.
.
GROUPE/AUTEUR:

TREPALIUM

(FRANCE)

TITRE:
H.N.P (2012)
LABEL:
KLONOSPHERE
GENRE:
DEATH METAL

""
PHILX - 16.07.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Les français de Trepalium, caractérisés par leur Death Metal classique ont dévoilé leur 4e opus "H.N.P." Après des débuts posant les bases de ce mélange aux riffs jazzy exécutés par des guitares sursaturées appuyées par une rythmique tantôt très rapide, tantôt groove/boogie (mais assurément massive), l'avant dernier album "XIII", sorti en 2009, semblait les précipiter dans une atmosphère plus sombre encore.

L'introduction est sans appel, l'album va être lourd. La voix de KK est puissante, clairsemée de passages chuchotés et chargés émotionnellement. S'ensuit le titre 'Prescription Of Crisis', au tempo plus soutenu dont les phrasés musicaux feront mal aux cervicales des headbangers fous. Le titre est entrainant, les riffs sont complexes et rappellent la marque de fabrique du groupe ; c'est du Trepalium, aucun doute là dessus. Les variations sont nombreuses, bien enchaînées avec un Sylvain à la batterie qui ne lésine pas sur les roulements à la double pédale.

'Slave The World' instaure, par son introduction, une atmosphère pesante, et bancale, heureusement très bien relevée lors des couplets par des rythmiques soignées et claires. Le titre est bon, mais se fait vite oublier lorsque sonnent les premières notes d'un lent et martelant 'Order the Labyrinth', superbe titre de près de 5 minutes (le plus long, si l'on excepte l'intro). Le tempo est lent et captive par ses variations, notamment le très court solo jazzy faisant office de point d'orgue de la chanson. Ensuite, l'album s'emballe... Les 2 titres suivants vont en tempo crescendo et dévoilent le potentiel du groupe dans un style extrême, simple mais terriblement efficace. 'Raining Past' alterne enfin parties acoustiques et heavy sur une très courte instrumentale mettant de côté l'aspect boogie. Et pour conclure, Trepalium nous offre un bel hommage à Pantera, avec un 'I'm Broken' qui ne laissera pas sans une certaine nostalgie. Leur son étant assez proche de celui des Texans, ils n'avaient qu'à tendre la main pour l'atteindre. Parfaitement exécutée, la reprise n'est pas qu'une pâle copie de l'originale, Trepalium y mettant au contraire beaucoup d'entrain.

40 minutes suffisent pour venir à bout de cet opus très travaillé, complexe et extrêmement riche de riffs Groove, Heavy et Death. Les soli ne sont pas mémorables (sauf peut-être celui d' 'Insane Architect' débouchant sur un growl ténébreux), même s'ils s'inscrivent bien dans les différents titres. Peut-être est-ce dû à un mixage qui ne les met pas assez en avant, derrière des rythmiques occupant tout l'espace ? En tous les cas, Trepalium ne fait pas de faux pas avec ce "H.N.P." (Heic Noenum Pax… non, on ne trouvera pas la paix ici) et confirme sa place dans le paysage Death français en y apportant sa touche artistique personnelle.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/trepaliumband/



GROUPES PROCHES:
PANTERA, KLONE, GOJIRA

LISTE DES PISTES:
01. Heic Noenum Pax - 4:53
02. Prescription Of Crisis - 2:38
03. S(l)ave The World - 3:47
04. Order The Labyrinth - 4:51
05. Insane Architect - 4:22
06. Let The Clown Rise - 4:14
07. I Was - 4:31
08. The Worst F(r)iend - 3:30
09. Raining Past - 2:12
10. I'm Broken - 4:26


FORMATION:
Harun Demiraslan : Guitares / Claviers
KK: Chant
Ludovic Chauveau: Basse
Nicolas Amossé: Guitares
Sylvain Bouvier: Batterie


TAGS:
Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé, Happy / Délirant, Groovy, Jazzy, Lourde, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TREPALIUM
DERNIERE ACTUALITE
TREPALIUM: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur TREPALIUM
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
INEPSYS: Time For Redemption (2012)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CASTLE: Blacklands (2012)
DOOM Avec sa grosse patte de bûcheron et cette chanteuse à la tessiture parfaite pour ce genre de Doom traditionnel, le tout transcendé par une écriture imparable, Castle peut se targuer de posséder un potentiel à peine défloré
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TREPALIUM
TREPALIUM_From-The-Ground
From The Ground (2020)
4/5
-/5
KLONOSPHERE / METAL FUSION
TREPALIUM_Voodoo-Moonshine
Voodoo Moonshine (2014)
4/5
-/5
KLONOSPHERE / DEATH METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020