GROUPE/AUTEUR:

HELIOSS

(FRANCE)

TITRE:
THE FORTHCOMING DARKNESS (2012)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
BLACK METAL

""
CHILDERIC THOR - 16.04.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Obsédés comme c'est pas permis, la lumineuse pochette habillant Confessions, nous avait forcément accroché l'œil. En jetant une oreille sur le contenu de cet EP séminal, nous avions alors découvert un Black néo-classique qui n'était pas sans qualité ni personnalité, bien qu'encore parfois approximatif, œuvre de deux musiciens se partageant chant (Pierre) et tout le reste (Nico). Pourtant Black Metal et symphonique puisque c'est de cette sous-chapelle qu'Helioss se réclame, sont deux étiquettes qui, à notre humble avis, ne devraient pas se voir collées l'une à l'autre, la seconde gommant de fait l'essence même de ce que doit être l'art noir. C'est dire le potentiel de cette modeste autoproduction.

Deux ans plus tard, le tandem livre sa première offrande longue durée. Du haut de ses (presque) soixante minutes de musique et treize titres, The Forthcoming Darkness est un album relativement dense qui demande un certain nombre de visites avant de prétendre avoir fait le tour du propriétaire. Autrefois hésitant, le style baroque façonné par Helioss tend à s'affirmer. Il a gagné en fluidité, aidé par une prise de son plus carrée et professionnelle et par un syncrétisme des genres plus inspiré.

Le sombre "Génocide" suffit à démontrer ces progrès, unissant riffs grésillants, blasts frénétiques estampillés Death/Black, et clavecins rapides, le tout drapé dans une ambiance nocturne. Cela pourrait être incongru - entre les mains de médiocres, ça l'aurait été - mais réussit à convaincre même les plus réticents, dont l'auteur de ces lignes fait partie. Et que dire de ce "De Occulta", fruit de la copulation entre Malmsteen et Cradle Of Filth ?

Si les puristes et autres Ayatollahs risquent de hurler au loup à l'écoute de The Forthcoming Darkness, titre qui cultive bien toute l'ambivalence d'un projet au nom faussement solaire, force est d'admettre que le duo s'en sort avec les honneurs et qu'il n'a de leçon à recevoir de personne lorsqu'il s'agit d'abattre le petit bois, à l'image du grandiloquent "Among The Dead", cependant toujours zébré de ces touches de claviers néo-classiques et des soli racés, ou du féroce "The Worm Inside". De là à prétendre qu'Helioss est une de nos valeurs sures dans le genre, il y a un pas que nous ne franchirons pas... encore.

De la bonne série B en définitive, dont le statut de projet uniquement studio est à la fois sa principale qualité (cela lui ouvre des perspectives infinies) et sa seule faiblesse en cela que lui fait défaut cette dimension organique, authentique, que seules l'expérience scénique et la dynamique de groupe peuvent conférer. Les contre-exemples, pourtant ne manquent pas, ceci dit...

Plus d'information sur http://www.facebook.com/heliossband?v=info



GROUPES PROCHES:
CRADLE OF FILTH, DIMMU BORGIR

LISTE DES PISTES:
01. Era Of Rain - 02:02
02. The Worm Inside - 04:54
03. From The Buddha To The Cross - 04:47
04. Genocide - 04:01
05. De Occulta - 03:54
06. The Last Glow Of The Universe - 02:26
07. Architects - 04:12
08. The Legion Of Pariahs - 03:49
09. At The Center Of Infinites - 04:32
10. Demiange - 04:36
11. The Burning Eyes - 05:38
12. The Dance Of The Vampire - 03:16
13. Among The Dead - 06:52


FORMATION:
Nico: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Pierre Jourdan-Gassin: Chant


TAGS:
Chant grunt/growl, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HELIOSS
NOTES
3/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE STRANGLERS: Giants (2012)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LULEY: Today's Tomorrow (2012)
HARD ROCK MELODIQUE « Today’s Tomorrow » est un album d’AOR/FM comme il en existe tant
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HELIOSS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020