GROUPE/AUTEUR:

SENVIZAGE

(FRANCE)

TITRE:
SENVIZAGE (2011)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HARD ROCK

""
NESTOR - 19.03.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Senvizage nous propose un petit voyage dans le temps. Avec leur premier album, les Savoyards nous emmènent en effet dans les années 80, et plus précisément au sein de la scène métal de cette époque. L’écoute ce disque, donne souvent le sentiment de se retrouver confronté à un album d’Océan, de Warning ou de H-Bomb. L’influence d’Iron Maiden est également assez perceptible voire même flagrante lorsque l’intro de "Genocide 44" prend des allures d’hommage à la bande de Steve Harris.

C’est essentiellement du côté de la Production très dépouillée, de la relative simplicité des structures des morceaux, et par moment du style de chant qu’il y a matière à faire des parallèles avec la scène évoquée précédemment. Pour autant, il serait injuste de ne voir en Senvizage qu’un groupe uniquement tourné vers le passé. Celui-ci est en effet loin de rester figé dans la nostalgie, et prend soin d'élargir son propos. D’une part en s’affranchissant à de nombreuses reprises d’un Hard Rock un peu trop académique pour faire des excursions dans des domaines bien plus Rock et d’autre part en mettant en avant le beau travail de la section rythmique qui donne à l’ensemble une (légère) touche progressive. C’est notamment le cas de la basse qui se montre à de nombreuses reprises très efficace et qui apporte un petit plus très appréciable à l’ensemble.

Par ailleurs, si le chant n’a rien d’extraordinaire, il passe très bien et est au surplus mis en valeur par des paroles plus qu’intéressantes. A l’image de "Etatnazis" qui s’inspire de l’histoire de Vincent Humbert , le jeune accidenté tétraplégique qui souhaitait mettre fin à ses souffrances ou bien de "Au Pays Au Bon Dieu Aux Salauds" qui aborde les turpitudes des hommes d’église en jouant avec la confusion entre le premier et le second degré.

Senvizage nous donne donc à écouter un album qui, s’il est un tantinet tourné vers le passé, n’en comporte pas moins de nombreux éléments très intéressants et dont la qualité et la simplicité des compositions, apportent une fraicheur très agréable. Si les amateurs de Rock (très) dur, et les nostalgiques de la candeur qui pouvait émaner de la scène Hard Rock des années 80, y trouveront de quoi se réjouir, ce disque possède de quoi faire vibrer un public bien plus large.

Il est malheureusement un peu desservi par deux défauts principaux. Premièrement, par des guitares qui se montrent un peu trop timides. Que ce soit au niveau rythmique où elles manquent de finesse (le son y est pour beaucoup) en se contentant de reproduire des parties déjà maintes fois entendues ou bien des guitares lead, qui ne se manifestent que trop rarement. Et c’est d’ailleurs bien dommage, car lorsque Philippe Cettour se lâche, cela sonne très bien, comme on peut le constater dans "Etatnazis". Le second regret est à mettre au compte de la qualité du son qui manque cruellement de finesse et de dynamisme.

Il ne fait nul doute que si Senvizage parvient à s’améliorer dans ces deux domaines, tout en conservant cette fraicheur et cette qualité dans les compositions, il fera alors bon de se plonger dans ses prochains disques. A suivre...

Plus d'information sur http://senvizage.canalblog.com/



GROUPES PROCHES:
OCÉAN, IRON MAIDEN

LISTE DES PISTES:
01. Tu Te Barricades - 06:08
02. Tout S'efface - 02:55
03. Etatnazis - 07:42
04. Drugstore Cowboy - 03:00
05. Genocide 44 - 04:45
06. Terre Brûlée - 06:04
07. Dans Mon Linceul De Misère - 05:30
08. History Of Hubert De La Yaute - 03:30
09. Frères De Sang - 05:46
10. Boucher Viguier - 02:50
11. Au Pays Au Bon Dieu Aux Salauds - 04:35


FORMATION:
Alexis Tavernier: Batterie
David Ronger: Basse
Mickael Blanc: Chant
Philippe Cettou: Guitares


TAGS:
80's
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SENVIZAGE
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GLENN HUGHES: Live In Wolverhampton (2012)
HARD ROCK Un album Live de plus pour Mr. Hughes valant surtout pour ses nombreux hommages à Trapeze.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DELUSION SQUARED: II (2012)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SENVIZAGE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020