ARTISTE:

MY DYING BRIDE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

FOR LIES I SIRE

(2009)
LABEL:

PEACEVILLE RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Mélancolique
""
NOISE (28.08.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A force de côtoyer les ténèbres et l'enfer, My Dying Bride a finit par y sombrer, mais bien involontairement car artistiquement le groupe anglais est à la peine depuis deux albums. Il semble incapable de se renouveler et de retrouver l'aura qu'il avait jusqu'au début des années 2000. Et ce ne sont pas les divers live et compilations sortis durant cette période qui vont faire oublier le fait que le groupe ne semble plus avoir de jus en studio. De plus, le bassiste historique du groupe, Adrian Jackson, a déserté le navire après 16 ans de loyaux services, laissant Stainthorpe et Craighan seuls fondateurs aux commandes du groupe. Mais c'est souvent dans ce genre de moments désespérés que l'on peut avoir un sursaut d'orgueil et l'envie et le panache de s'en sortir. Ce 10ème album, "For Lies I Sire", va être l'occasion pour My Dying Bride d'avoir ce panache. Ainsi, Aaron a l'excellente idée de ressortir le violon, abandonné depuis 1996 et le départ de Martin Powell. Cela amène un plus important pour les ambiances sombres et glacées qui avaient disparues en grande partie sur les deux derniers albums. Musicalement et vocalement, le propos est aussi plus varié, l'impression d'enchainer 6 fois de suite le même titre de doom romantique a disparu et My Dying Bride retrouve même une certaine puissance, pas dans les tons death mais avec une certaine conviction et puissance qui font du bien, et avec des changements de rythme.

L'album sonne comme celui de la résurrection avec pas mal de bonnes choses. Certes, le groupe est encore convalescent et n'atteint pas son niveau de la décennie précédente, mais il semble plus motivé et revigoré. L'âme perdue, le côté sombre et funeste, ainsi que ce charme rempli de tristesse, sont enfin de retour et c'est en soi une bonne nouvelle. "My Body, A Funeral", "Fall With Me" et "The Lies I Sire" forment un très beau trio inaugural où le violon se marie à merveille aux riffs de guitares. Aaron se fait souvent plus conteur que chanteur, les petites accélérations heavy font du bien et font de ces chansons d'excellents moments de doom glacé. La suite n'est pas en reste avec "Bring Me Victory", un titre court aux allures de hit en puissance avec une mélodie abordable, un refrain en évidence, le tout étant taillé pour la scène. "Santuario Di Sangue" est aussi une petite pépite, commençant de manière classique, elle est magnifiée par un superbe break au violon puis par une partie instrumentale où la basse claque comme rarement avant et qui précède une partie chantée en clair de grande qualité. Aaron se fait même un petit plaisir avec un morceau brutal, "A Chapter In Loathing", teinté de death et de black, qui renvoi aux débuts du groupe et qui est un très bon moment de noirceur et de violence.

Certes il y a ici et là des redondances, "Echoes From A Hollow Soul" et "Shadow Hunt" sortent du même moule que les premières chansons mais il n'y a rien d'infamant dedans et elles se laissent écouter avec un certain plaisir, notamment grâce à des guitares retrouvées et une basse bien mise en avant, tandis qu'en fin de disque, "Death Triumphant" est trop étirée et, malgré de bonnes ambiances et idées, se traine un peu en longueur et se répète pas mal.

Malgré de petits défauts, "For Lies I Sire" est un petit miracle de la part d'un groupe que l'on pensait perdu pour la cause doom et empêtré dans sa propre caricature. En se remuant enfin un peu, My Dying Bride retrouve des couleurs, noires bien sur, et se rapproche du son qui avait fait sa renommée. Il y a encore du travail pour parvenir à la même qualité mais dorénavant, on suivra la suite des aventures des Britanniques avec une confiance et un moral retrouvés.


Plus d'information sur http://www.mydyingbride.net/





LISTE DES PISTES:
01. My Body, A Funeral (06:47)
02. Fall With Me (07:15)
03. The Lies I Sire (05:29)
04. Bring Me Victory (04:08)
05. Echoes From A Hollow Soul (07:19)
06. ShadowHaunt (04:37)
07. Santuario Di Sangue (08:27)
08. A Chapter In Loathing (04:46)
09. Death Triumphant (11:06)

FORMATION:
Aaron Stainthorpe: Chant
Andrew Craighan: Guitares
Dan Mullins: Batterie
Hamish Glencross: Guitares
Katie Stone: Claviers
Lena Abé: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MY DYING BRIDE dévoile son Cabaret Macabre
DERNIERE INTERVIEW
MY DYING BRIDE (16 AOÛT 2012)
"C’est remarquable… des gens nous écrivent pour nous dire que nous avons changé leur vie d’une façon positive même si notre musique peut laisser un sentiment négatif"
 
AUTRES CHRONIQUES
LA SOURIS DÉGLINGUÉE: Une Cause A Rallier (1982)
ROCK -
NAZARETH: Expect No Mercy (1977)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MY DYING BRIDE
MY-DYING-BRIDE_Macabre-Cabaret
Macabre Cabaret (2020)
3/5
2/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
MY-DYING-BRIDE_Ghost-Of-Orion
Ghost Of Orion (2020)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
MY-DYING-BRIDE_A-Map-Of-All-Our-Failures
A Map Of All Our Failures (2012)
4/5
4.5/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
MY-DYING-BRIDE_A-Line-Of-Deathless-Kings
A Line Of Deathless Kings (2006)
1/5
4/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
MY-DYING-BRIDE_Songs-Of-Darkness-Words-Of-Lig
Songs Of Darkness, Words Of Light (2004)
2/5
3.5/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021