ARTISTE:

NEAL MORSE

(ETATS UNIS)
TITRE:

MOMENTUM

(2012)
LABEL:

RADIANT RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Epique, FM, Symphonique, Technique
"Voilà un fort bel album recommandable à tous ceux qui aiment les envolées symphoniques et les mélodies lyriques saupoudrées d'une bonne dose de virtuosité ayant le bon goût de rester discrète."
CORTO1809 (07.09.2012)  
4/5
(6) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Mais à quoi fonctionne Neal Morse ? De quelles vitamines se gave-t-il pour tenir le rythme d'une production à donner le tournis à n'importe quel chroniqueur ? Sortie en 2009 de "The Whirlwind" (2 CD) avec Transatlantic, en 2010 du live "So Many Roads" (3 CD) en solo et du live "Whirld Tour" (2 DVD) avec Transatlantic, en 2011 du double album studio "Testimony Two" sous son nom, en 2012 de l'éponyme "Flying Colors" et enfin du ci-devant album, "Momentum", à nouveau à mettre au crédit de ses réalisations solos. Sans oublier "Cover2Cover" (2CD) constitué de reprises issues des sessions d'enregistrement de "Lifeline" et "Momentum".

Les fans ne peuvent être qu'aux anges d'une telle créativité, mais j'entends déjà les détracteurs se plaindre qu'une telle quantité n'est possible qu'au détriment de la qualité et que "Momentum" n'est qu'un nouvel habillage de "Testimony Two", lui-même copie conforme de "Lifeline", etc … Si la critique n'est pas infondée, tout dépend cependant du point de vue adopté pour analyser les qualités et défauts de cet opus, selon qu'on le considère comme un tout indépendant du reste de l'œuvre de Neal Morse, ou par comparaison avec les albums qui l'ont précédé.

Gageons que tout auditeur qui découvrirait la discographie de cet artiste par ce disque serait probablement enthousiaste. Car "Momentum" présente un visage bien sympathique, et fort peu de faiblesses. Neal Morse y imprime sa patte caractéristique faite de mélodies fluides et d'harmonies vocales recherchées, le tout servi par d'excellents interprètes faisant preuve d'une virtuosité et d'une implication irréprochables. Les morceaux de bravoure sont légion, de 'Momentum' mené à 100 à l'heure, à la longue suite à tiroirs 'World Without End' dans la plus belle tradition du progressif, en passant par le curieux "Thoughts Part 5", la magnifique ballade 'Smoke And Mirrors', et les deux sucreries pop-rock 'Weathering Sky' et 'Freak'. Tout n'est certes pas parfait ('Weathering Sky' est un rock sans véritable originalité, le final de 'World Without End' sombre un peu dans le pompeux) mais pris isolément, "Momentum" est incontestablement une réussite.

Comparé aux opus précédents, ce serait faire preuve de mauvaise foi que de nier une forte ressemblance entre le petit dernier et ses ainés. Neal Morse a un style tellement reconnaissable qu'il s'en trouve prisonnier, comme ces acteurs de série à succès, associés au personnage qui les a fait connaître au point que le cinéma ne leur offre pas d'autre rôle. Le sentiment d'avoir déjà entendu ces mélodies est tenace et ne vous attendez pas à ressentir le doux frisson de la nouveauté. Cette constatation faite, le disque soutient crânement la comparaison : l'interprétation est toujours aussi impeccable, les duels claviers/guitares arbitrés par une rythmique d'exception, les mélodies aussi charmantes et consensuelles, suffisamment complexes pour être appréciées d'un amateur de prog et suffisamment immédiates pour convenir à un adepte de rock FM, les titres aussi variés, passant de la chanson sentimentale guimauve juste ce qu'il faut ('Smoke And Mirrors') à des solos de guitare métal ('Losing Your Soul', 3ème partie de 'World Without End') ou encore à de la pop légère agrémentée de staccatos de cordes ('Freak'). Même en le confrontant aux autres, "Momentum" est incontestablement une réussite.

En conclusion, voilà un fort bel album recommandable à tous ceux qui aiment les envolées symphoniques et les mélodies lyriques saupoudrées d'une bonne dose de virtuosité ayant le bon goût de rester discrète (c'est ça, la marque des grands !). Seuls les personnes souffrant d'une allergie morsienne chronique se tiendront à distance respectable de l'objet sous peine de démangeaisons insupportables.


