GROUPE/AUTEUR:

CASTLE

(ETATS UNIS)

TITRE:
BLACKLANDS (2012)
LABEL:
VÁN
GENRE:
DOOM

"Avec sa grosse patte de bûcheron et cette chanteuse à la tessiture parfaite pour ce genre de Doom traditionnel, le tout transcendé par une écriture imparable, Castle peut se targuer de posséder un potentiel à peine défloré"
CHILDERIC THOR - 16.07.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Voilà un adage que Castle a parfaitement assimilé. Ainsi, quand certains mettent des années à accoucher d'une seconde offrande, il n'aura fallu aux Américains qu'un an à peine pour revenir déjà nous remplir les cages à miel, courte durée qui certes était jadis la norme, mais étonne presque aujourd'hui où il n'est pas rare de devoir patienter trois fois plus longtemps entre deux albums.

Mais, carburant aux seventies dont il adopte la formule culte du power-trio, il aurait été très surprenant que Castle ne soit pas de retour très vite, son Heavy Doom trapu permettant il est vrai une conception rapide. Les huit titres formant Blacklands, disque par ailleurs de 35 minutes à peine, sont peut-être issus du même processus d'écriture que ceux de In Witch Order, ce qui expliquerait également pourquoi les deux opus sont (relativement) rapprochés dans le temps.

Pourtant, cela est peu probable tant ceux-ci se révèlent assez différents l'un de l'autre, au risque d'ailleurs de désarconner ceux qu'a séduit le Doom Metal déclamé par la prêtresse Elizabeth Blackwell. La capacité du groupe à usiner des hymnes immédiats, velus et pataugeant dans le mazout demeure intact, témoin ce "Evan Hunter" en ouverture, qui s'accroche à la mémoire en deux coup de cuillière à pot. Mais ces compositions sont truffées de choses étonnantes, à commencer par cet opener coupé par un break aussi lourd que mélodique.

Traversé par un riff obsédant, "Corpse Candles" sculpte des aplats presque thrashy grâce à cette rythmique de rouleau-compresseur. Autre surprise avec "Storm Below The Mountain" qui voit le guitarite Mat Davis assurer le chant lead, hargneux, tandis que la jeune femme se contente de quelques choeurs, ce qui contribue à lui donner un cachet plus Heavy que Doom, cependant que voix masculine et féminine se partagent le micro sur "Curses Of The Priests". Les morceaux suivants confirment ce côté plus Rock, bien que toujours ultra pesant ("Venus Pentagram", "Dying Breed" et son solo dissonant au bord de la cacophonie). Ce qui n'enlève rien à la qualité de ce groupe dont on peut affirmer qu'il est un des meilleurs apparus depuis deux ans.

Avec sa grosse patte de bûcheron et cette chanteuse à la tessiture parfaite pour ce genre de Doom traditionnel, le tout transcendé par une écriture imparable, Castle peut se targuer de posséder un potentiel à peine défloré. En s'éloignant avec intelligence de son pourtant acclamé prédécesseur, Blacklands en constitue la preuve la plus éclatante ! Soyez-en sûrs, on n'a pas fini d'entendre parler de ces Américains...

Plus d'information sur http://www.heavycastle.com/



GROUPES PROCHES:
ACID KING, ALUNAH, WITCH MOUNTAIN

LISTE DES PISTES:
01. Ever Hunter - 04:23
02. Corpse Candles - 05:32
03. Storm Below The Mountain - 03:19
04. Blacklands - 04:23
05. Curses Of The Priests - 05:19
06. Venus Pentagram - 02:52
07. Alcatraz - 03:52
08. Dying Breed - 06:04


FORMATION:
Al McCartney: Batterie
Elizabeth Blackwell: Chant / Basse
Mat Davis: Chant / Guitares


TAGS:
Chant féminin, Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC CASTLE
DERNIERE ACTUALITE
CASTLE revient avec "Deal Thy Fate"
Toutes les actualités sur CASTLE
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TREPALIUM: H.N.P (2012)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SQUACKETT: A Life Within A Day (2012)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CASTLE
CASTLE_In-Witch-Order
In Witch Order (2011)
4/5
2/5
VÁN / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020