ARTISTE:

SKIP THE USE

(FRANCE)
TITRE:

CAN BE LATE

(2012)
LABEL:

POLYDOR

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Funky, Fusion, Happy, Happy, Punk
""
NESTOR (05.04.2012)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

La claque ! Précédé par une forte popularité gagnée aussi bien sur les planches que sur le Net et accompagné par une très forte campagne de communication, le second album de Skip The Use est enfin disponible. Le groupe s’était jusqu’alors essentiellement illustré par des prestations scéniques impressionnantes d’énergie et de maitrise sonore. Et il convenait de voir s’il parvenait à retranscrire en studio sa fougue et le caractère enthousiasmant de sa musique. Une seule réponse : OUI.

Cet album est tout simplement une tuerie. Et une fois passé les 2 premières écoutes, il devient impossible de se retirer de la tête la masse de mélodies jouissives qui le compose.

Il n’est pourtant pas très aisé de définir succinctement la mixture que le groupe nous donne à déguster. On peut en effet y trouver de fortes influences Punk, Reggae, Rock, Funk ou Electro, avec pour dénominateur commun un très sérieux sens du rythme et du refrain.

Plus rapide que les Oaistar, plus Rock que Shaka Ponk, plus mélodieux que Rage Against The Machine, plus varié que Parabellum, plus Rock que Gossip, Skip The Use est un peu la synthèse de tous ces univers, avec pour force principale la capacité à marier avec bonheur, énergie et mélodie. En effet, au delà du caractère jouissif de ses concerts, Skip The Use propose des titres qui arrivent à fédérer aussi bien un public d’enfants sensible à l’efficacité de leurs refrains, qu’un public bien plus pointu qui s’enthousiasmera devant la puissance et la richesse de leur propos.

Ce nouvel album est une leçon de lavage de cerveau : ses refrains et ses rythmes s’imposent rapidement pour nous hanter sans relâche. Il est tout autant difficile de résister à la douceur de "Ghost" dont le refrain entonné par une chorale est du meilleur effet, qu’à la mélodie de l’immédiat "People In The Shadow", ou bien aux rythmes syncopés et punkisants de "Bastard Sond". Loin d’être fâcheuse, cette invasion de l'esprit s’avère être une source de plaisir et de contentement total.

Car, sans révolutionner le genre, Skip The Use introduit dans sa musique une telle dose de passion et de chaleur d’âme, que toute éventuelle réticence se trouve rapidement balayée. Et sa fusion Rock / Funk / Punk / Electro accouche d’une kyrielle de morceaux plus jouissif les uns que les autres. L’utilisation, très bien maitrisée, du chant en anglais est un atout supplémentaire qui doit permettre au groupe de trouver un large public. Et même les léger défauts que l'on pourrait trouver (des textes un peu faciles, un accent anglais très perfectible) se voient transformés en atout tant la magie est ici omniprésente.

Avec "Can Be Late", Skip The Use vient de frapper un très grand coup avec un album qui pourrait lui permettre de figurer en bonne place parmi les faits marquants de la scène Rock de 2012. Avec un tel disque, tout est en effet possible. A savourer sans attendre.

A noter que le disque est disponible en édition double au sein de laquelle on peut trouver 8 titres enregistrés Live en Octobre 2011 à Paris. Ces « Bonus » légitiment largement l’achat de cette version, tant l’énergie dégagée par le groupe y est habilement retranscrite.


Plus d'information sur http://www.skiptheusemusic.com/



GROUPES PROCHES:
KILLERPILZE

LISTE DES PISTES:
01. People In The Shadow - 04:31
02. Can Be Late - 03:49
03. Ghost - 03:08
04. Antislavery - 03:28
05. The Face - 03:05
06. Do It Again - 03:00
07. P.i.l. - 02:29
08. Fallin’ - 03:10
09. Give Me Your Life - 03:13
10. Darkness Paradise - 02:33
11. Enemy - 03:06
12. Cup Of Coffee - 02:52
13. Mirror - 03:23
14. Bastard Song - 02:37
15. Harry Poppers (bonus Live) - 00:44
16. People In The Shadow (bonus Live) - 05:20
17. Antislavery (bonus Live) - 04:23
18. Off Me (bonus Live) - 04:27
19. She's My Lady (bonus Live) - 05:00
20. Dr House (bonus Live) - 03:37
21. Pil (bonus Live) - 03:07
22. Cut Of Coffee (bonus Live) - 03:05

FORMATION:
Jay Gimenez: Basse
Lio Raepsaet: Claviers
Manamax Catteloin: Batterie
Mat Bastard: Chant
Yann Stephani: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LE RETOUR METALLIQUE DE SKIP THE USE SUR MUSIC WAVES !
DERNIER ARTICLE
SKIP THE USE - LA CIGALE - 21 FEVRIER 2014
Quelques jours avant la sortie du très attendu "Little Armageddon", Skip the Use donnait un concert très privé à La Cigale auquel était convié Music Waves...
DERNIERE INTERVIEW
SKIP THE USE (27 SEPTEMBRE 2019)
Tel le Phénix qui renait de ses cendres, Skip The Use revient en cette année avec un nouvel album "Past And Future". L'occasion pour le groupe de dire ses quatre vérités.
 
AUTRES CHRONIQUES
TIN SCRIBBLE: Unlive From a Dead City (2011)
ROCK PROGRESSIF - Tin Scribble est ici peu original et assez brouillon : la veine mélodique fait cruellement défaut tout au long de l’album, et les musiciens sont bien souvent peu inspirés.
MERRELL FANKHAUSER: Tiki Lounge - Vol. 1 (2011)
AUTRES -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SKIP THE USE
SKIP-THE-USE_Past--Future
Past & Future (2019)
4/5
-/5
POLYDOR / ROCK
SKIP-THE-USE_Little-Armageddon
Little Armageddon (2014)
4/5
-/5
POLYDOR / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020