ARTISTE:

BLUES POWER BAND

(FRANCE)
TITRE:

DARK ROOM

(2012)
LABEL:

DIXIEFROG RECORDS

GENRE:

BLUES

TAGS:
70's, Bluesy, Old School
"La meilleure sensation Blues-Rock actuelle est belle et bien française !"
MR.BLUE (17.09.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si le Larousse proposait une définition du Blues-Rock dans sa nouvelle édition de 2012, l'éternelle phrase d'exemple, sur laquelle des spécialistes se penchent à longueur d'année, serait : Hier, je suis allé avec papa voir un concert de Blues-Rock, c'était le Blues Power Band". Et à la découverte de leur nouveau méfait "Dark Room", la fin de la phrase sonnerait sans doute dans un genre : "Et c'était trop bon !".

C'est qu'après leur Opera-Blues osé, "Zee" , et un DVD live chaud comme la braise en 2010 ("Where The Action Is"), le Blues Power Band nous balance dans les oreilles des titres que tout fan de Blues Rock raliera à sa cause. La première claque qui vous surprend, avant même d'avoir intégré la trame musicale du premier titre, est le son. Seigneur ! L'ensemble évoque la rondeur du son d'un Black Country Communion avec la force de celui d'un AC/DC, le tout au service d'un Blues très abouti, unique et résolument moderne malgré le grand âge des inflexions de ce courant musical. Pour vous donner un aperçu, l'ensemble sonne comme un très bon mélange entre Stevie Ray Vaughan, Black Country et Lynyrd Skynyrd (le sudiste 'Who Holds The Key' en tête). 'Fr-Fr-Fr-Frustrated' démarre en évoquant très curieusement le break qui lance le refrain du 'Bye Bye Beautiful' de Nightwish, c'est à dire très fort ! Sauf que très vite, le piano martèle comme un damné et le couplet voix/basse rock en diable. La guitare balance un riff que BCC aurait pu pondre et la voix chaude et puissante de Bannish vous choppe par le col pour un tour de manège à sensation ponctué de jolis breaks et syncopes. Quelle baffe mes cadets, mes petits frères!

Décochant des titres up-tempo dans une veine Blues-Rock classique ('Running Away', 'Tell Me') comme d'autres plus racés, BPB nous sert un album enthousiasmant et impressionnant de maturité, dans lequel chaque musicien possède l'espace suffisant pour briller, qu'il s'agisse des guitares de Papygratteux et Pascal Guegan, la basse ronde et forte de Nicolas Paullin, le jeu sec et précis de Bathus ou les claviers chaleureux de Damien Cornelis. Sur certains titres, ce dernier dégorge des sons de Hammond à la Purple comme sur 'Anger', 'Insane' (quel riff une fois encore, et cette ligne de basse isolée qui met le suspens en fin de titre) ou 'What You See…' qui ne tacherait pas sur un album de la bande à Bonamassa et Hughes. La voix de Bannish évolue quant à elle entre un grain éraillé à la Johnny Van Zant et un chant plus lisse et moderne, particulièrement prenante sur des titres plus sombres comme ce 'That Will Be' aux chœurs tristes et à la mélodie évoquant John Wayne dans un Western désenchanté.

Comment ne pas citer également l'hymnesque 'All Together Now', délicieusement long, hors norme et addictif (chœurs, samples et montée en puissance final au solo ébouriffant), un éponyme slow slow slow tempo aux ambiances digne d'un polar, un final gorgé de touches Soul, ou 'For Real', construit tel le 'Black Dog' de Led Zep avec un couplet a capella entrecoupé par les interventions du groupe (et offrant un final surprenant). Cela peut sembler un peu présomptueux mais tout le long de l'album, la sensation d'écouter quelque chose de parfaitement huilé et conçu ne faiblit pas. Au point que l'on adopte vite ce groupe comme une évidence. Et s'il n'y avait qu'un reproche à faire, ce serait le nom du groupe qui, malheureusement un peu bateau, ne révèle pas toute sa force et son potentiel.

Le fait que ce groupe soit français n'aurait pu être qu'un détail si à Music Waves nous n'en étions pas si fiers. Eh oui, vous avez bien lu, la meilleure sensation Blues-Rock actuelle est belle et bien française ! Donc s'ils passent en concert près de chez vous, ne les ratez pas !


Plus d'information sur http://www.bluespower-band.com



GROUPES PROCHES:
ZZ TOP, BLACK COUNTRY COMMUNION, LYNYRD SKYNYRD

LISTE DES PISTES:
01. Fr-fr-fr-frustrated – 03:18
02. Insane – 03:12
03. That Will Be – 03:29
04. What You See Is What You Get – 02:37
05. Anger – 03:55
06. Who Holds The Key – 03:39
07. All Together Now – 08:39
08. Running Away – 02:48
09. Dark Room – 05:51
10. For Real – 04:37
11. Tell Meeee – 03:07
12. Memento Mori – 07:44

FORMATION:
Bannish: Chant
Bathus: Batterie
Damien Cornelis: Claviers
Nicolas Paullin: Basse
Papygratteux: Guitares
Pascal Guegan: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
FAAL: The Clouds Are Burning (2012)
DOOM -
ZZ TOP: La Futura (2012)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLUES POWER BAND
BLUES-POWER-BAND_Zee
Zee (2009)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020