Plus d'information sur http://www.nealmorse.com/





LISTE DES PISTES:
01. Momentum - 06:25
02. Thoughts Part 5 - 07:51
03. Smoke And Mirrors - 04:38
04. Weathering Sky - 04:15
05. Freak - 04:29
06. World Without End - 33:39

FORMATION:
Adson Sodré (invité): Solos guitare (6)
Bill Hubauer (invité): Clarinette (6), Flûte (6), Guitare (6), Claviers (6)
Chris Carmichael (invité): Cordes
Eric Gillette (invité): Choeurs (2)
Mike Portnoy: Batterie
Neal Morse: Chant / Guitares / Claviers
Paul Gilbert (invité): Solo guitare (1)
Randy George: Basse
Rick Altizer (invité): Choeurs (3, 4)
Wil Morse (invité): Choeurs (2)
   
(6) AVIS DES LECTEURS    
NIURKY
05/01/2013
66
  0 0  
3/5
Neal Morse nous refait le coup de "Lifeline", et comme pour celui-ci il est un cran en-dessous de son prédécesseur (l'immense "Sola Scriptura" à l'époque, le très honorable "Testimony Two" pour cette fois).

On a donc entre les mains un bon album bien fait, et un pléonasme pour décrire cette nouvelle production. C'est mélodique à souhait, techniquement parfaitement en place, ça groove et ça balade sur des sentiers battus et rebattus : seulement voila, ça sent la Face B à plein nez.

On a en effet l'impression que Neal nous sert ses chutes de studio, s'éclate avec ses potes et réchauffe ses surgelés, sous couvert d'une "pulsion créatrice qu'il ne pouvait réfréner", dixit le livret.

Alors forcément, on se laisse avoir et on court presque pour tomber dans le panneau, mais une fois les premières écoutes passées, on ne peut s'empêcher de repenser à une autre formule toute faite selon laquelle "la rareté crée la valeur". Et de se demander alors si Neal n'est pas en train de tirer une balle dans le pied de sa discographie en l'épuisant par une production semblant de plus en plus calculée.

Pour ma part je juge ce "Momentum" comme "Lifeline" : un album de trop qui dans un an, en y mettant plus de cœur et d'ouvrage, aurait pu être un nouveau chef-d'œuvre.

Neal est trahi par sa générosité, ou, pour parler un langage qui lui est familier, pèche par gourmandise. C'est dommage.

OCERIAN
18/10/2012
  0 0  
4/5
D'accord avec vous tous : Neal Morse, c'est Neal Morse et c'est trop bon ! Toutefois, je trouve qu'il n'est pas encore parvenu à égaler Sola Scriptura et Question Mark (?) , qui sont proches de la perfection à mon humble avis.
Alors, pourquoi pas un peu de repos pour retrouver une inspiration un peu plus novatrice. Je suis sûr que le père Morse en est capable.

ALADDIN_SANE
12/09/2012
  0 0  
2/5
Tiens ? Un nouvel album de Neal Morse, ça faisait longtemps... Bon, si vous êtes un fan ultime ou un collectionneur compulsif, vous allez probablement vous procurer cet album mais en toute honnêteté, il n'y a rien de bien nouveau sous le soleil. Encore une fois (et ça devient une habitude), Neal Morse nous ressort les même plans, les mêmes lignes mélodiques qu"il a déjà utilisé à plus soif sur ses précédents albums solos (voir ceux de Transatlantic ou Spock's Beard). En fait, la seule question à vous poser est : quand en aurez vous marre d'entendre toujours le même album ? Pour ma part, le point de rupture est dépassé.
Voir les 6 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (6 avis)
STAFF:
3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NEAL MORSE BAND: Nouvel album en août
DERNIER ARTICLE
NEAL MORSE BAND - LE DIVAN DU MONDE (PARIS) - 05 AVRIL 2017
La tournée du Neal Morse Band faisait escale à Paris, au Divan Du Monde, dans le cadre de la tournée "A Road Called Home" afin de donner vie au dernier album en date du groupe, l'excellent "The Similitude Of A Dream". Music Waves a écouté la bonne parole.
DERNIERE INTERVIEW
NEAL MORSE (05 AVRIL 2017)
Neal Morse nous a donné rendez vous juste avant le concert au Divan du Monde pour aborder son dernier album, son groupe et nous faire partager sa spiritualité.
 
AUTRES CHRONIQUES
ECLIPSE: Bleed And Scream (2012)
HARD ROCK MELODIQUE - Procurez-vous cette petite bombe de la rentrée à classer, sans hésitation, au même niveau en termes de qualité que l’album de W.E.T. et que le dernier H.E.A.T.
DEAD CAN DANCE: Anastasis (2012)
AUTRES -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NEAL MORSE
NEAL-MORSE_Sola-Gratia
Sola Gratia (2020)
4/5
4.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
NEAL-MORSE_Jesus-Christ-The-Exorcist
Jesus Christ The Exorcist (2019)
5/5
4.2/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
NEAL-MORSE_THE-GREAT-ADVENTURE
The Great Adventure (2019)
4/5
4.3/5
RADIANT RECORDS / ROCK PROGRESSIF
NEAL-MORSE_Life--Times
Life & Times (2018)
4/5
4.5/5
RADIANT RECORDS / POP
NEAL-MORSE_The-Similitude-of-a-Dream
The Similitude Of A Dream (2016)
5/5
4.4/5
RADIANT RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021