GROUPE/AUTEUR:

DEFICIENCY

(FRANCE)

TITRE:
STATE OF DISILLUSION (2012)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
THRASH

"Un Trash sauce Bay Area mâtiné d'un Heavy plutôt moderne à découvrir."
MR.BLUE - 11.04.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après avoir évolués quelques temps dans le Nord-est de la France sous le nom de Black Age, le quartet change de nom à la sortie de son premier album "State Of Disillusion". C'est maintenant sous le nom de Deficiency qu'évolue le groupe de Thrash français. Un Trash sauce Bay Area mâtiné d'un Heavy plutôt moderne et rehaussé d'une richesse très personnelle dans les compositions, l'interprétation et la structure des morceaux. Mais pour déceler tout cela, il faut accepter de s'y pencher un peu.

Une fois habitué au chant de Laurent (n'est pas anglophone qui veut ! Attention pas de critique ici sur le travail du gars mais un habitué sentira vite le français caché derrière le micro) et au son de caisse clair un peu raisonnant, (qu'un label aura vite fait de corriger nous l'espérons), la musique de Deficiency se laisse apprécier. Riche et puissante, elle se révèle au fil des écoutes.

La section rythmique est déjà bien en place et certaines mélodies de basse sont attendues de pied ferme comme sur le très bon 'The One Who Possess Me', mid-tempo qui voit le groupe assurer avec un sacré aplomb, ou encore sur un 'Sight Of Despair' bien lourd et moderne. 'Path To Nowhere' voit le groupe se lancer dans l'exercice très appréciable de la plage instrumentale (et sur huit minutes s'il vous plait), révélant son côté plus Metal dans cette compo finement exécutée et passionnée (le groupe s'autorise même un délicat passage acoustique). Les autres moments de bravoure sont un 'Blurred Inception' au riff tragique, un 'Reconquered' à la riche intro et à la solidité étonnante pour un groupe si jeune ou encore 'The Guide' doté d'influences Old School.

Pas besoin ici de citer chaque titre pour bien faire (ajoutons peut être le baston 'Neverending Fall' ou un 'Volition' qui laisse la part belle aux guitares) et affirmons simplement que pour un premier essai, les gars de Deficiency s'en tirent plutôt bien malgré par moment, cette impression qu'ils donnent de se laisser un peu dépasser par leur musique. Mais mieux vaut critiquer une grande densité qu'un manque d'inspiration ou de conviction, c'est bien là le moindre des affres d'un premier galop. Et comme disait si bien le poète Barbelivien, à moins que ce soit Félix Gray, 'Il faut laisser le temps au temps'. A suivre de très près en tout cas.

Plus d'information sur http://www.deficiency.fr/



GROUPES PROCHES:
CYNIC, ANTHRAX, TESTAMENT, SOILWORK, TRIVIUM, MESHUGGAH

LISTE DES PISTES:
01. Brain Autopsy – 06:41
02. The Guide – 05:17
03. The One Who Possess Me – 05:10
04. Neverending Fall – 04:06
05. Volition – 05:25
06. Weakness Of Mind – 07:57
07. Blurred Inception – 04:58
08. Path To Nowhere – 08:09
09. Sight Of Despair – 05:36
10. Reconquered – 06:12
11. Too Weak To Fight – 05:44


FORMATION:
Anthony Thomas : Batterie
Laurent Gisonna : Chant / Guitares
Mathieu Michels : Guitares
Vianney Habert : Basse


TAGS:
Musique Classique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DEFICIENCY
DERNIERE ACTUALITE
DEFICIENCY en ouverture de AMON AMARTH sur trois concerts en France
Toutes les actualités sur DEFICIENCY
DERNIERE INTERVIEW
Deux ans et demi après notre rencontre pour la promo de l'excellent "Prodigal Child", nous avions de nouveau rendez-vous avec les membres de Deficiency pour parler de leur nouvel album "The Dawn Of Consciousness"...

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANATHEMA: Weather Systems (2012)
ROCK ATMOSPHERIQUE Pas de grande surprise dans ce “Weather Systems”, valeur sûre d’un rock atmosphérique de grande qualité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BARRETT ELMORE: Woodlands (2012)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEFICIENCY
DEFICIENCY_The-Dawn-of-Consciousness
The Dawn Of Consciousness (2017)
4/5
-/5
APATHIA RECORDS / THRASH
DEFICIENCY_The-Prodigal-Child
The Prodigal Child (2013)
4/5
2/5
FANTAIZIC / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020