.
.
GROUPE/AUTEUR:

HEADCHARGER

(FRANCE)

TITRE:
SLOW MOTION DISEASE (2012)
LABEL:
XIII BIS
GENRE:
HARD ROCK

""
NESTOR - 04.04.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
La progression de Headcharger durant ces dernières années est assez remarquable. D’obscur groupe à tendance Hardcore, les Normands ont mué depuis 2005, vers un Hard-Rock plus lourd, à la limite du Stoner (sans pour autant que l’on puisse les rattacher réellement à ce mouvement). Mais au delà de ce changement d’identité musicale, c’est au niveau de la variété de ses compositions que le groupe affiche son évolution. En effet, si les 2 albums précédents avaient laissé entrevoir de bonnes dispositions en matière de création musicale, ce dernier opus fait lui plutôt le pari de la diversification des ambiances.

Pari assez habile car le style pratiqué ici peut vite se montrer assez redondant et ennuyeux si on n’y associe pas une petite dose d’originalité. On remarque d’ailleurs que certains titres fortement ancrés dans un Hard-Rock lourd, teinté d’influences tout à la fois Stoner, Heavy et Southern Rock peinent encore à se démarquer franchement les uns des autres. Il n’en reste pas moins que dans ce style assez prévisible, “Fires Of Hell” et son passage de guitare des plus réussis, et l’entrainant “Should Be Runnin’” nous permettent de juger que le groupe sait faire parler la poudre de la meilleur façon qui soit. Et que si la surprise n’est pas toujours au rendez-vous, la qualité ne fait, elle, que rarement défaut.

Et comme au détour de la très longue intro acoustique “The Life Of A…”, ou d’un “Slow Motion Disease” dont l’atmosphère éthérée contraste fortement avec le reste de l’album, le groupe parvient à jouer avec les ambiances et à nous montrer une toute autre facette de son talent, évitant l’écueil (pourtant assez proche) de l’ennui. Ennui que pourrait aisément générer un style aussi prévisible.

De par son sérieux et sa conception de qualité, ce disque possède les moyens de ravir un public friand de Hard-Rock rugueux balançant habilement entre tradition et évolution. Reste que le phrasé en anglais manque encore un peu de professionnalisme, ce qui est bien dommage car lorsque le chanteur hausse le ton et adopte un style plus agressif cela fonctionne vraiment bien. Pas forcément l’album de l’année, mais indéniablement de quoi passer un bon moment.

Plus d'information sur http://www.headcharger.com/



GROUPES PROCHES:
NICKELBACK, DOPPELGÄNGER, DOWN, THIN LIZZY, SOUNDGARDEN, PANTERA, W.A.S.P.

LISTE DES PISTES:
01. All Night Long - 03:59
02. Don't Need You - 04:21
03. Using People As One Of The Fine Arts - 03:41
04. Fires Of Hell - 03:48
05. Should Be Running - 04:10
06. Dusty Dreams - 06:00
07. The Life Of A... - 02:54
08. ...drifter - 04:25
09. Spain Summer Sun - 03:41
10. Xiii/xii - 05:17
11. Annoying N'noisy - 03:28
12. Slow Motion Disease - 05:40


FORMATION:
Antony Josse: Guitares
David "Babz" Rocha: Guitares
Guillaume Rocha: Batterie
Romain Neveu: Basse
Sebastien Pierre: Chant


TAGS:
80's, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HEADCHARGER
DERNIERE ACTUALITE
HEADCHARGER: Hexagram
Toutes les actualités sur HEADCHARGER
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BACKYARDS: Horizon (2011)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JEFF SCOTT SOTO: Damage Control (2012)
HARD ROCK MELODIQUE Monsieur Soto a plutôt réussi son coup avec son cinquième opus solo
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HEADCHARGER
HEADCHARGER_Hexagram
Hexagram (2017)
4/5
-/5
VERYCORDS / HARD ROCK
HEADCHARGER_Black-Diamond-Snake
Black Diamond Snake (2014)
4/5
3/5
VERYCORDS / HARD ROCK
HEADCHARGER_The-End-Starts-Here
The End Starts Here (2010)
4/5
-/5
XIII BIS / METALCORE
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020