ARTISTE:

FLYING COLORS

(ETATS UNIS)
TITRE:

FLYING COLORS

(2012)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

ROCK

TAGS:
"La collaboration à l’origine de Flying Colors est fructueuse car les orientations progressives propres à beaucoup de membres du groupe se sont effacées devant une composition plus directe, aussi bien pop, folk, rock que metal."
NUNO777 (24.02.2012)  
4/5
(3) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L’idée de réunir de fortes individualités musicales a toujours été le fantasme de nombreux producteurs. Parfois la montagne accouche d’une souris, parfois l’alchimie fonctionne. Le producteur Bill Evans est à l’origine de Flying Colors, un groupe qui, sur le papier, a de quoi impressionner : Mike Portnoy, Neal et Steve Morse, Dave LaRue et le chanteur Casey McPherson. Toute cette bande s’est réunie pendant neuf jours début 2011 pour composer cet album éponyme qui mêle le rock mélodique et la pop.

Si mélanger autant d’influences si reconnaissables à l’oreille peut s’avérer indigeste, Flying Colors au contraire synthétise le meilleur de chacun pour transcender les individualités. Chaque musicien a réellement apporté une contribution à cet album. Le résultat n’en est pas moins cohérent et extrêmement mélodique. Une vraie qualité de composition est présente dans le single "Kayla", le puissant "Shoulda Coulda Woulda" et le groovy "Forever In A Daze" (quelle basse de LaRue !). C’est la mélodie qui prime et dans un morceau aride comme "Blue Ocean" il arrive toujours le moment ou la musicalité s’exprime brillamment.

La patte Neal Morse est clairement définissable dans les douze minutes du morceau le plus progressif de l’album, "Infinite Fire". Thème et chant morsiens, architecture progressive et refrain très pop à la Kino. Le solo de Steve Morse est un modèle du genre, comme pour la plupart des interventions du maître. Au rang des influences on entend aussi du Muse (via Portnoy ?) comme sur le rapide "All Falls Down".

Près de la moitié de l’album est destinée à des ballades ou assimilées. Mais il n’y a guère que "The Storm" qui soit un peu plus « facile » que le reste de l’album. En effet, dans un style mid-tempo très calibré pour une large diffusion, celle-ci se laisse aussi vite écouter que zapper. Les autres sont toutes très appréciables notamment "Better Than Walking Away" et "Everything Changes", deux pépites de mélancolie et de sensibilité.

La collaboration à l’origine de Flying Colors est fructueuse car les orientations progressives propres à beaucoup de membres du groupe se sont effacées devant une composition plus directe, aussi bien pop, folk, rock que metal. On ne retrouve pas un énième projet du vampire Neal Morse mais un album équilibré et original. Le bien fondé de ce genre de réunion est au final d’en sortir quelque chose de nouveau et de qualité, faisant équitablement référence à chaque membre le constituant. Et quelque chose nous dit que ce n’est qu’un début...


Plus d'information sur http://flyingcolorsmusic.com/



GROUPES PROCHES:
KARMAKANIC, JEFF BUCKLEY, MUSE, NEAL MORSE, TRANSATLANTIC, KINO

LISTE DES PISTES:
01. Blue Ocean-07:05
02. Shoulda Coulda Woulda-04:32
03. Kayla-05:20
04. The Storm-04:53
05. Forever in a Daze-03:56
06. Love is What I’m Waiting For-03:36
07. Everything Changes-06:55
08. Better Than Walking Away-04:57
09. All Falls Down-03:22
10. Fool in My Heart-03:48
11. Infinite Fire-12:02

FORMATION:
Casey McPherson : Chant / Guitares / Claviers
Dave Larue: Basse
Mike Portnoy: Chant / Batterie
Neal Morse: Chant / Claviers
Steve Morse: Guitares
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
01/03/2012
  0 0  
4/5
Je ne m'attendais pas à un festival de satisfactions. En effet, les Morse ne sont pas, loin s'en faut, mes musiciens préférés et les influences de Portnoy dans Dream Theater, malgré son immense talent, commençaient à me saouler.

Or, je reste sur mon postérieur à l'écoute de cette galette.

C'est carrément beau, hyper mélodieux (surtout l'énormissime 'Better Than Walking Away'), et interprété avec une classe éblouissante.

Entre Rock mélodique tout en sensibilités et Pop tranquille de très bon aloi, cet album marquera d'une pierre blanche ce début d'année.

TONYB
24/02/2012
  0 0  
3/5
Pour ma part, j'ai surtout entendu beaucoup de Toto dans cette belle galette pleine de qualités, mais à laquelle il manque un poil d'émotion pour me captiver pleinement.

7,5/10

CORTO1809
25/02/2012
  0 0  
4/5
Passée la (relative) déception de ne pas entendre du Neal Morse pur jus, je dois reconnaître que Flying Colors est un super-groupe qui nous offre là un bien bel album. Mélodieux, enlevé, inspiré, travaillé, superbement interprété, facilement écoutable sans être facile, un vrai bonheur.
8,5.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.8/5 (4 avis)
STAFF:
3.7/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
FLYING COLORS : Nouvelle vidéo live
 
AUTRES CHRONIQUES
REBEL YELL: Rebels On The Loose (2011)
HARD ROCK -
DORIS NORTON: Raptus (1981)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FLYING COLORS
FLYING-COLORS_Third-Degree
Third Degree (2019)
4/5
3.5/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
FLYING-COLORS_Second-Nature
Second Nature (2014)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK PROGRESSIF
FLYING-COLORS_Live-In-Europe
Live In Europe (2013)
4/5
2/5
MASCOT LABEL GROUP / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021