GROUPE/AUTEUR:

OZZY OSBOURNE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
DIARY OF A MADMAN (1981)
LABEL:
EPIC
GENRE:
METAL MELODIQUE

"S’il ne révolutionne pas la formule utilisée sur "Blizzard Of Ozz", "Diary Of A Madman" n’en est pas moins une confirmation éclatante du talent d’Ozzy Osbourne et de son équipe qui nous entrainent à nouveau aux confins d’une folie aussi inquiétante qu’enivrante."
LOLOCELTIC - 25.05.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Difficile de donner une suite à un album aussi imparable que "Blizzard Of Ozz", surtout lorsque sa santé mentale est des plus fragiles. Pourtant, Ozzy semble avoir trouvé une forme d’équilibre entre sa compagne Sharon qui s’occupe de le manager au mieux, et son compère Randy Rhoads dont le génie semble lui donner des ailes. Il n’est donc pas étonnant de voir débarquer un nouvel opus aussi rapidement sur nos platines. Pourtant, le désormais Madman ne serait pas entré dans la légende sans ses nombreuses frasques, et sous ses allures de suite sans accroc, cette nouvelle offrande voit néanmoins Rudy Sarzo (basse) et Tommy Aldridge (batterie) être crédités dans son livret alors que ce sont bien Bob Daisley et Lee Kerslake qui ont poursuivi l’œuvre entamée un an auparavant en enregistrant et en participant à la composition. Quant aux claviers interprétés par Johnny Cook, ils ne sont même pas cités. Rendons donc l’hommage mérité à ses musiciens victimes d’une des nombreuses sautes d’humeur du prince des ténèbres.

Si certains regretteront le peu d’évolution entre "Diary Of A Madman" et son prédécesseur, l’immense majorité se réjouira de constater que l’inspiration est toujours au rendez-vous pour Ozzy et Randy. Les éléments restent les mêmes mais le résultat est tout aussi enthousiasmant, porté par le génie du jeune guitariste qui confirme ici son talent, enchainant les soli hallucinants et capable de marier vélocité, inventivité et feeling selon les besoins, chaque titre ayant droit à ce qu’il y a de meilleur pour en faire un incontournable. Les ambiances sont variées et Ozzy offre même quelques paroles sur lesquelles il livre un peu de son âme torturée, qu’il s’agisse de son affection pour les paradis artificiels ("Flying High Again") ou sa dévotion à sa musique de cœur ("You Can’t Kill Rock And Roll", véritable manifeste riche en ambiances et mélodies).

Tout comme pour "Blizzard Of Ozz", chaque titre mérite que l’on s’y attarde, de l’accrocheur "Over The Mountain", digne successeur de "Crazy Train", à l’épique et torturé "Diary Of A Madman" flirtant avec les frontières du progressif et s’appuyant sur une rythmique originale toute en cassure mais laissant s’écouler une ambiance sombre au son de violons et de chœurs angoissants. Incontournable également, l’inquiétant "Believer", voyage au cœur de l’obscurité au rythme d’une basse martiale, uniquement éclairé par un solo ébouriffant. La ballade "Tonight" est quant à elle portée par une section rythmique qui lui donne une dynamique intéressante, alors que le solo de Rhoads est ici lumineux. Enfin, difficile de se relever d’un "S.A.T.O. " percutant et puissant qui vient piéger l’auditoire après une introduction triste et mélodique. Seul "Little Dolls" peut paraitre un léger ton en-dessous malgré de belles harmonies vocales et un Randy Rhoads encore une fois gorgé de feeling.

S’il ne révolutionne pas la formule utilisée sur "Blizzard Of Ozz", "Diary Of A Madman" n’en est pas moins une confirmation éclatante du talent d’Ozzy Osbourne et de son équipe qui nous entrainent à nouveau aux confins d’une folie aussi inquiétante qu’enivrante, prête à nous faire basculer dans le pire des cauchemars, mais suffisamment lumineuse pour nous hypnotiser et nous retenir au-dessus du chaos par le fil aussi magique que fragile du génie.

Plus d'information sur http://www.ozzy.com/



GROUPES PROCHES:
LORDI, QUIET RIOT, HELLFUELED, W.A.S.P., BLACK SABBATH, RIPPER, BLACK LABEL SOCIETY

LISTE DES PISTES:
01. Over The Mountain - 4:31
02. Flying High Again - 4:40
03. You Can't Kill Rock And Roll - 6:46
04. Believer - 5:14
05. Little Dolls - 5:36
06. Tonight - 5:43
07. S.A.T.O. - 4:06
08. Diary Of A Madman - 6:15
09. I Don't Know [Live][Bonus Track] - 4:56


FORMATION:
Bob Daisley: Basse
Johnny Cook: Claviers
Lee Kerslake: Batterie
Ozzy Osbourne: Chant
Randy Rhoads: Guitares


TAGS:
80's
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OZZY OSBOURNE
DERNIERE ACTUALITE
OZZY OSBOURNE: Nouveau clip d'Ordinary Man'
Toutes les actualités sur OZZY OSBOURNE
NOTES
2/5 (1 avis) 4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JOURNEY: Next (1977)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PERVERT ASSHOLE: Welcome To My Zombie Cat House (2012)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OZZY OSBOURNE
OZZY-OSBOURNE_Ordinary-Man
Ordinary Man (2020)
4/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Scream
Scream (2010)
4/5
-/5
SONY BMG / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Black-Rain
Black Rain (2007)
2/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Live-At-Budokan
Live At Budokan (2002)
4/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Down-To-Earth
Down To Earth (2001)
3/5
-/5
EPIC / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020