GAZPACHO

(NORVÈGE)

MARCH OF GHOSTS

(2012)
LABEL:

KSCOPE

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Concept-album, Intimiste, Planant, Planant
""
PETE_T (01.02.2012)  
5/5
(5) Avis (0) commentaire(s)
En voilà un disque qui était attendu ! Après trois albums de fort belle tenue, les Norvégiens de Gazpacho avaient un beau défi à relever pour maintenir la qualité de leurs livraisons.

Point de concept cette fois-ci, mais un ensemble de petites nouvelles décrivant le récit d’un personnage poursuivi par des esprits cherchant à lui narrer leur histoire telle celle du ‘Marie Celeste’ – un bateau retrouvé vide en pleine mer en 1872 -, de criminels de guerre haïtiens, ou encore du fantôme d'un auteur anglais de comédie qui a été injustement accusé de trahison. Point de concept mais un fil rouge tout de même avec "Hell Freeze Over" et sa construction en 4 parties reprenant un thème décliné sous forme de loops facilement identifiable et la liaison de certaines plages entre elles.

La production est, comme d’habitude, calibrée au millimètre, et le passage chez K-Scope n’a pu qu’améliorer cet état de fait. On retrouve toujours autant de profondeur dans les basses fréquences apportant une base sûre et stable, une voix chaleureuse et envoûtante mise éperdument en valeur, ainsi que des interventions au violon, cello ("Mary Celeste") et autres instruments celtiques telle la flûte irlandaise (sur "Hell Freeze Over II "notamment).

Les guitares, quant à elles, se font plus agressives puisque souvent couplées à celles de la batterie afin d’apporter de la percussion. "Mary Celeste" débute langoureusement dans la pure tradition du combo norvégien, mais le final bascule vers un folklore irlandais à l’image des premières livraisons de Mostly Autumn.

Le morceau le plus calme ("What Did I Do ?") est bercé par le violon et totalement basé sur la voix chaude de Jan-Henrik en multiples couches superposées. Bien que ce titre soit le plus lent et le moins varié, il contribue fortement à l'unité de l'album puisqu’il sert de transition entre 2 parties légèrement différentes de l'opus. En effet, la seconde partie se veut plus forte et progressive, avec en particulier le quatrième mouvement de "Hell Freezes Over" reprenant le thème dans un style assez métal (pas trop non plus tout de même !). "Golem" se permet de lorgner vers des horizons africains avec des percussions proches du djembé et des atmosphères arabisantes.

Au final, rien de révolutionnaire... Les détracteurs continueront à trouver le rock progressif de ce groupe langoureux et mou tandis que les inconditionnels ne pourront que se délecter une nouvelle fois de bien belles compositions. Si le propos ici présent penche plutôt du coté de "Night" par son atmosphère envoûtante, les incursions vers les différents folklores cités apportent une touche que nous connaissions peu dans la discographie du combo (mis à part 'The Walk Part I' sur "Tick Tock"). Assurément un grand disque... Une fois de plus !
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Hell Freezes Over I - 05:46
02. Hell Freezes Over Ii - 04:37
03. Black Lily - 04:58
04. Gold Star - 04:15
05. Hell Freezes Over Iii - 02:37
06. Mary Celeste - 05:44
07. What Did I Do ? - 04:19
08. Golem - 05:11
09. The Dumb - 04:34
10. Hell Freezes Over Iv - 06:11

FORMATION:
Jan Henrik Ohme: Chant
Jon-arne Vilbo: Guitares
Kristian Olav Torp: Basse
Lars Erik Asp: Batterie
Mikael Krømer: Violon, Guitares additionnelles
Thomas Andersen: Claviers
   
(5) AVIS DES LECTEURS    
TOWNSEND LE DEVIN
23/10/2023
511
  0 0  
5/5
Je ne pensais pas qu'il était possible de faire mieux que Tick Tock et surtout Night.... Et bien là ils font aussi bien les bougres! En fait cet album conserve la patte du groupe mais l'ambiance est ici un peu différente.... Enfin ça reste du GAZPACHO, hein.... Mais il y aurait une pointe de magie en plus que ça m'étonnerait pas. Et ce gimmick qui parsème la galette est fort bien trouvé ma foi, il n'est pas redondant et la durée de l'album est juste parfaite. On est pas sur les quasi 80 minutes de la plupart des groupes Prog. Ici c'est 50 minutes de bonheur auditif 😁
ABADDON
28/02/2012
  0 0  
2/5
Je sais déjà que mon appréciation va faire grincer quelques dents au sein de l’équipe même, et au-delà, parmi les amoureux de Gazpacho.
Déja modérément emballé par leur disque précédent, je ne suis guère plus touché par “March of Ghosts”. Il faut dire que je pars avec un handicap : je ne suis pas fan du Marillion seconde époque (avec Steve Hogarth), dont Gazpacho peut abondamment se réclamer.

Sous un vernis extrêmement soigné (les sons de claviers sont particulièrement étudiés pour servir les ambiances), Gazpacho nous livre une musique réfugiée dans la mélancolie, avec des compositions dénuées de toute fantaisie : l’adjonction de diverses sonorités telles les uillean pipes de ‘Hell Freezes Over II’ ou ‘Gold Star’, les teintes arabisantes de ‘Golem’, tout comme les touches folk de ‘Mary Celeste’, sont un habillage assez superficiel qui manque à donner du corps à un fond de composition plutôt maigre, qui tient d’ailleurs plus de l’atmosphérique que du progressif, les structures mélodiques restant plutôt simples.

Tant que Gazpacho se cantonne à son registre préféré - les lentes plages atmosphériques très spleen sur fond de nappes de claviers -, le résultat est magnifique quant aux sonorités, le groupe sait remarquablement rendre la mélancolie. Mais ne cherchez pas ici des développements alambiqués ... Certes, la simplicité peut être belle, mais l’unicité d’ambiances finit par faire diluer l’attention, ou plutôt, il devient possible de percevoir les procédés d’arrangements devant la qualité de composition. Et quand le groupe s’essaye à instiller plus de (relatif) dynamisme (‘Mary Celeste’, ‘Hell Freezes Over IV’), on le sent à la peine, d’autant qu’aucun développement vraiment digne de ce nom ne vient enrichir le propos.

Cet avis ne doit pas faire oublier les qualités mélodiques évidentes de “March of Ghosts”, avec lequel Gazpacho a su sortir un bel album. Un grand album, je n’en suis pas du tout convaincu.

6.5

LYNOTT
19/02/2012
  0 0  
2/5
Certainement beau, certainement talentueux, mais franchement, y'a de quoi se tirer une balle. Désolé, j'ai encore essayé mais je continue à ne pas adhérer.
Voir les 5 avis
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.7/5 (11 avis)
STAFF:
4.3/5 (10 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
GAZPACHO: Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
PRETTY MAIDS: Scream (1995)
METAL MELODIQUE -
OCEANS OF NIGHT: Domain (2011)
METAL PROGRESSIF - "Domain" ne décolle jamais vraiment des poncifs du métal progressif. Un album de plus pour un groupe de plus.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GAZPACHO
GAZPACHO_Fireworker
Fireworker (2020)
4/5
4.4/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
GAZPACHO_Soyuz
Soyuz (2018)
3/5
3/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
GAZPACHO_Molok
Molok (2015)
5/5
4.4/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
GAZPACHO_Demon
Demon (2014)
5/5
4.1/5
KSCOPE / ROCK PROGRESSIF
GAZPACHO_Missa-Atropos
Missa Atropos (2010)
5/5
4.2/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024