GROUPE/AUTEUR:

SCORPIONS

(ALLEMAGNE)

TITRE:
COMEBLACK (2011)
LABEL:
SONY BMG
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
LOLOCELTIC - 06.02.2012 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Lors de la présentation de "Sting In The Tail", nous vous parlions de cette préférence qu'a le scorpion pour le suicide plutôt que pour la reddition. Malheureusement, si cette référence faisait notre admiration devant la décision du légendaire combo allemand de mettre un terme à sa carrière en pleine gloire, plutôt que de continuer coûte que coûte en se voyant dépérir, il n'en va plus de même aujourd'hui. Alors que le venimeux quintet venait de réussir son retour au premier plan avec ses 3 derniers albums, le voilà qui replonge dans ses travers, à savoir une énième compilation aux ficelles fines comme des câbles d'amarrage.

Il est vrai que le contenu de "Comeblack" n'a rien de déshonorant si l'on s'en tient à la qualité brute des titres le composant. Mais quel est l'intérêt de nous balancer encore et encore les mêmes titres ? En effet, la première moitié de cet opus voit Scorpions nous offrir une relecture de quelques-uns de ses titres les plus célèbres, initiative qui tombe vite à plat, les nouvelles versions restant très proches des originales, et la sélection n'ayant rien de surprenant. Tout juste pourrons-nous apprécier un "Rhythm Of Love" plus brut que sur "Savage Amusement". Mais pour le reste, ça sent méchamment le réchauffé, "Blackout" ayant même le mauvais goût de montrer les limites vocales de Meine, incapable de repousser le célèbre cri final, alors que l'enchainement des sempiternelles balades "Winds Of Change" et "Still Loving You" en viendrait presque à rendre ces titres insupportables pour cause d'overdose !

Plus intéressante, la suite est censée rendre hommage à plusieurs groupes ayant influencé nos vénérables teutons, idée intéressante à la base mais qui ne décolle qu'à de très rares occasions, Scorpions ne s'autorisant que peu d'écarts par rapport aux interprétations historiques. Si la version du "Tainted Love" de Gloria Jones (rendu célèbre par Soft Cell pendant les années 80) n'a rien d'original après la relecture qu'en avait déjà faite Marilyn Manson, celle de "Children Of The Revolution" de T-Rex reste la plus accrocheuse, les Allemands se l'étant parfaitement appropriée avec des guitares bien heavy. Pour le reste, à l'exception du refrain plus ample de "Ruby Tuesday" des Rolling Stones, nous avons droit à des interprétations qui restent collées aux originaux pour un résultat certes agréable, mais à l'intérêt des plus limités.

Et voilà comment plomber sa fin de carrière avec un coup marketing léger comme une choucroute au munster. Les fans inconditionnels auront beau argumenter que Scorpions nous offre un beau cadeau d'adieu et que l'ensemble reste agréable à l'écoute, il n'empêche que les Allemands sont trop récidivistes en la matière pour que nous tombions à nouveau dans le panneau. Et nous vous épargnerons le bonus hexagonal consistant en une indigente version franco-anglaise de "Still Loving You" en duo avec Amandine Bourgeois, gagnante de la saison 6 de la Nouvelle Star. Non vraiment, voir ces légendes partir sur un coup aussi foireux est trop triste et nous en serions presqu'à en souhaiter un nouveau véritable album pour leur permettre de sauver l'honneur…

Plus d'information sur http://www.the-scorpions.com/



GROUPES PROCHES:
220 VOLT, SAXON, BONFIRE, IRON MAIDEN, ROSSET, CRYSTAL BREED, ANCARA, THE POOR, ULI JON ROTH, CASUAL SILENCE

LISTE DES PISTES:
01. Rhythm Of Love - 3:39
02. No One Like You - 4:07
03. The Zoo - 5:38
04. Rock You Like A Hurricane - 4:17
05. Blackout - 3:51
06. Wind Of Change - 5:10
07. Still Loving You - 6:44
08. Tainted Love (cover Gloria Jones) - 3:28
09. Children Of The Revolution (cover T-Rex) - 3:35
10. Across The Universe (cover The Beatles) - 3:19
11. Tin Soldier (cover Small Faces) - 3:15
12. All Day And All Of The Night (cover Kinks) - 3:16
13. Ruby Tuesday (cover The Rolling Stones) - 3:55


FORMATION:
James Kottak: Batterie
Klaus Meine: Chant
Matthias Jabs: Guitares
Pawel Maciwoda: Basse
Rudolf Schenker: Guitares


TAGS:
Compilation, Reprises, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 10/02/2012 -
0 0
2/5
L'inutilité faite disque.

Comme le dit très justement le chroniqueur aguerri qui s'est coltiné l'étude de l'opus, ça sent le réchauffé à plein nez.

Mais enfin quoi ! Pourquoi pas revoir ses classiques mais bon sang à condition de les revisiter et pas de les reproduire quasi à l'identique !

Alors, certes, les reprises de fin d'album pourraient relever la sauce mais las, les morceaux choisis ne feraient pas vrombir d'aise un moteur de 2CV et leur interprétation n'apporte guère de variations aux compositions originelles.

Qu'Alzheimer fasse oublier aux teutons qu'ils ont déjà proposé une tournée d'adieu et en lancer une autre, c'est compréhensible, mais qu'ils aient espéré mettre un point d'orgue genre "gravé dans le marbre" à leur carrière en sortant ce machin, ça fait carrément de la peine.

Alors, un pt'it dernier pour la route Messieurs les dinosaures ?

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SCORPIONS
DERNIERE ACTUALITE
SCORPIONS : L'intégrale en 367 piqûres
Toutes les actualités sur SCORPIONS
DERNIER ARTICLE
SCORPIONS - HOTEL ACCOR ARENA - 26 JUIN 2018
L’adieu qui n’est qu’un au revoir ! Tous les articles sur SCORPIONS
DERNIERE INTERVIEW
Pour fêter leurs 50 ans de carrière, le groupe Scorpions était en conférence de presse dans les locaux de Sony Music.

NOTES
2/5 (1 avis) 1.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BLACK MESSIAH: The Final Journey (2012)
PAGAN/VIKING METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOON X.O.X.O.: Stunt Ain’t No Pancakes (2011)
ROCK Si vous n'êtes pas adepte de la censure anti-hexagonale et doté d'une nature curieuse tout en ayant une propension à apprécier les mélodies accrocheuses, il vous est fortement conseillé de tester cet album
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SCORPIONS
SCORPIONS_Return-To-Forever
Return To Forever (2015)
2/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
SCORPIONS_Sting-In-The-Tail
Sting In The Tail (2010)
4/5
3.5/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Humanity--Hour-1
Humanity - Hour 1 (2007)
4/5
3.4/5
SONY BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Unbreakable
Unbreakable (2004)
3/5
2.5/5
BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Eye-II-Eye
Eye II Eye (1999)
2/5
3/5
EASTWEST / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020