GROUPE/AUTEUR:

DEEEXPUS

(DEFAULT)

TITRE:
THE KING OF NUMBER 33 (2012)
LABEL:
EAR MUSIC
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 16.03.2012 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Trois longues années se sont écoulées entre la parution du premier opus de DeeExpus, alors affublé d'un Project désormais oublié, et la sortie d'un ambitieux King Of Number 33, pour lequel le groupe britannique s'est sensiblement rapproché de la sphère marillionesque, en étant tout d'abord publié sur le label du groupe, Racket Records, mais surtout en intégrant en son sein Mark Kelly, dont il s'agit en l'occurrence de la première expérience en-dehors de son groupe fétiche. Entre temps, la section rythmique a également été remplacée, l'excellent duo Rogers/Dawson rejoignant le noyau dur formé par Andy Ditchfield et Tony Wright, tandis que l'on apprenait également récemment le départ du guitariste Steve Wright.

Tous ces soubresauts n'ont heureusement pas nui à la qualité musicale déjà présente sur le premier opus, Half Way Home, bien au contraire. Avec cette nouvelle production, centrée autour de la suite éponyme de 26 minutes, DeeExpus s'affirme comme un des nouveaux fers de lance du néo-progressif britannique.

Si l'entame de l'album se veut musclée, dans la mouvance de Porcupine Tree, avec des guitares tranchantes aux sonorités très métalliques, l'aspect mélodique va très rapidement reprendre le dessus, ramenant le groupe dans des eaux néo-progressives au sens large du terme, visitant tour à tour les contrées de Pallas, Illuvatar voire même un Clepsydra qui aurait musclé son jeu ! Incontestablement, ce groupe est capable de pondre des lignes de chant jubilatoires, renforcées par un accompagnement tout simplement parfait. Un mot également de la (nouvelle) section rythmique, pour souligner son importance dans l'espace sonore du groupe : la comparaison avec Marillion est inévitable, tant le jeu à la fois discret et subtil du batteur se rapproche de celui de Ian Mosley, tandis que les lignes de basse se révèlent d'une richesse incroyable.

De même, loin de noyer les morceaux sous un déluge de guitare, l'alternance équilibrée claviers / guitares dans le leadership des différentes parties s'avère tout simplement parfaite. Ni trop ni trop peu, les soli sont placés avec à propos, et viennent achever de tirer les émotions, titillant avec bonheur les glandes lacrymales. Chaque titre comporte ainsi ses moments jubilatoires, parfois à la limite du pompeux (Never Ending Elysium) mais sans jamais franchir la ligne rouge ; d'ailleurs, l'emploi du mode majeur vient apporter une touche joyeuse fort bien venue, décuplant les émotions portées par des mélodies toujours aussi inspirées.

Album très accessible en raison de sa richesse mélodique incontestable, The King Of Number 33 réserve pourtant de nombreuses découvertes au fil des écoutes et ravira aussi bien les amateurs d'un rock néo-progressif très gouleyant que les amateurs de musiques plus complexes, mais qui ne resteront pas insensibles à la qualité de cette production. Assurément un très bon cru, qui conservera sa saveur de nombreuses années.

Plus d'information sur http://www.deeexpus.com/



GROUPES PROCHES:
SPOCK'S BEARD, RUSH, PALLAS, MARILLION, PORCUPINE TREE, IRON MAIDEN, RIVERSIDE

LISTE DES PISTES:
01. Me And My Downfall (7:09)
02. Maybe September (7:39)
03. Marty And The Magic Moose (4:41)
04. The King Of Number 33 (26:47)
04. I Pauper's Parade
05. Ii Accession
06. Iii The Physician And The Traitor
07. Iv The Hunt.
08. V Never Ending Elysium
09. Vi Rex Mortuus Est
10. Memo (7:28)


FORMATION:
Andy Ditchfield: Chant / Guitares / Claviers
Henry Rogers: Batterie
John Dawson: Basse
Mark Kelly: Claviers
Steve Wright: Guitares
Tony Wright: Chant


TAGS:
Neo
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
CORTO1809 - 19/03/2012 -
0 0
3/5
Avec "The King Of Number 33", DeeExpus nous propose un album de néo-progressif fort bien fait. Les compositions sont mélodieuses, l'interprétation instrumentale sans faille et la balance entre guitares et claviers, ainsi qu'entre temps forts et plus doux, bien dosée. Le point d'orgue du CD est la longue suite éponyme avec ses multiples variations et des parties de claviers qui ont un faux air de Genesis des plus seyants.
Malgré tout, le disque souffre de deux défauts. D'abord un chant qui n'est pas à la hauteur du reste, manquant de passion, de présence et d'ampleur. Ensuite, une absence d'originalité, de prise de risque. DeeExpus utilise des procédés qui ont fait leurs preuves mais qui sont parfois usés jusqu'à la trame. D'où en ce qui me concerne un plaisir en demi-teinte causé par une forte impression de déjà-vu et un manque d'émotion.
Si vous privilégiez les musiques agréables et bien faites, foncez, ce disque devrait vous plaire. Mais si vous cherchez l'originalité, la note étrangère, la touche d'impertinence qui vous fera frissonner, il y a de grandes chances pour que vous restiez sur votre faim.
7,5"

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DEEEXPUS
DERNIERE ACTUALITE
DeeExpus: The King Of Number 33
Toutes les actualités sur DEEEXPUS
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie du deuxième album du groupe, Tonyb s'est entretenu par mail avec Andy Ditchfield...

NOTES
3.6/5 (7 avis) 4.2/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HELLECTROKUTERS: Rock'n'Roll Beggars (2012)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VIZA: Carnivalia (2012)
METAL FUSION
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEEEXPUS
DEEEXPUS_Half-Way-Home
Half Way Home (2008)
4/5
3.8/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020