GROUPE/AUTEUR:

EREB ALTOR

(SUÈDE)

TITRE:
GASTRIKE (2012)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
BLACK METAL

""
CHILDERIC THOR - 05.09.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
S'il ne fut pas tout à fait à la hauteur de l'attente suscitée par son prédécesseur, By Honour, lequel s'est imposé comme un des plus beaux hommages à Bathory et à son défunt leader Quorton, la faute à un son trop lisse et à un quota d'âme en moins, The End a toutefois confirmé la suprématie de Ereb Altor parmi les nombreux Vikings qui ne cessent de (re)découvrir l'héritage laissé par Hammerheart et Twilight Of The Gods. Side-project de Daniel Brynste (ici planqué sous le sobriquet de Ragnar) et Crister Olsson, l'activité du groupe est donc déterminée par celle d'Isole dont sont issus les deux musiciens qui alternent depuis 2009 les albums de l'un et de l'autre. Deux ans après The End, les Suédois remettent le drakkar à la mer avec Gastrike dont on espérait beaucoup suite à la (relative) déception que Born From Shadows, le dernier opus d'Isole n'a pas manqué de générer chez ceux qui les suivent depuis longtemps. Ereb Altor allait-il à son tour afficher une inspiration sinon en berne du moins en quasi pilotage automatique ?

Plus compliquée, la réponse ne tient pas à un simple oui ou non, car ce qui frappe d'entrée de jeu à l'écoute de Gastrike est surtout l'impression de ne pas avoir à faire au même groupe. Cela dure le temps des deux premiers titres, "The Gathering Of Witches" puis "Dance Of Darkness", qui remisent au fond d'un fjord le Doom épique et majestueux qui a fait la réputation de ses auteurs pour arborer une armure franchement Black-Metal, avec batterie façon 'Lapin Duracell' et chant de gargouille. Cela ne fait pas d'eux de mauvais morceaux, seulement une surprise à laquelle on ne s'attendait pas. C'était peut-être oublier que l'art noir n'a jamais été pour déplaire à Brynste et que Quorton, avant de muter en fils spirituel de Kirk Douglas (du film "Les vikings" donc), reste un des fondateurs du genre grâce à ses premiers méfaits. Mais une écoute attentive laisse transparaître un travail de composition et d'atmosphères - sinistres - extrêmement précis, notamment sur le second d'entre eux.

Il faut toutefois patienter jusqu'à "Dispellation" pour retrouver le Ereb Altor épique et conquérant, celui qui donne envie de porter fièrement un marteau de Thor et de baguenauder dans la neige, une corne d'Hydromel à la main. Les chœurs enivrants sont de retour, mais on note que le tout s'avère plus rugueux que sur The End, plus abrupte, moins Doom et tout simplement plus Black Metal. Le reste du disque ne fera que confirmer cette évolution entre ambiances épiques et grain ferrugineux ("The Mistress Of Wisdom").

Tous ne s'y retrouveront peut-être pas. Ce serait pourtant une erreur de ne pas vouloir suivre Ereb Altor dans cette direction où il renoue finalement avec une vibration noire et grésillante plus authentique, que The End avait un peu gommé et ce, d'autant plus que l'écriture est toujours aussi impeccable, à l'image de 'I Djupet Sa Svart". Tout d'abord perturbé par ce changement de cap, on finit par entrer dans cet album bien plus riche qu'il n'y parait, alliage au goût de sang entre violence brute et (crépusculaire) beauté pleine de majesté.

Plus d'information sur http://hem.bredband.net/criols/



GROUPES PROCHES:
ISOLE

LISTE DES PISTES:
01. The Gathering Of Witches - 05:39
02. Dance Of Darkness - 06:19
03. Dispellation - 06:41
04. Boatman's Call - 05:38
05. The Mistress Of Wisdom - 08:25
06. I Djupet Så Svart - 06:15
07. Seven - 06:11


FORMATION:
Mats: Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Ragnar: Chant / Guitares / Basse / Batterie
Tord: Batterie


TAGS:
Chant grunt/growl, Epique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC EREB ALTOR
DERNIERE ACTUALITE
Ereb Altor: Fire Meets Ice
Toutes les actualités sur EREB ALTOR
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NAZARETH: Close Enough For Rock 'N Roll (1976)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SABBATH ASSEMBLY: Ye Are Gods (2012)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EREB ALTOR
EREB-ALTOR_Ulfven
Ulfven (2017)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / PAGAN/VIKING METAL
EREB-ALTOR_The-End
The End (2010)
4/5
4/5
NAPALM RECORDS / DOOM
EREB-ALTOR_By-Honour
By Honour (2008)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020