GROUPE/AUTEUR:

CRYSTAL BREED

(ALLEMAGNE)

TITRE:
THE PLACE UNKNOWN (2011)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 17.01.2012 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Crystal Breed est un groupe originaire de Hanovre et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est plutôt bien né puisque ses deux géniteurs ont longuement roulé leur bosse avec quelques pointures allemandes comme Uli Jon Roth, Gamma Ray ou encore Fair Warning. The Place Unknown, leur première production, se veut ainsi le reflet de leur volonté à mettre l'énergie et la puissance de leur jeu au service d'une musique sophistiquée.

Lies ouvre l'album dans un déluge puissant rappelant effectivement les pointures allemandes précédemment citées : chorus puissants, rythmique implacable et guitare nerveuse nous ramènent à l'âge d'or du hard-rock "Deutsche Qualität". Mais pas seulement. A la manière d'un Saga, Crystal Breed parvient à caser en cinq minutes quelques éléments qui cassent la linéarité du morceau, donnant ainsi une dimension progressive fort bien venue à leur musique.

De même, à la manière d'un Porcupine Tree, le groupe alterne d'excellente façon passages métalliques et parties plus calmes, The Place Unknown étant le parfait exemple de ce mélange des genres. Et comme nos amis au look hardos ont un sens aiguisé et constant de la mélodie, tout cela nous donne une collection de titres dynamiques au possible, accrocheurs en diable et qui captivent rapidement l'auditeur. Le quatuor se permet même de venir titiller la référence allemande des ballades aux accents musclés. Avec Move, c'est carrément le grand Scorpions qui s'invite au festival, et ce morceau n'a vraiment pas grand chose à envier à ses glorieux prédécesseurs, les Still Loving You et autres Wind of Changes. Incontestablement, Niklas Turmann est de la race des grands guitaristes !

Après cette parenthèse enchantée, c'est le retour aux affaires sérieuses, la fin de l'album s'avérant de plus en plus consistante au fil des titres, si ce n'était le rock furieux et plutôt déplacé de Back t'your Mum, avec en point culminant les 9 minutes de Worshiper, qui trouverait sans problème sa place au sein d'un grand album de Sylvan (je vous laisse deviner lequel …).

Avec The Place Unknown, Crystal Breed se positionne brillamment au sein de la sphère hard-progressive, proposant un album certes musclé, mais dont les rebondissements plairont aussi bien aux amateurs de métal qu'à ceux dont les oreilles progressives sont habituées à plus de tendresse.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
PORCUPINE TREE, SYLVAN, SCORPIONS

LISTE DES PISTES:
01. Lies - 5:26
02. Floating On Waves - 5:43
03. The Place Unknown - 6:24
04. Move - 5:58
05. Rockstar Wannabe - 8:23
06. No Turning Back - 5:21
07. Back T'your Mum - 5:05
08. Workshiper - 9:28
09. Words Of Silence - 5:49


FORMATION:
Corvin Bahn : Chant / Claviers
Michael Schugardt : Basse
Niklas Turmann : Chant / Guitares
Thorsten Harnitz: Batterie


TAGS:
-
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NUNO777 - 28/12/2012 -
0 0
4/5
Découverte tardive de cet album vraiment enthousiasmant de bout en bout. Crystal Breed me fait penser très souvent à Von Hertzen Brothers avec une belle maîtrise des chœurs, même si la musique du groupe à des côtés progressifs plus marqués.
Excellent!

Note : 8.5

CORTO1809 - 17/01/2012 -
0 0
4/5
Un mélange plutôt harmonieux de hard rock et de rock mélodique. La musique est enlevée et entrainante, l'utilisation de chœurs parfois angéliques a un petit côté Queen. Outre les références déjà citées par Tony, sur les ballades on pourra aussi penser à Styx dans ce qu'il a fait de mieux. Un disque qui ne révolutionne pas le genre mais qui s'écoute avec plaisir.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC CRYSTAL BREED
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MOTORHEAD: Bastards (1993)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ATKINS MAY PROJECT: Serpents Kiss (2011)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CRYSTAL BREED
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020