GROUPE/AUTEUR:

THE FUTURE KINGS OF ENGLAND

(DEFAULT)

TITRE:
WHO IS THIS WHO COMING ? (2011)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
POST ROCK

""
PETE_T - 03.02.2012 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Nous voici devant le quatrième album de nos futurs rois d’Angleterre deux ans après "The Viewing Point". Puissamment ancré dans les années 70, le groupe avait précédemment séduit par son style qui faisait la part belle aux longues plages répétitives et planantes. TFKOE nous revient donc avec ce nouvel album, basé sur le livre de MR James "Oh Whistle And I’ll Come To You My Lad" racontant une histoire de fantôme.

Deux ans ont passé et si le revirement n’est pas total, la nouvelle orientation prise par le combo pourra surprendre les habitués qui s’attendaient à vivre une nouvelle fois un retour vers le futur... Cette fois la production a fait un bond de trente bonnes années pour se positionner tout bonnement dans les carcans de notre époque avec la lente disparition de ces sons de claviers vintage et autres particularités vinylique. La section rythmique est traitée d’une façon plus incisive notamment sur l’avant dernier titre (et justement le plus réussi).

Mais si l’introductif "Journey To The Coast" nous fait voyager du coté de Venise, les quelques ressucées du passé sont encore présentes avec "The Globe Inn" soyeux et nourri au son de l’époque. Les trois petites compositions ("Finding The Whistle" et les deux parties de "The Watcher") offrent quand à elles des petits bouts d’expérimentations où les voix rencontrent des guitares acoustiques pour des duos introduits (ou terminés) par des bruitages.

Ce qui fait donc la force de cet opus c’est sa modernité apparente qui fait feu de tout bois dans les deux dernières compositions permettant aux passages répétitifs guitaristiques initiaux de "A Face Of Crumpled Linen" de monter en puissance puis, coupés par un long solo planant d’orgue, de reprendre de plus belle pour finir dans un feu d’artifice où l’ensemble des instruments se met à l’unisson. Il est aisé de faire un lien avec Ozric Tentacles d’autant plus que "Spectacle Of A Scarecrow" reprend la même construction mais s’échoue sur un bruitage de…corbeaux. Le titre éponyme voyage allégrement dans un espace temporel dans lequel se délecteraient les groupes basés sur les sons synthétiques (Tangerine Dream, Klaus Schulze) puisque entièrement construit sur des nappes de claviers parsemés d'expérimentations qui ont le malheur de faire sombrer l’auditeur dans l’ennui le plus profond.

Deux compositions dignes d’intérêt cela fait peut pour un groupe qui avait montré d'autres prédispositions sur les deux précédentes livraisons. A l'exception d'un titre, le charme des longs solis de 6 cordes a disparu, la folie contrôlée et progressive s'est évaporée et les développements qui étaient la force de The Future Kings Of England sont aux abonnés absents. Espérons que le prochain opus soit plus en adéquation avec les qualités de ce groupe...

Plus d'information sur http://www.thefuturekingsofengland.com/



GROUPES PROCHES:
AGUENAOU, TANGERINE DREAM

LISTE DES PISTES:
01. Journey To The Coast - 02:05
02. The Globe Inn - 04:27
03. Finding The Whistle - 02:01
04. Watcher Part 1 - 01:57
05. Who Is This Who Coming ? - 09:09
06. Convinced Disbeliever - 04:00
07. Watcher Part 2 - 01:59
08. A Face Of Crumpled Linen- 10:18
09. Spectacle Of A Scarecrow - 05:54


FORMATION:
Ian Fitch: Guitares
Karl Mallet: Basse
Simon Green: Batterie
Steve Mann: Claviers


TAGS:
Concept-album
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ABADDON - 04/11/2012 -
0 0
2/5
Quasi instrumental à connotations atmosphériques, de facture effectivement très "old school" malgré la (relative) modernité des moyens employés, ce "Who Is This ? Who Is Coming" m'est apparu puissamment ennuyeux ! Rien qui vienne étonner l'auditeur, une ambiance très monolithique ... je passe !
CORTO1809 - 05/02/2012 -
0 0
2/5
Un disque presqu'entièrement instrumental, un peu "old school", à mi-chemin entre le pastoral et l'expérimental façon Soft Machine, pas désagréable mais qui s'écoute dans une relative indifférence. Pas de quoi détrôner Elisabeth II en tout cas.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE FUTURE KINGS OF ENGLAND
NOTES
3/5 (1 avis) 2/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LACUNA COIL: Dark Adrenaline (2012)
METAL MELODIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CARNIFEX: Until I Feel Nothing (2011)
DEATH METAL "Until I Feel Nothing" est une entreprise de destruction massive rondement menée qui ravira les fans de brutalité bourrine sans concession et sans surprise. Si vous n’êtes pas de ceux-là : passez votre chemin !
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE FUTURE KINGS OF ENGLAND
THE-FUTURE-KINGS-OF-ENGLAND_The-Viewing-Point
The Viewing Point (2009)
4/5
4/5
BACKWATER / ROCK PROGRESSIF
THE-FUTURE-KINGS-OF-ENGLAND_The-Fate-Of-Old-M
The Fate Of Old Mother Orvis (2007)
4/5
2/5
BACKWATER / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020