ARTISTE:

OZZY OSBOURNE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE ULTIMATE SIN

(1986)
LABEL:

CBS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, FM
""The Ultimate Sin" est l'album le plus "Hard FM" de Ozzy est c'est une réussite totale !"
NESTOR (24.08.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"The Ultimate Sin" est un peu à Ozzy Osbourne ce que "Turbo" est à Judas Priest. Sortis la même année, ces albums nous donnent à voir deux institutions du Heavy Metal, alors au sommet de leur gloire, tentant de s’adapter au marché américain en rendant leur musique plus accessible. Dans les deux cas, il en résultera un énorme succès commercial, mais également un accueil très partagé de la part des fans, certains n’adhérant pas à cette ouverture vers un public plus large. Prêt de 30 ans plus tard, ce débat sur l’orientation musicale de ce disque apparait assez désuet, surtout si l’on considère que ce que l’on attribuait à un ramollissement du (déjà) papy Osbourne est essentiellement à mettre sur le compte d’une production des plus mollassonnes. Car à bien y regarder, ce "The Ultimate Sin" est truffé de très bons morceaux, et bénéficie au surplus d’une interprétation de très haut niveau.

Ozzy y chante… comme Ozzy, que l’on aime ou que l’on déteste. Jake E Lee fait plus que confirmer les bonnes impressions qu’il avait suscitées sur "Bark At The Moon", avec notamment un jeu en rythmique très agressif ('Lightning Strikes') et des soli de très haute qualité ('Shot In The Dark'). La contribution de Bob Daisley à la composition de 8 des 9 titres (et notamment des textes) est également appréciable. Une légère connotation écologique voit même le jour dans les thèmes abordés. Mais le son, handicapé par une production un peu trop ampoulée, pâti d’une carence en termes de puissance et de dynamisme. Les guitares pourraient aisément sonner de manière plus tranchante, et la section rythmique est un peu noyée dans un mixage trop soigné, trop bouffi. Et comme cet album a durant longtemps fait l’objet de conflits juridiques, il n’a, à ce jour, bénéficié d’aucune réédition en version remastérisée, ce qui serait pourtant une très bonne chose.

Et pour ce qui est des tracasseries juridiques, "The Ultimate Sin" a été bien servi. Pour la petite histoire, suite à une mésentente entre Ozzy Osbourne et Bob Daisley, ce dernier quitte le groupe juste avant l’enregistrement de l’album auquel il a pourtant largement contribué à l’écriture. Fidèle à ses vilaines habitudes, Ozzy ne le crédite alors pas sur la première édition de l’album (il corrigera cet oubli ultérieurement suite à une amicale pression juridique de Daisley). Le remplaçant de celui-ci, Phil Soussan, rencontra le même souci au sujet de sa participation à l’écriture du single 'Shot In The Dark' dont la paternité ne lui sera reconnu que plusieurs années plus tard, toujours suite à un procès. Esprit d’équipe, quand tu nous tiens !

 Au-delà de ces anecdotes, il y a lieu de convenir qu’il n’y a aucun morceau faible sur cet album. Et du Heavy "The Ultimate Sin" porté par un superbe riff, au mid tempo 'Killer Of Giants' sur lequel la voix se révèle assez poignante, en passant par le très efficace et immédiat 'Shot In The Dark', il faut reconnaître qu’Ozzy a su à merveille négocier son adaptation à la mode (musicale) de l’époque. Parce que pour ce qui est de la mode vestimentaire ou capillaire, vous êtes vivement invités à vous référer aux photos de l’époque: c'est moins heureux !

Malgré un son très perfectible et une imagerie un peu trop propre pour le Madman, ce "The Ultimate Sin" reste à ce jour un des meilleurs albums solo d’Ozzy.


Plus d'information sur http://www.ozzy.com/





LISTE DES PISTES:
01. The Ultimate Sin - 03:45
02. Secret Loser - 04:08
03. Never Know Why - 04:27
04. Thank God For The Bomb - 03:53
05. Never - 04:17
06. Lightning Strikes - 05:16
07. Killer Of Giants - 05:41
08. Fool Like You - 05:18
09. Shot In The Dark - 04:28

FORMATION:
Jake E. Lee: Guitares
Ozzy Osbourne: Chant
Phil Soussan: Basse
Randy Castillo: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (4 avis)
STAFF:
4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
OZZY OSBOURNE: Nouveau clip en duo avec Post Malone
 
AUTRES CHRONIQUES
PROCOL HARUM: Procol Harum (a Whiter Shade Of Pale) (1967)
ROCK - "Procol Harum" a le même charme d'antan que les photos sépia, un parfum de psychédélisme, de légèreté, typique de la fin des années 60 / début des années 70.
FOREIGNER: Agent Provocateur (1984)
A.O.R. -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OZZY OSBOURNE
OZZY-OSBOURNE_Ordinary-Man
Ordinary Man (2020)
4/5
2.7/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Scream
Scream (2010)
4/5
3/5
SONY BMG / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Black-Rain
Black Rain (2007)
2/5
2.7/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Live-At-Budokan
Live At Budokan (2002)
4/5
4/5
EPIC / HEAVY METAL
OZZY-OSBOURNE_Down-To-Earth
Down To Earth (2001)
3/5
2.3/5
EPIC / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021