ARTISTE:

DISSIDENT PACHYDERM

(FRANCE)
TITRE:

DISSIDENT PACHYDERM

(2012)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

STONER

TAGS:
Chant éraillé
""
HYPERUNKNOWN (17.04.2012)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Arrivés d’une région Rhone-Alpes qu’ils ont bien écumée depuis la sortie de leur Ep éponyme en 2010, les quatre de Dissident Pachyderm sortent leur premier long format, objet stoner aux teintes grunge une nouvelle fois passé par le tamis de l’autoproduction.

Fidèle à ses références situé entre Black Sabbath et la scène grunge de Seattle, voire Silverchair à ses débuts, les Lyonnais remettent donc une couche de leur patte adipeuse, un coup pied dans la fourmilière certes imposant mais qui ne devrait à vrai dire rien changer à l’ordre établi.

Pourtant, "Ivory", toutes défenses saillantes, s’impose par un son lourd et agressif qu’une paire de guitares grumeleuses se mettra un point d’honneur de lester d’avantage. Avec un malin plaisir à changer les rythmes entre la massivité du doom et certaines démonstrations de vélocité électrique, le combo se joue ainsi des tensions d’un bout à l’autre du pavé (si on excepte les deux "Shift"). MoustacHe derrière le micro n’est d’ailleurs pas en reste. De son timbre éraillé et avenant, il injecte, comme s’il en manquait encore, une dernière dose de virilité et de puissance (bien qu’il semble vraiment souffrir d’un sous-mixage)

Mais alors que « lourdeur » s’installe comme le maître mot de l’opus, c’est plutôt une tournure pataude que prend ce dernier au fur et à mesure que le mastodonte avance. Car sans non plus prétendre faire dans l’originalité, il faut avouer que les cordes stoner, sur lesquelles de nombreuses formations ont maintes fois tiré dessus, ne gardent ici qu’une très maigre épaisseur. La faute sans doute à des riffs trop souvent entendus, des titres qui peinent à accrocher, voire des musiciens pas toujours très en place. A peine a t-on droit à quelques passages plus captivants à l’instar de ce plan lancinant de guitare sur l’éponyme "Dissident Pachyderm".

S’il est toujours possible de se consoler par son côté spontané et une certaine effervescence, il serait par contre plus constructif d’encourager ce jeune Pachyderme à ciseler d’avantage ses prochains blocs de granit...


Plus d'information sur http://dissident-pachyderm.com/



GROUPES PROCHES:
BLACK SABBATH, ALICE IN CHAINS


LISTE DES PISTES:
01. The Shift - Part 1 - 01:17
02. Dissident Pachyderm - 04:05
03. Kill That Smile -04:02
04. Barrier To Fall - 06:23
05. Elephant Graveyard - 05:23
06. Embrace - 04:14
07. Ivory - 04:49
08. I Don't Care - 04:41
09. The Shift - Part 2 - 01:28
10. Met The Sun - 04:22
11. Homeless - 05:16
12. Black Is Our Flag - 05:20

FORMATION:
Erik: Guitares
MicHell: Batterie
MoustacHe: Chant / Guitares
Pako: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
HIGH ON FIRE: De Vermis Mysteriis (2012)
STONER -
BLOODY MARY: Shoot Me (2012)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021