GROUPE/AUTEUR:

7 WEEKS

(FRANCE)

TITRE:
DEAD OF NIGHT (2012)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
STONER

""Dead Of Night" met en place des ambiances qui n'ont pas besoin d'images avec sa musique qui oscille entre stoner, indus et grunge."
METALNATURE - 27.03.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
7 weeks est originaire de Limoges et s’est formé en 2006. Après un EP et un premier album fort bien accueilli orienté stoner "All Channels Off", les voilà de retour avec un album concept, basé sur le film de Bob Clark "Dead Of Night" paru en 1974. Quelques compositions inédites intégrées dans une bande son faisant la part belle aux bruitages et aux dialogues, le pari d’intéresser l’auditeur sur la longueur avec un tel projet, est osé.

Soyons clair, ce disque qui n'est pas une sortie habituelle devrait s’écouter avec un support visuel et c’est d’ailleurs ce qui est proposé en concert par le groupe. Mais malgré ce choix qui peut être handicapant, l’écoute de "Dead Of The Night" est vraiment prenante, voire passionnante. Le groupe a le talent de mettre en place des ambiances qui n’ont pas besoin d’images, et la musique qui oscille entre le stoner, l’indus et le grunge suscite de multiples émotions.

Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, ceci peut même être une belle introduction tant la maturité et la puissance des quelques compositions originales proposées dépasse les efforts précédents du groupe. Le plus bel exemple est sans doute l'enchaînement de "Coming Home" et "Reunion" qui alterne violence musicale, et dialogues interpellant ; le tout souvent soutenu par une basse dont on avait plus connu une telle intensité en France depuis celle de J.J. Burnel et les premiers albums des Stranglers. Outre les premiers Stranglers, 7 Weeks revisite 20 ans de musique en passant de Fad Gadget pour le côté indus, et, pour le reste, emprunte intelligemment à Pearl Jam et à Monster Magnet.

La ville de Limoges, connue depuis le XVIII pour sa fameuse porcelaine va devoir faire face à la sortie de « Dead Of Night », et peut craindre l'entrée de ce zombie dans un de ses magasins ... Plus sérieusement, pour nous, après ce bel apéritif, l’attente d’un nouvel album original de 7 weeks va être aussi insoutenable que certaines ambiances de cette œuvre !

Plus d'information sur http://www.7weeks.fr



GROUPES PROCHES:
SUICIDAL TENDENCIES, QUEENS OF THE STONE AGE, SOUNDGARDEN, LOFOFORA, MASS HYSTERIA

LISTE DES PISTES:
01. Intro
02. Dead Of Night Theme
03. Coming Home
04. Reunion
05. Andy (part 1)
06. Duel
07. No Heartbeat
08. Andy (part 2)
09. At The Drive-in
10. Four Again


FORMATION:
Florian Compain: Guitares
Jérémy Cantin-Gaucher: Batterie
Julien Bernard: Chant / Basse


TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Concept-album, 80's, 90's, Chaotique, Happy / Délirant
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC 7 WEEKS
DERNIERE ACTUALITE
7 WEEKS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur 7 WEEKS
DERNIER ARTICLE
7 WEEKS - 5 DECEMBRE 2013
Soirée sous le signe de la sueur et d'un stoner varié au Grand Café à la Maison des Etudiants de Poitiers... Tous les articles sur 7 WEEKS
DERNIERE INTERVIEW
En ce début d'année, 7 weeks revient enfin avec un nouvel album ayant pour thème le mythe de Sisyphe. Music Waves est parti à la chasse au bison.

NOTES
4/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PROFUSION: RewoTower (2012)
ROCK PROGRESSIF Véritable coup de cœur de ce début d’année 2012, "RewoTower" est un album élégant qui semble avoir été pensé et calibré au millimètre tout en laissant une large place à ce supplément d'âme qui fait souvent défaut chez de nombreux groupes. Pour toutes ces raisons, "RewoTower" est clairement un très sérieux prétendant au titre de disque de l’année.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ONE-WAY MIRROR: Destructive By Nature (2012)
ROCK INDÉ
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT 7 WEEKS
7-WEEKS_Sisyphus
Sisyphus (2020)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / STONER
7-WEEKS_Farewell-To-Dawn
Farewell To Dawn (2016)
5/5
4/5
OVERPOWERED RECORDS / STONER
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020