GROUPE/AUTEUR:

DUBLIN DEATH PATROL

(ETATS UNIS)

TITRE:
DEATH SENTENCE (2012)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
THRASH

""
PHILX - 22.08.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Dublin Death Patrol est un collectif d'artistes Metal, une sorte de dream-team composée de Chuck Billy (Testament), de son frère Andy (ex-Vio-Lence), de Steve Souza (ex-Testament, ex-Exodus, Hatriot) et de son frère également, John à la basse, de Willy Lange (Rampage, Lääz Rockit), du batteur Troy Luccketta… Pas moins de 2 chanteurs donc, 4 guitaristes, 3 bassistes et 2 batteurs pour composer ce collectif qui ne joue pas sur scène à moins de 7 selon les disponibilités. Après un "DDP 4 Life", sorti en 2007, le combo présente son "Death Sentence". Jacquette simple, titre efficace, que renferme donc cet opus ?

Comme annoncé, le line-up a tout pour mettre l'eau à la bouche (on garde tout de même une réserve après quelques mauvaises compilations, pourtant riches en talents, mais dont la mayonnaise n'avait juste pas pris). Après une introduction lente et émergente, place au Thrash sauce californienne. Pas celui qui fait dans la dentelle. Les voix sont écorchées, les guitares sursaturées. Il semblerait que le groupe cherche à vous faire exploser les tympans et saigner les oreilles avec ce "Death Sentence" pour le moins direct. D'un premier abord terriblement basique dans la structure et dans l'approche, 'Mind Sewn Shut' laisse une bonne impression grâce à des riffs rapides et efficaces, et l'auditeur se retrouve plongé dans le Thrash de la fin des 90's. L'album est doté d'une production honorable, envoyant un mur de sonorités distordues et une basse lourde et bien présente, on attend plus que les gros hits, plutôt en vain à vrai dire.

Rien du côté de 'Dehumanize' qui manque de sang neuf et 'Blood Sirens' qui lasse rapidement. Ce n'est que sur 'Broken', 4ème titre de l'opus, que l'espoir de la claque musicale renait. En effet, les riffs et les parties de batterie y sont plus intéressants, les soli encourageants pour la suite. 'Welcome To Hell' contribue également à cet espoir de gros hit. Mais il semble que les Californiens n'y parviennent pas, ou alors se contentent de ce titre, par défaut automatiquement propulsé dans les titres incontournables de ce "Death Sentence" un peu essoufflé. La suite est par contre moins réjouissante, l'originalité faisant largement défaut une fois encore. De plus, les voix des 2 chanteurs donnent une sensation de mélange de genres (Thrash et Black) un peu dissonant, et prennent une tournure moins harmonieuse que sur le titre introductif, même si 'Death Toll Rising' est un autre bon morceau de Thrash classique réussi.

En somme, si vous cherchez de la nouveauté, passez votre chemin, vous ne trouverez pas grand chose d'innovant dans cette galette. On garde malgré tout une impression plutôt bonne de cette galette grâce à quelques titres qu'on aurait souhaité plus nombreux. C'est dommage car la production est à la hauteur, et on connait les talents pris individuellement. On passe donc, encore une fois, pas loin du bon album issu d'un collectif, mais on atteint juste à peine plus de la moyenne grâce à quelques titres salvateurs qui éviteront l'oubli de cette expérience musicale.

Plus d'information sur http://dublindeathpatrol.com



GROUPES PROCHES:
TESTAMENT, MACHINE HEAD, EXODUS, TESLA

LISTE DES PISTES:
01. Mind Sewn Shut - 04:46
02. Dehumanize - 03:13
03. Blood Sirens - 04:07
04. Broken - 04:17
05. Welcome To Hell - 04:37
06. Conquer And Divide - 03:15
07. Death Toll Rising - 03:32
08. My Riot - 04:47
09. Macabre Candor - 04:42
10. Butcher Baby - 02:49


FORMATION:
Andy Billy: Guitares
Chuck Billy: Chant
Danny Cunningham: Batterie
Eddie Billy: Basse
Greg Bustamante: Guitares
John Hartsinck: Guitares
John Souza: Basse
Steve “Zetro” Souza: Chant
Steve Robello: Guitares
Troy Luccketta: Batterie
Willy Lange: Basse


TAGS:
Chant aigu, Chant éraillé, Chant grave, Chant hurlé, Lourde, Oppressant
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DUBLIN DEATH PATROL
DERNIERE ACTUALITE
Dublin Death Patrol: Death Sentence
Toutes les actualités sur DUBLIN DEATH PATROL
NOTES
3/5 (1 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ELECTRIC SWAN: Swirl In Gravity (2012)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE WOUNDED KINGS: In The Chapel Of The Black Hand (2011)
DOOM
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DUBLIN DEATH PATROL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020