GROUPE/AUTEUR:

LOREENA MC KENNITT

(CANADA)

TITRE:
AN ANCIENT MUSE (2006)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES

""
TONYB - 14.09.2012 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Après une longue période de silence entachée par un drame personnel, Loreena Mc Kennitt revient en 2006 avec The Ancient Muse, son septième album studio, une nouvelle fois accompagnée d'une quantité impressionnante de musiciens, corollaire indispensable au voyage proposé, au sens propre comme au figuré, par les neuf compositions proposées.

Dans la lignée des deux précédents albums, la belle canadienne continue d'explorer les territoires du grand Orient, à la recherche des divers courants de la celtitude. Ses différentes expériences et rencontres viennent ainsi nourrir sa musique de multiples influences, les plus exotiques étant caractérisées par la présence d'instruments comme le oud, les tablas ou le kanoun, ainsi que par des percussions très présentes. Celles-ci sont même carrément mises en vedette dans l'instrumental Sacred Shabbat. Néanmoins, outre la harpe jouée par l'artiste, les compositions sont la plupart du temps marquées du sceau des instruments à cordes classiques : bien entendu, le violon de Hugh Marsh se taille la part du lion, mais laisse régulièrement place aux tonalités plus mélancoliques de l'alto de Donald Quan, mélancolie renforcée par les superbes partitions de violoncelle de la non moins superbe Caroline Lavelle.

Et cette teneur mélancolique va donner la tonalité générale de cet album : sous l'influence plus que probable du deuil qui la touche, Loreena Mc Kennitt nous livre en effet des compositions empreintes d'une tristesse à la beauté magnifique, dont les traits les plus marquants se retrouvent dans The Gates Of Istanbul ou même Caravanserai, dont la version live présente sur le DVD Nights From The Alhambra sera autrement plus enjouée. Même pour sa traditionnelle adaptation d'auteur anglais, en l'occurrence Walter Scott pour The English Ladye And The Knight, le mode mineur résonne inhabituellement de manière triste.

Mais tristesse ne rime pas forcément avec morosité, et ici c'est une musique porteuse d'émotions fortes qui vient envahir les neurones de l'auditeur, le transportant dans un état second sublimé par la voix toujours aussi magnifique de Loreena, et par une réalisation transcendant les superpositions de multiples couches sonores, tant classiques qu'orientalisantes. Et pour achever de faire fondre votre serviteur, une dernière intervention de Uillean Pipes vient provisoirement conclure la route enchanteresse empruntée et racontée par l'artiste (Never-Ending Road).

Avec The Ancient Muse, Loreena Mc Kennitt ne se contente pas de frôler la perfection, elle vient carrément tutoyer les Anges. Pour un mélomane quel qu'il soit, passer à côté de cette œuvre relève tout simplement de la faute professionnelle. Grande dame, grand album !

Plus d'information sur http://www.quinlanroad.com/



GROUPES PROCHES:
BLACKMORE'S NIGHT

LISTE DES PISTES:
01. Incantation - 2:35
02. The Gates Of Istanbul - 6:59
03. Caravanserai - 7:36
04. The English Ladye And The Knight - 6:49
05. Kecharitomene - 6:34
06. Penelope's Song - 4:21
07. Sacred Shabbat - 3:59
08. Beneath A Phrygian Sky - 9:32
09. Never-ending Road (amhrán Duit) - 5:54


FORMATION:
Ben Grossman: Vièle à roue
Clive Deamer: Batterie / Percussions,
Elliot Thompson: Choeurs
Hossam Ramzay: Batterie / Percussions,
Jason Hann: Batterie / Percussions,
Manu Katché: Batterie / Percussions,
Nicholas Morris (choeurs de l'Abbaye de Westminst: Choeurs
Stuart Bruce: Batterie / Percussions,
Tal Bergman: Batterie / Percussions,
Alex Pott: Choeurs
Annbjørg Lien : Harpe
Brian Hughes: Guitares / Claviers / Oud, bouzouki
Caroline Lavelle: Violoncelle
Charlie Jones: Basse
Donald Quan : Alto
Ed Hanley : Tablas, Udu drum
Georgios Kontogiannis : Bouzouki
Haig Yazdjian : Oud
Hugh Marsh: Violon
Loreena Mc Kennitt: Chant / Claviers / Harpe, piano, accordéon, percussions
Nigel Eaton : Vièle à roue
Panos Dimitrakopoulos : Kanoun
Rick Lazar : Batterie / Percussions,
Sokratis Sinopoulos : Lyre
Steáfán Hannigan : Clarinette turque, uilleann pipes
Tim Landers: Basse


TAGS:
Chant féminin, Celtique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
ELVAD - 14/06/2013 -
0 0
5/5
Pour tout dire, Loreena Mc Kennitt est un peu agaçante. Difficile d'écouter un de ses albums sans employer le mot "chef d’œuvre".
Sauf que sur ce disque, la Canadienne réussit à se surpasser. Les superlatifs ne manqueront pas. Les arrangements sont parfaits, les mélodies, certes un peu mélancoliques, avec des influences tantôt celtiques tantôt orientales sont absolument magnifiques.
Chaque instrument trouve parfaitement sa place, derrière la voie cristalline de la Canadienne. Dans le même genre, on n'a pas trouvé encore mieux.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LOREENA MC KENNITT
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de ses concerts parisiens, Loreena Mc Kennitt a accueilli pendant quelques minutes Music Waves et nous en dit plus sur son avenir.

NOTES
5/5 (1 avis) 5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SIMPLE MINDS: Live - In The City Of Light (1987)
POP
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASHENT: Inheritance (2012)
METAL PROGRESSIF "Inheritance" est un disque abrutissant, dont de mauvais choix rythmiques sont la cause principale, qui ne donne pas envie d’être exploré plus profondément alors que des qualités mélodiques sont réelles.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOREENA MC KENNITT
LOREENA-MC-KENNITT_Lost-Souls
Lost Souls (2018)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
LOREENA-MC-KENNITT_Troubadours-On-The-Rhine
Troubadours On The Rhine (2012)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_The-Wind-That-Shakes-The-B
The Wind That Shakes The Barley (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_A-Midwinter-Night-s-Dream
A Midwinter Night's Dream (2008)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
LOREENA-MC-KENNITT_The-Book-Of-Secrets
The Book Of Secrets (1997)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020