GROUPE/AUTEUR:

LOREENA MC KENNITT

(CANADA)

TITRE:
THE VISIT (1991)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES

""
TONYB - 31.08.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Avec une régularité de métronome, Loreena Mc Kennitt continue de nous délivrer tous les deux ans un nouvel album. Après une première évolution constatée sur Parallel Dreams, son quatrième opus - The Visit - va clairement installer l'artiste canadienne dans un monde musical de plus en plus métissé, nourri de ses recherches et de ses voyages en quête des origines celtes.

L'ouverture de l'album avec All Souls Night indique très clairement l'évolution de son style musical : un univers bigarré, mélange d'instruments traditionnels et d'harmonies orientalisantes, soutenus par des percussions vigoureuses apportant une dynamique nouvelle à ses compositions personnelles. Et même si ces influences restent encore modestes sur cet album, ce titre préfigure ce que seront les productions à venir. Véritable marque de fabrique de sa carrière, Loreena nous gratifie également de deux nouvelles mise en musique de textes des grands auteurs britanniques. Aux côtés de Shakespeare et Cymbeline, le majestueux The Lady Of Shallot, tiré du plus célèbre poème d'Alfred Tennyson, et qui raconte l'histoire d'une princesse victime d'une malédiction la rendant invisible au monde si ce n'est à travers le reflet de son miroir, finalement délivrée par le prince Lancelot, déroule ainsi 11 minutes de pur bonheur, sublimées par une voix une nouvelle fois magnifique et magistralement accompagnée par une instrumentation discrète mais efficace.

Toujours du côté des compositions originales, impossible de passer sous silence le génial The Old Ways, dans lequel se superposent des rythmes de danse celtique joués conjointement au fiddle et à la harpe, et une mélodie chantée sur une cadence beaucoup plus calme. Les interventions de cornemuse irlandaise viennent compléter le tableau en y apportant une touche à la fois mélancolique et majestueuse. Tout simplement fabuleux.

Loreena Mc Kennitt ne délaisse pas pour autant les adaptations de chansons traditionnelles, avec notamment une interprétation du célèbre Greensleeves qui renverra à leurs chères études bon nombre de pâles imitateurs (et imitatrices). Et puis, petite cerise sur le gâteau déjà bien garni, nous relèverons une nouvelle petite perle instrumentale invitant à la danse, Between The Shadows, dans laquelle les instrumentistes s'en donnent à cœur joie.

Avec The Visit, Loreena Mc Kennitt continue sa quête initiatique de la culture celtique, et nous gratifie d'un grand album, tout simplement devrais-je dire, mais les qualificatifs finissent par manquer pour décrire toute la majesté et la beauté des musiques que l'artiste canadienne nous délivre, album après album. Et le meilleur est encore à venir !

Plus d'information sur http://www.quinlanroad.com/



GROUPES PROCHES:
BLACKMORE'S NIGHT

LISTE DES PISTES:
01. All Souls Night (5:04)
02. Bonny Portmore (3:57)
03. Between The Shadows (Persian Shadows) (4:03)
04. The Lady Of Shalott (11:05)
05. Greensleeves (4:15)
06. Tango To Evora (4:03)
07. Courtyard Lullaby (4:50)
08. The Old Ways (5:25)
09. Cymbeline (4:48)


FORMATION:
Al Cross : Percussions
Anne Bourne: Violoncelle
Brian Hughes: Guitares / Balalaïka
George Koller : Basse / Fiddle, sitar, violoncelle, percussions
Hugh Marsh: Fiddle
Loreena Mc Kennitt: Chant / Claviers / Harpe, piano, bodhran, percussions, flûtes, ukulele
Patrick Hutchinson : Uillean pipes
Rick Lazar : Batterie / Percussions
Tom Hazlitt : Basse


TAGS:
Chant féminin, Celtique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LOREENA MC KENNITT
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de ses concerts parisiens, Loreena Mc Kennitt a accueilli pendant quelques minutes Music Waves et nous en dit plus sur son avenir.

NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DANGER DANGER: Dawn (1995)
GRUNGE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE WRETCHED END: Inroads (2012)
THRASH
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOREENA MC KENNITT
LOREENA-MC-KENNITT_Lost-Souls
Lost Souls (2018)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
LOREENA-MC-KENNITT_Troubadours-On-The-Rhine
Troubadours On The Rhine (2012)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_The-Wind-That-Shakes-The-B
The Wind That Shakes The Barley (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_A-Midwinter-Night-s-Dream
A Midwinter Night's Dream (2008)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_An-Ancient-Muse
An Ancient Muse (2006)
5/5
5/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020