GROUPE/AUTEUR:

LOREENA MC KENNITT

(CANADA)

TITRE:
PARALLEL DREAMS (1989)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES

""
TONYB - 27.08.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avant même de commencer cette chronique du troisième album de Loreena Mc Kennitt, je voudrais publiquement remercier ici M. Francis Zegut, architecte inspiré des nuits métalliques de RTL avant de devenir un de mes compagnons nocturnes les plus fidèles, toujours sur cette même radio. C'est en effet grâce à lui et à la diffusion quasi-quotidienne de Breaking The Silence entre "23H et midnight" que j'ai découvert cette formidable artiste en 1990, elle qui accompagne encore très régulièrement des instants que je souhaite calmes et sereins.

Après deux productions intimistes centrées sur des interprétations dépouillées de titres traditionnels, la Canadienne à la voix enchanteresse nous revient avec un album plus dense, comportant une majorité de compositions personnelles. L'ambiance générale est toujours celtique et quelque peu feutrée, mais les mélodies s'avèrent plus dynamiques et les arrangements commencent à prendre plus d'ampleur. La présence de quelques percussions et l'usage d'instruments traditionnels comme le Fiddle ou les Uillean Pipes (cornemuse irlandaise) apportent ainsi une nouvelle dimension à la voix enchanteresse de Loreena Mc Kennitt.

Trois pierres angulaires émergent plus particulièrement de l'ensemble. Tout d'abord, le traditionnel Annachie Gordon véhicule tout au long de ses huit minutes une sensibilité vibrante, avec une mélodie émouvante portée de voix de maître par notre interprète. C'est ensuite le fabuleux Breaking The Silence et son ambiance si particulière, propice à accompagner les nuits sans sommeil, avec une nouvelle fois une interprétation à couper le souffle, bien soutenue par des harmonies judicieuses. Enfin, et c'est une première, Loreena Mc Kennitt nous propose une incursion bienvenue dans le domaine de la danse traditionnelle, avec un entraînant Huron Beltane Fire Dance.

Avec le recul, Parallel Dreams apparaît comme un véritable album de transition musicale pour Loreena Mc Kennitt, entre l'austérité assumée des deux premiers opus et le côté world foisonnant qui commencera à se développer sur The Visit, évolution d'une artiste en pleine recherche de ses racines celtiques. Un bien bel ouvrage à ne surtout pas négliger dans la discographie de la Canadienne, prélude aux futurs voyages enchantés.

Plus d'information sur http://www.quinlanroad.com/



GROUPES PROCHES:
BLACKMORE'S NIGHT

LISTE DES PISTES:
01. Samain Night (4:32)
02. Moon Cradle (4:30)
03. Huron 'beltane' Fire Dance (4:22)
04. Annachie Gordon (8:25)
05. Standing Stones (6:59)
06. Dickens' Dublin (The Palace) (4:43)
07. Breaking The Silence (6:26)
08. Ancient Pines (From Goddess Remembered) (6:10)


FORMATION:
Al Cross : Percussions
Brian Hughes: Guitares / Basse
Dave Woodhead : Accordéon, mandoline
Loreena Mc Kennitt: Chant / Claviers / Harpe, piano, bodhran, percussions, flûtes, ukulele
Oliver Schroer : Violon, fiddle
Patrick Hutchinson : Uillean pipes
Patrick Hutchinson : Basse / Violoncelle
Rick Lazar : Congas
Ritesh Das : Tablas
Shelly Berger : Basse


TAGS:
Chant féminin, Celtique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LOREENA MC KENNITT
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de ses concerts parisiens, Loreena Mc Kennitt a accueilli pendant quelques minutes Music Waves et nous en dit plus sur son avenir.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KREATOR: Terrible Certainty (1987)
THRASH
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LA SOURIS DÉGLINGUÉE: Une Cause A Rallier (1982)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOREENA MC KENNITT
LOREENA-MC-KENNITT_Lost-Souls
Lost Souls (2018)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
LOREENA-MC-KENNITT_Troubadours-On-The-Rhine
Troubadours On The Rhine (2012)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_The-Wind-That-Shakes-The-B
The Wind That Shakes The Barley (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_A-Midwinter-Night-s-Dream
A Midwinter Night's Dream (2008)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_An-Ancient-Muse
An Ancient Muse (2006)
5/5
5/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020