ARTISTE:

THE WOUNDED KINGS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

IN THE CHAPEL OF THE BLACK HAND

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DOOM

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique
""
CHILDERIC THOR (22.08.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors que certains de ses collègues de la Sainte chapelle Doom laissent passer plusieurs années entre deux opus, ce n'est pas le cas de The Wounded Kings dont l'effort précédent, The Shadow Over Atlantis vient à peine de quitter la platine pour rejoindre Embrace Of The Narrow House sur l'étagère, cependant que le split An Introduction To The Black Arts, partagé avec Cough est encore tout chaud, qu'une troisième messe noire vient déjà d'être bouclée.

On aurait pu croire que le groupe ne se remettrait pas du changement de personnel intervenu il y a quelques mois, voyant le batteur Nick Collings et surtout le chanteur, bassiste et guitariste George Birch, quitter le navire, pour être remplacé, en ce qui concerne le second, par une chanteuse, choix à priori étonnant en cela qu'il impose une toute autre couleur à ce doom victorien extrêmement personnel. Le résultat est pourtant là. Et jamais les Anglais n'avaient jusqu'à présent sonné aussi "Dooooooom" et occulte.

Loin d'en amoindrir la teneur gothique (au sens Hammer du terme, donc), la voix volontairement monotone et quasi "somnanbulistique" de Sharie Neyland, nouvelle prêtresse dont nous allons tous tomber amoureux, recouvre d'un suaire lugubre des compositions qui ont gagné en pesanteur et en ambiances de rituels de série B. Maître d'œuvre de cette cérémonie aux relents de magie noire, Steve Mills creuse avec sa guitare prisonnière d'une pierre tombale et des claviers d'une liturgie ténébreuse, un socle granitique sur lequel le temple va pouvoir se dresser dans la nuit.

Dès le son d'orgue Hammond ouvrant "The Cult Of Souls", c'est toute une atmosphère cryptique de cimetière brumeux qui s'étale. En un peu plus de treize minutes, The Wounded Kings y impose sa griffe qui n'appartient qu'à lui, signature qu'incarnent une longue et sinistre entame et un rythme ultra Heavy, libérant des ondes sismiques qui semblent provenir du centre de la terre. De cette lenteur de marche funéraire figée par une pluie cinglante, découle une architecture monumentale.

Encore plus monolithique, et subdivisé en trois segments, "Gates Of Oblivion" se mérite, chemin de croix secoué par des riffs accordés plus bas que terre et dont la dernière partie ouvre un gouffre abyssal terrifiant. Précédé d'un instrumental superbe, "In The Chapel Of The Black Hand", avec ses (seulement) dix minutes au garrot, parait presque court en comparaison. Le chant pétrifié n'attend pas pour résonner tel un écho funèbre tandis que le tempo, bien que toujours aussi lesté de plomb, semble parfois être à deux doigts de vouloir s'emballer... Ce qu'il ne réussit jamais à faire, bien entendu.

Nonobstant le talent de son ancien vocaliste, cette nouvelle offrande témoigne que The Wounded Kings n'a pas pris une mauvaise décision en embauchant une chanteuse, artifice à la mode peut-être mais qui enténèbre encore davantage et confère une allure de rituel noir à son art.


Plus d'information sur http://www.facebook.com/thewoundedkings



GROUPES PROCHES:
GRAEME, REVEREND BIZARRE


LISTE DES PISTES:
01. The Cult Of Souls - 13:43
02. Gates Of Oblivion - 13:17
03. Return Of The Sorcerer - 03:55
04. In The Chapel Of The Black Hand - 10:15

FORMATION:
Alex Kearney: Guitares
Jim Willumsen: Basse
Mike Heath: Batterie
Sharie Neyland: Chant
Steve Mills: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE WOUNDED KINGS: Consolamentum
 
AUTRES CHRONIQUES
DUBLIN DEATH PATROL: Death Sentence (2012)
THRASH -
ELECTRIC MOON: Cellar Space Live Overdose (2012)
STONER - Un live incontournable pour tous les amateurs de volutes cosmiques.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE WOUNDED KINGS
THE-WOUNDED-KINGS_VISIONS-IN-BONE
Visions In Bone (2016)
4/5
-/5
CANDLELIGHT RECORDS / DOOM
THE-WOUNDED-KINGS_Consolamentum
Consolamentum (2014)
4/5
4/5
CANDLELIGHT RECORDS / DOOM
THE-WOUNDED-KINGS_The-Shadow-Over-Atlantis
The Shadow Over Atlantis (2010)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / DOOM
THE-WOUNDED-KINGS_An-Introduction-To-The-Blac
An Introduction To The Black Arts (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021