.
.
GROUPE/AUTEUR:

BVDUB

(ETATS UNIS)

TITRE:
SERENITY (2012)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES

""
CHILDERIC THOR - 29.08.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dernier - quoique l'année 2012 ne soit pas encore terminée - des cinq albums gravés par Bvdub depuis 2011, Serenity représente d'une certaine manière la seconde face d'une même pièce, la première étant incarnée par Don't Say You Know, les deux opus ayant fait l'objet d'une sortie conjointe, sous la forme d'un double album, ou séparée. Laissons de côté pour l'instant son prédécesseur et concentrons-nous sur Serenity qui, comme Resistance Is Beautiful, sort via Darla Records, un des multiples labels hébergeant la production gargantuesque de Brock Van Wey.

Il offre le visage le plus hypnotique de son auteur, lequel continue à travailler, à explorer son art dont on croise toujours ces vaporeuses mélopées féminines mêlées à ce maillage électronique répétitif, le tout épousant la forme de complaintes aux contours flous qui s'étirent sur de (très) très longues durées. Mises bout à bout, ces compositions fleuves ont quelque chose d'une rêverie infinie, absolue, insaisissable. C'est la marque de fabrique de l'Américain à laquelle certains goûteront avec une délectation sans borne et que d'autres jugeront d'une 'chiantise' totale. Il faut admettre que cette espèce de techno atmosphérique, d'Ambient lumineuse, vise un public particulièrement restreint.

Pourtant, cet album demeure sans doute le plus accessible (tout est relatif) du bonhomme solitaire, grâce au groove entêtant que ce dernier lui imprime. Les titres palpitent d'un tempo synthétique, d'un beat qui confine à la transe. Tout d'abord basé sur des nappes Ambient similaires à la brume qui se lève, "Unity" monte ainsi en puissance à mesure que le rythme s'éveille et que l'écho féminin habituel commence à perler. Il donne le ton de l'album que les cinq autres pistes enrichissent par la suite, tour à tour radieuse ("Love", le morceau le plus Techno du lot) ou d'une mélancolie diaphane ("Strength" et ses 17 minutes de bonheur).

Comme toujours, à vouloir décrire l'œuvre de Bvdub, on se heurte à la faiblesse des mots, incapables de capter avec justesse l'essence de ces vibrations d'une beauté ambivalente, à la fois triste et solaire. Toutefois, nous ne pouvons faire l'impasse sur le bien nommé "Beauty" qui synthétise à merveille l'art de l'Américain qui signe là une de ses plus enivrantes pièces : élévation majestueuse, progression vers l'Absolu samples de voix féminines, tempo hypnotique, nappes électroniques répétitives à l'extrême. Tout y est avec en sus, cette touche si personnelle, laquelle tient dans l'émotion qui s'en échappe. Immense !

Jusqu'où ira Bvdub ? Nul ne le sait. Ce qui est sûr en revanche, c'est que Serenity se pose comme une de ses œuvres majeures, pleine de cette poésie évanescente.

Plus d'information sur http://www.bvdub.org/



GROUPES PROCHES:
JÄÄPORTIT, LOSCIL, KLAUS SCHULZE

LISTE DES PISTES:
01. Unity - 10:43
02. Beauty - 14:24
03. Energy - 12:48
04. Love - 09:26
05. Strength - 17:31
06. Serenity - 11:50


FORMATION:
Brock van Wey:

TAGS:
Chant féminin, Electro, New-Age
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BVDUB
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SULA BASSANA: Dark Days (2012)
ROCK PROGRESSIF Sula Bassana se fend d'un album à la (dé)mesure de son talent, bien différent de ses aînés, bien que toujours aussi bon, et voire meilleur, car construit à la manière d'une expédition vers l'inconnu.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TESTAMENT: Dark Roots Of Earth (2012)
THRASH
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BVDUB
BVDUB_The-First-Day
The First Day (2012)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
BVDUB_Resistance-Is-Beautiful
Resistance Is Beautiful (2011)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
BVDUB_I-Remember
I Remember (2011)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / AUTRES
BVDUB_The-Art-Of-Dying-Alone
The Art Of Dying Alone (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020