GROUPE/AUTEUR:

THE STRANGLERS

(DEFAULT)

TITRE:
GIANTS (2012)
LABEL:
EDEL
GENRE:
ROCK

""
TONYB - 13.04.2012 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dans la série "les groupes que l'on croyait disparus corps et âmes mais qui continuent leur bonhomme de chemin", Musicwaves vous présente The Stranglers, de retour 35 années après leurs débuts, avec leur 17è album studio. Toujours privés de l'emblématique Hugh Cornwell, le frontman qui a officié lors de la période glorieuse du groupe dans les années 80 et qui continue tant bien que mal à exister en solitaire, le quatuor nous propose un Giants sonnant comme un retour aux racines du groupe, loin du clinquant des Always The Sun et autres Golden Brown.

Pourtant, certains titres dynamiques et plutôt bien léchés, comme Freedom Is Insane, établissent une sorte de pont entre le Peaches des débuts et les hits susnommés. Mais globalement, la tonalité de l'album le rapproche plus des productions initiales du groupe, avec un son très roots, une tonalité et des rythmiques flirtant avec le punk, et surtout une sorte de négation du travail léché propre à séduire les foules.

La majeure partie des titres sonne presque "sale", le groupe se moquant visiblement de plaire ou pas, concentré qu'il est sur le fait de produire simplement SA musique. Placer un instrumental en ouverture de l'album, certes bien balancé avec une basse qui claque comme il faut et une guitare stridente, sonne comme le nouveau pied de nez des Stranglers à toute forme de convenance. Et indéniablement, c'est dans ce style que le groupe excelle ! Naturellement, quelques harmonies vocales bien placées (Time Was One On My Side) viennent judicieusement policer le propos et raccrocher les oreilles les plus rétives, mais ce ne sont là que quelques secondes pour mieux repartir vers cette musique si peu chatoyante, mais naturellement attrayante.

Sans révolutionner leur musique, mais en revenant à leurs basiques, The Stranglers nous proposent un album empreint de maturité, celui d'un groupe qui n'a plus rien à prouver depuis longtemps, mais qui maîtrise son art à merveille, faisant fi de toute considération commerciale. Et cela fonctionne !

Plus d'information sur http://www.thestranglers.net



GROUPES PROCHES:
THE MUGSHOTS, SIMPLE MINDS, THE DOORS, PUBLIC IMAGE LIMITED, THE DAMNED, ULTRAVOX

LISTE DES PISTES:
01. Another Camden Afternoon - 4:03
02. Freedom Is Insane - 6:10
03. Giants - 3:41
04. Lowlands - 3:14
05. Boom Boom - 3:21
06. My Fickle Resolve - 5:32
07. Time Was Once On My Side - 3:30
08. Mercury Rising - 3:36
09. Adios (tango) - 4:39
10. 15 Steps - 4:57


FORMATION:
Baz Warne: Chant / Guitares
Dave Greenfield: Claviers
Jean-Jacques Burnel: Basse
Jet Black: Batterie


TAGS:
70's, Punk
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ALADDIN_SANE - 16/04/2012 -
0 0
3/5
Sachons apprécier le retour de nos étrangleurs favoris avec un album qui est dans la continuité des 2 précédents ("Norfolk Coast" et "Suite XVI"). Rien de révolutionnaire mais une formule pop/punk-rock qui marche et franchement, il n'y a guère que ce groupe pour me faire aimer le tango.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE STRANGLERS
DERNIERE ACTUALITE
THE STRANGLERS en concert à L'Olympia le 27 novembre et en tournée
Toutes les actualités sur THE STRANGLERS
DERNIERE INTERVIEW
Ce sont véritablement deux légendes vivantes du rock que MusicWaves a pu rencontrer dans le cadre de la tournée promotionnelle de "Giants" qui annonce le grand retour des Stranglers.

NOTES
- /5 (0 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BAD ENGLISH: Bad English (1989)
A.O.R.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HELIOSS: The Forthcoming Darkness (2012)
BLACK METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE STRANGLERS
THE-STRANGLERS_Black-And-White
Black And White (1978)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
THE-STRANGLERS_No-More-Heroes
No More Heroes (1977)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
THE-STRANGLERS_Rattus-Norvegicus
Rattus Norvegicus (1977)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020