums forcément conséquent.

Même une rondelle telle que la bien nommée Rock’n’Roll, pourtant celle qui a peut-être rencontré le moins de succès dans les charts britanniques, se laisse consommer comme une bonne pinte sans faux col. Renouant, grâce à Orgasmatron, avec une dynamique qui semblait l’avoir un peu déserté après l’échec – injuste – de Another Perfect Day (1983), le groupe retourne alors très vite en studio pour graver ce huitième album qui marque par ailleurs le retour, éphémère du reste, de Phil "Animal" Taylor, l’ex Saxon Pete Gill ayant quitté le navire après n’avoir finalement collaboré avec lui que sur un seul opus et quelques titres sur la compilation No Remorse. Côté guitares, la paire Würzel/Phil Campbell est reconduite (elle restera en place jusqu’en 1995), pérennisant la formule à quatre expérimentée sur Orgasmatron.

Pour autant, et bien que la patte Motörhead demeure toujours aussi indélébile, Rock’n’Roll ne ressemble pas vraiment à son aîné d’un an, dont il n’exploite pas la veine mid-tempo qui avait tant réussi à ce dernier le temps de deux titres d’anthologie. Faisant honneur à son nom, l’album est direct, sans fioritures tout en étant des plus mélodiques. L’hymne "Eat The Rich", initialement écrit pour le film éponyme aujourd’hui oublié, avec son refrain taillé pour chantonner sous la douche le matin (pour ceux qui se lave), est ainsi représentatif de la priorité accordée aux mélodies.

Comme toujours, le menu ne franchit que de peu la demi-heure, défile à vive allure, carburant aux lignes de guitares nerveuses à quatre mains ("Stone Deaf In The USA") qui lui confèrent un côté plus commercial, et à la voix goudronneuse d’un Lemmy fidèle à lui-même, accroché à sa Rickenbaker sale comme la rouille. Il distille une poignée de bonnes cartouches : "Rock’n’Roll", "Traitor" et surtout, ce "Boogeyman" remuant et étonnant avec son riff jubilatoire.

Sans être une pièce essentielle de la carrière de Motörhead, qu’on a tout de même connu plus inspiré, Rock’n’Roll ne peut pas décevoir. Il ouvre néanmoins la phase d’abstinence - discographique s’entend – la plus longue de la bande à Lemmy, l’effort suivant, le nettement plus mémorable 1916, ne voyant le jour que près de quatre ans plus tard !

Plus d'information sur http://www.imotorhead.com



GROUPES PROCHES:
GUACHASS, ANVIL, STAR*RATS, BONESHAKER, NASHVILLE PUSSY, ZEBARGES, VENOM, TALETELLERS, SEEKERS OF THE TRUTH, HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS

LISTE DES PISTES:
01. Rock 'n' Roll - 03:49
02. Eat The Rich - 04:34
03. Blackheart - 04:03
04. Stone Deaf In The Usa - 03:40
05. The Wolf - 03:28
06. Traitor - 03:17
07. Dogs - 03:48
08. All For You - 04:11
09. Boogeyman - 03:07


FORMATION:
Lemmy Kilmister: Chant / Basse
Phil "Animal" Taylor: Batterie
Phil Campbell: Guitares
Würzel: Guitares


TAGS:
80's
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MOTORHEAD
DERNIERE ACTUALITE
MOTORHEAD: Sortie du coffret 'Ace Of Spades - 40ème Anniversaire !!'
Toutes les actualités sur MOTORHEAD
DERNIER ARTICLE
LA VERITE SUR MUSIC WAVES !
On ne vous dit pas tout. Les chroniqueurs de Music Waves ne sont pas d'illustres anonymes. Pour toi, lecteur aimé, ils ont accepté de se démasquer. Tous les articles sur MOTORHEAD
DERNIERE INTERVIEW
Décrit comme "le film muet le plus bruyant du monde", Gutterdämmerung réunit plusieurs des plus grands noms du rock... Music Waves était invité à la projection privée en compagnie de son créateur, Björn Tagemose...

NOTES
3.2/5 (4 avis) 3.3/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BEYOND THE BRIDGE: The Old Man And The Spirit (2012)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
STAGE DOLLS: Always (2010)
A.O.R.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOTORHEAD
MOTORHEAD_Under-Cöver
Under Cöver (2017)
3/5
3.5/5
WARNER / HARD ROCK
MOTORHEAD_Bad-Magic
Bad Magic (2015)
4/5
4.1/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
MOTORHEAD_Aftershock
Aftershock (2013)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours-–-Vol-2-Anyplace-
The Wörld Is Ours – Vol. 2 (Anyplace Crazy As Anywhere Else) (2012)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours--Vol-1-Everything
The Wörld Is Ours - Vol. 1 (Everything Further Than Everyplace Else) (2011)
4/5
4/5
EMI / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020