ARTISTE:

MINERALS

(POLOGNE)
TITRE:

WHITE TONES

(2012)
LABEL:

METAL MIND

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
FM, Mélancolique
""
CORTO1809 (09.07.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S'il est parfois délicat de labelliser certains groupes, soit par le caractère atypique et inclassable de leur musique, soit par la diversité des styles qu'ils abordent, Minerals m'aura épargné cet écueil. En effet, pour leur premier opus, ce groupe qui nous vient de Pologne et non du Royaume-Uni contrairement à ce que l'écoute de "White Tones" pourrait laisser supposer, nous sert un pop/rock FM très british.

De fait, en dehors du titre éponyme qui clôt l'album et s'apparente à un post-rock accessible, les autres morceaux sont toutes d'agréables chansons au format plutôt conventionnel, souvent douces, nostalgiques, aux mélodies immédiatement appréhendables et plaisantes à écouter. Coldplay et Keane sont des références plus qu'évidentes, Minerals usant comme les anglais de thèmes fédérateurs se fondant sur la simplicité et la répétition.

Pas d'originalité particulière, pas de technicité excessive, à tel point que l'on pourrait reprocher au groupe de faire une musique un peu passe-partout, manquant de relief, aucun titre ne sortant réellement du lot. Reproche grandement atténué par la capacité du combo à créer des chansons ayant presque toutes un potentiel de tube. 'Discount', 'Is This Love' (qui donne furieusement envie de se prendre pour le chanteur et de s'accompagner de son air guitar), 'Hearts & The Sea' ou 'Back Track', autant de titres qui pourraient se partager les ondes au côté des hits de leurs glorieux ainés.

Si les musiciens assurent l'essentiel sans éclat particulier, ils servent surtout d'écrin au chant très juste de Filip Poklosiewicz. La qualité des performances vocales du chanteur nous embarque avec un minimum d'effets dans un univers romantique et nostalgique. Sa voix, qu'on ne saurait qualifier de caractéristique, n'est ni particulièrement puissante, ni exagérément grave ou aigue, mais affirme sa personnalité de son timbre agréable parcouru de petites fêlures à-propos.

Jouant dans la cour de groupes tels Coldplay ou Keane, déjà cités, mais aussi U2, Simple Minds ou encore Muse, Minerals fait figure d'outsider talentueux qui doit encore faire ses preuves mais dont le premier essai s'avère prometteur.


Plus d'information sur http://mineralsmusic.com/



GROUPES PROCHES:
MUSE, U2, SIMPLE MINDS, COLDPLAY


LISTE DES PISTES:
01. 01010110 – 05:01
02. Last Time – 03:36
03. Discount – 04:44
04. Fast Forward – 02:41
05. Is This Love – 03:08
06. Hearts & The Sea – 04:13
07. Fable – 03:13
08. Mistake – 04:23
09. Back Track – 04:35
10. Thin Times – 03:58
11. So Sure – 03:53
12. White Tones – 04:52

FORMATION:
Andrzej Ratajczyk: Batterie
Filip Poklosiewicz: Chant
Lukasz Cirocki: Guitares
Przemek Buchelt: Guitares
Tomek Jacak: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
NEVERCOLD: Demenphobia (2012)
METALCORE -
EMINA: Take #1 (2012)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021