ARTISTE:

LORD NELSON

(ETATS UNIS)
TITRE:

FIGHT MY STRUGGLE BETWEEN HEAVEN AND HELL

(2012)
LABEL:

M-O-MUSIC

GENRE:

AUTRES

TAGS:
""
HYPERUNKNOWN (12.03.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Au départ, Lord Nelson, trublion issu en grande partie de la scène rap américaine, est le rappeur officiel du groupe Stuck Mojo, et ce depuis leur grand retour en 2007 avec leur très bon "Southern Born Killers". Deux albums plus tard sous l’égide du combo d’Atlanta, Nelson s’émancipe finalement avec son propre "Fight My Struggle Between Heaven and Hell", bien que ne s’aventurant guère au-delà des sentiers rap metal qui ont fait ces dernières années sa renommée.

C’est pourtant à travers un halo des guitares floydiennes, douces et langoureuses, que s’introduit l’album sous les meilleurs auspices ("The Lord"). Mais dès "Fight", s’impose ce pourquoi Lord Nelson était attendu, un métal lourd, presque basique mais suffisamment bien agencé par la rythmique vocale du bonhomme et son goût pour la mise en scène pour que l’objet passe le cap de l’écoute unique. D’autant que son éducation à l’école de ses maîtres Run DMC ou Public Enemy lui impose des reflexes R’n’B à base de quelques samples ou rythmiques itératives qui étoffent un peu l’ossature parfois simpliste des grosses guitares crasseuses.

Bien que ne manquant jamais d’impétuosité, d’une motivation audible à faire du mieux possible, l’album perd très vite de son souffle, du fait surtout de la faiblesse de quelques titres ("Fight", "Hold On") et certains de ses passages un peu bas du front (la série de « f.ck you » rappelant la richesse verbale de Fred Durst de Limp Bizkit)

D’autres heureusement ambitionnent de faire passer un minimum d’émotion à l’instar de "Hey" grâce à son riff lancinant et son refrain accrocheur au chant clair. Ou encore ce moment de nostalgie que fait naître l’épilogue "Beyond" derrière ces guitares floydiennes qui planent une dernière fois autour du chant scandé du Lord.

Malheureusement, c’est avec un sentiment mitigé que se finit son combat personnel. Finalement, il n’aura jamais mieux fait qu’au sein de Stuck Mojo. Peut-être qu’en cassant les chaines qui l’enferment dans le genre, Lord Nelson y trouverait plus son compte… Et nous aussi.


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
LIMP BIZKIT


LISTE DES PISTES:
01. The Lord - 03:43
02. Fight - 03:53
03. Until I Die - 04:06
04. Tonight - 03:44
05. F@$k You - 03:43
06. Dark Side - 04:00
07. Hey - 04:09
08. Forever - 04:03
09. Feel - 03:32
10. I Know - 04:30
11. Hold On - 03:27
12. Get Your Mind Right - 03:49
13. O.A.L - 04:06
14. Beyond - 06:57

FORMATION:
Asyd : Guitares
Laurent . F: Batterie
Lord Nelson: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MAWWAL: Sight Up (2011)
AUTRES -
MIDNIGHT OIL: Species Deceases (1985)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021