GROUPE/AUTEUR:

TOKYO BLADE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
MR ICE (1998)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HEAVY METAL

""
NESTOR - 15.08.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
Après les farces successives que furent "No Remorse" et "Ain’t Misbehavin’", Tokyo Blade, avec une régularité et une persévérance qui forcent le respect, poursuit ce que certains pourraient appeler une carrière, et qui commence de plus en plus à s’apparenter à un manuel du type Comment cumuler toutes les erreurs de management possible pour couler un groupe.

Petit tour d’horizon : en 1989, après seulement 1 an d’existence, le groupe créé de toutes pièces pour exploiter le nom de Tokyo Blade se sépare. Deux membres historiques, Alan Marsh et Andy Boulton, fondent alors un groupe dénommé Mr Ice. Il sortent l'EP "Have A Nice Day" sous ce nom et partent assurer les premières parties d’Uriah Heep. Pour d’évidentes raisons mercantiles, le disque est vendu sur cette tournée revêtu d’un autocollant 'This is Tokyo Blade on Ice', afin de capitaliser sur la renommé de Tokyo Blade. Très rapidement, le groupe se sépare à nouveau, et quelques années plus tard, les titres enregistrés par le groupe Mr Ice sont regroupés sur un album commercialisé sous l’enseigne Tokyo Blade et le nom "Mr Ice" !!! Cela résume de manière assez explicite la carrière de ce groupe : une succession de splits, de reformations plus ou moins légitimes, d’albums bidouillés par des maisons de disques peu scrupuleuses, et surtout, d’errements musicaux.

Parce que si les circonstances qui entourent la création de cet album ne sont pas des plus reluisantes, la musique qui s’y trouve n’est guère plus réjouissante. Il ne s’agit en fait que d’une compilation qui ne porte pas son nom. Les 6 premiers morceaux sont ceux que l’on pouvait trouver dans l’EP précité, puis viennent 3 titres enregistrés après le départ d’Andy Boulton, alors que 2 morceaux live clôturent le disque. Le style semble hésiter entre la voie d’un Rock un peu pompeux et celle d’un Hair-Metal américain sans grande originalité. Quoiqu’il en soit, si l’album n’était déjà pas bien renversant lors de sa sortie, il est clair que de nos jours, son écoute n’est pas loin de s’apparenter à une purge. Le propos est démodé, l’inspiration absente, les tentatives de sonner grand public sont pathétiques, les textes d’une pauvreté abyssal… Il n’y a qu’à poser une oreille sur "Young, Bad And No Good" pour avoir un condensé de tout cela : un titre quelconque, insipide et dont le texte tiendrait sur un timbre poste. Même les (rares) morceaux décents, à l’image d’un "Boyz Will Be Boyz" aux accents Glam-Rock, ne pourraient prétendre à mieux qu’un rôle de bouche-trou dans un bon album paru à cette époque.

Au même titre que "Pumphouse", ce "Mr Ice" est une sorte de Canada Dry tiède et éventé. Quelque chose qui porte le nom de Tokyo Blade mais qui n’en a ni la saveur, ni l’essence. Triste à pleurer !

Plus d'information sur http://www.tokyoblade.com/



GROUPES PROCHES:
METALLICA, IRON MAIDEN, DIAMOND HEAD, THIN LIZZY

LISTE DES PISTES:
01. Hot Breath - 06:01
02. Poor Little Rich Kid - 03:34
03. Women And Love - 05:55
04. More Than A Pretty Face - 04:56
05. Boyz Will Be Boyz - 04:54
06. Young, Bad And No Good - 04:26
07. No Resistance To Love - 06:13
08. 1000 Nights - 05:11
09. Passion And Emotion - 07:18
10. One White Lie (live) - 05:04
11. Young, Bad And No Good (live) - 05:46


FORMATION:
Andy Boulton: Guitares
Colin Riggs: Guitares
Ian "Atilla" Marshall: Claviers
Mark Angel: Batterie


TAGS:
80's
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TOKYO BLADE
DERNIERE ACTUALITE
TOKYO BLADE: Les détails sur 'Dark Revolution'
Toutes les actualités sur TOKYO BLADE
NOTES
- /5 (0 avis) 1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DISTRICT 97: Troubles With Machines (2012)
ROCK PROGRESSIF "Troubles With Machines" est un disque sérieux, professionnel, complexe et difficile d'accès mais qui témoigne d'un réel talent.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ROBERT WYATT: Ruth Is Stranger Than Richard (1975)
ROCK Même s'il ne retrouve pas le charme surnaturel de "Rock Bottom", "Ruth Is Stranger Than Richard" est un album pétri d'émotions, d'une grande sensibilité et à l'inventivité débridée.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TOKYO BLADE
TOKYO-BLADE_Dark-Revolution
Dark Revolution (2020)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
TOKYO-BLADE_unbroken
Unbroken (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
TOKYO-BLADE_Thousand-Men-Strong
Thousand Men Strong (2011)
2/5
-/5
FASTBALL / HEAVY METAL
TOKYO-BLADE_Eye-Of-The-Storm
Eye Of The Storm (2008)
1/5
-/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
TOKYO-BLADE_Pumphouse
Pumphouse (1998)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020