ARTISTE:

INEPSYS

(FRANCE)
TITRE:

TIME FOR REDEMPTION

(2012)
LABEL:

BRENNUS

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Chant screamo, Epique, Guitar-Hero, Technique
""
METALNATURE (13.07.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il est de plus en plus rare de découvrir un artwork aussi soigné que celui d’Inepsys et de son premier album "Time For Redemption", c’est une très belle carte de visite, qui donne envie de découvrir leur musique. Inepsys n’est pas totalement inconnu car il a déjà sorti deux EP dont quelques titres sont repris ici. Il est originaire du Sud de la France et officie dans un genre cher au fans de Dream Theater, le metal progressif. Si les influences du maître sont indéniables, ce sont aussi des parfums de Threshold qui embaument l’atmosphère des premières notes apportées par l’intro aguichante " ... And Freedom Goes".

Mais Inepsys n’hésite pas à développer un aspect agressif un peu thrash qui le rapproche aussi de Eldritch, référence qui va se retrouver tout au long de l’album. Avec "Second Chance", il vogue aussi vers les aires du Power Metal proche d’un Angel Dust à nouveau croisé avec Eldritch.

Cette agressivité complexe est très bien dosée par la section rythmique, mais le chant n’est pas toujours à la hauteur, tant au niveau de l’accent, du mixage que de la précision et de l’émotion. C’est quand les mélodies se font les meilleures que le chant se fait le plus agréable car le gars possède pas mal de qualité, il lui manque juste un peu de travail et de confiance pour éviter de devoir se faire trop démonstratif. L’intro de "Test My Pride" est éloquente, le chant est impeccable, mais va dévier dès que le morceau se durcit. C'est également criant (c'est le cas de le dire) sur "Beyond Illusion", bien mal dosé. Les chœurs n'arrangent rien et sont souvent également un peu "à côté de la plaque". Ce sont donc les meilleurs compositions qui bénéficient du meilleur chant, ce qui creuse encore le fossé entre elles ("Inside Of Me", "Addicted To Love", "Test My Pride") et les plus moyennes comme "State Of Grace".

Musicalement, le métal est donc bien trempé et pourtant nappé de nombreux claviers variés, mais souvent adéquats, exceptés quand ils se rapprochent des gargouillis sonores issus de la guerre des étoiles. Le guitariste plutôt doué en fait aussi des tonnes, et c’est probablement, outre le chant, un des points faibles de cette galette. Dommage car Inepsys sait aussi distiller de belles ambiances, comme dans la semi ballade "Addicted To You" ou l’intro de "Beyond Illusion".

Nous avons donc un album très prometteur avec 5 musiciens talentueux qui devront convaincre à l'avenir par une musique venant des tripes et pas par moult démonstrations ou longs discours. A suivre !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/inepsys/?ref=ts&fref=ts





LISTE DES PISTES:
01. ...and Freedom Goes - 02:15
02. Atomic Blast - 06:02
03. Inside Of Me - 08:44
04. Beyond Illusion - 06:11
05. Insane Hypnosys - 08:10
06. Addicted To You - 05:50
07. Second Chance - 08:13
08. Test My Pride - 05:24
09. State Of Grace - 06:19
10. The Same Rules - 14:00

FORMATION:
Benoît Castel: Claviers
Jérôme Rollat: Chant
Ludovic Mercier: Guitares
Richard Carlon: Basse
Romain Castel: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
INEPSYS: The Chaos Engine
 
AUTRES CHRONIQUES
PIERREJEAN GAUCHER: Melody Makers II (2012)
JAZZ - La réussite est totale et l’originalité propre à ce disque tient autant à l’audace qu’au talent de ces trois formidables musiciens.
TREPALIUM: H.N.P (2012)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT INEPSYS
INEPSYS_the-chaos-engine
The Chaos Engine (2015)
3/5
-/5
BRENNUS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021