.
.
GROUPE/AUTEUR:

AUSTERE

(AUSTRALIE)

TITRE:
BLEAK... (2008)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
BLACK METAL

""
CHILDERIC THOR - 18.06.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Excellente union que ce split entre Austere et Isolation, édité par Those Opposed Records. Ou comment associer deux des groupes les plus prometteurs de la scène Black-Metal contemporaine. Au programme, trois plages pour chacun des deux intervenants qui grattent des visages différents mais complémentaires d’un même art.

Austere, tout d’abord, nous assène son Black-Metal misanthropique qui s’arc-boute sur des complaintes longues et lentes à la fois, minées par une mélancolie automnale. On pense parfois à Trist, en moins répétitif et plus élaboré toutefois. Outre un instrumental qui n’apporte pas grand chose, les Australiens proposent deux joyaux noirs : "When Even Tomorrow Looks Away" et surtout "There’s Nothing Left…", certainement l’un des chefs-d’œuvre de ses auteurs. Ils dévoilent une autre facette du groupe, (un peu) plus mélodique, grâce à l’adjonction d’un chant clair inspiré, lequel se marie à merveille aux hurlements écorchés qui demeurent cependant la principale clef de voûte de l’édifice, avec ces guitares obsédantes. Les atmosphères hypnotiques qu’elles tissent sont pour beaucoup dans la puissance émotionnelle que dégage la musique d’Austere, vraiment l’une des meilleures découvertes survenues dans le genre depuis ces dernières années.

Dans une veine plus accessible car moins nihiliste et tout simplement moins black, bien que tout aussi désespérée, Isolation – des Allemands - commence par un très bel instrumental, "From Nowhere", à la sobriété touchante. Mais l’épicentre de sa participation se révèle être "Mosaic", longue pièce envoûtante et mid-tempo qui étire ses ramifications lentement pour atteindre un orgasme démesuré durant sa seconde partie. "… To Nowhere" ferme la marche (funèbre) avec sa structure quasiment instrumentale, décélération progressive qui finit par mourir en un murmure, un dernier souffle avant la mort…

De fait, plus qu’un simple split, Bleak... peut être considéré comme une œuvre à part entière, pensée comme un tout avec un début et une fin. Nous ne saurions donc trop vous conseiller d’acquérir au plus vite les albums en solitaire (ou pas ) de ces deux entités car elles le valent bien.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/austeretrue



GROUPES PROCHES:
THRALL, BURZUM

LISTE DES PISTES:
01. When Even Tomorrow Looks Away (austere) - 13:52
02. Instrumental (austere) - 01:52
03. There's Nothing Left (austere) - 13:36
04. From Nowhere... (isolation) - 05:45
05. Mosaic (isolation) - 16:08
06. ...to Nowhere (isolation) - 08:23


FORMATION:
Albert Röhl (Isolation): Batterie
Andre Jonas (Isolation): Basse
Desolate: Chant / Guitares / Basse
Johannes Schmid (Isolation): Chant / Guitares
Sorrow: Chant / Batterie


TAGS:
Chant grunt/growl, Chant hurlé, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AUSTERE
NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JESSIE GALANTE: Spitfire (2012)
HARD ROCK La voix de Jessie évoque un mélange entre Tina Turner et Skin de Skunk Anansie. Pour faire simple, si vous avez toujours rêvé d'entendre la voix d'Anastacia dans un univers plus Roots, vous avez frappé à la bonne porte.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MOONSPELL: Memorial (2006)
METAL GOTHIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AUSTERE
AUSTERE_To-Lay-Like-Old-Ashes
To Lay Like Old Ashes (2009)
4/5
2/5
AUTRE LABEL / BLACK METAL
AUSTERE_Withering-Illusions-And-Desolation
Withering Illusions And Desolation (2007)
4/5
2/5
AUTRE LABEL / BLACK METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020