ARTISTE:

LE MINUS

(FRANCE)
TITRE:

MAKE MY DAY

(2012)
LABEL:

DOMINO

GENRE:

METAL FUSION

TAGS:
Fusion, Happy, Neo
""
NESTOR (20.09.2012)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le Minus est un trio français qui marche dans les pas de Primus, de Senser et de The Inspector Cluzo. Du premier, il reprend un goût certain pour les structures de morceaux légèrement alambiquées et une mise en avant de la basse. Du second, un phrasé très rythmé et un solide sens du groove. Avec les troisièmes, il partage une démarche relativement similaire, même s’il ne s’aventure pas aussi loin dans la démesure et dans les univers jazzy. Avec une telle fiche génétique, il est clair qu’il ne faut pas s’attendre à un parcours de tout repos.

Et de fait, tout au long des 9 titres qui composent ce second album, Le Minus nous entraîne dans un Hard-Rock très décousu et technique où les rythmiques se taillent la part du lion. Le chant et le son, globalement très bons, donnent une petite couleur Neo-Metal à l’ensemble qui n’est pas désagréable ("Castle Doctrine"). Ce cocktail bigarré peinera à séduire les fans de longues pièces épiques, mais son positionnement, à la croisé de styles aussi variés que le Hardcore, la Fusion, le Hard-Rock ou le rock Progressif, doit pouvoir lui permettre de trouver des oreilles attentives dans ce public. Le fait que le groupe n’en fasse pas trop en termes de déstructuration des morceaux et propose de temps en temps des parties de guitares facilement assimilables, rend l’immersion assez aisée. Ce d’autant plus que l’ensemble est très dynamique, à l’image de l’entrainant "One Parachute".

Reste que, peut-être par timidité, le groupe se montre parfois un peu trop sage et qu’un peu plus de folie réduirait le léger sentiment de linéarité qui point par moments. Un travail sur le chant devrait également permettre au groupe de progresser. La prononciation en anglais n’est pas toujours très juste, et un léger écho sur les parties les plus calmes diminue l’impact et le tranchant des vocaux de Lord Murray.

Quoiqu’il en soit, dans un style assez exigeant, Le Minus nous propose un disque intéressant qui peut s’adresser à un large spectre de public Rock. La qualité de la pochette et de l’artwork en général est à souligner.


Plus d'information sur http://leminus1.free.fr/fr/accueil.php



GROUPES PROCHES:
BUMBLEFOOT, THE INSPECTOR CLUZO


LISTE DES PISTES:
01. Next - 04:08
02. Told You So - 04:19
03. Playing With Echoes - 04:20
04. Never Forgive, Never Forget - 05:00
05. My First And Only Lesson - 03:50
06. Castle Doctrine - 04:46
07. One Parachute - 04:04
08. Chaos Rains - 04:32
09. Journey’s End - 05:21

FORMATION:
Captain: Guitares
Lord Murray: Chant / Basse
Mox: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ROBERT CRAY: Nothin' But Love (2012)
BLUES - Du Blues classique mais avec une touche de génie et une authenticité rare.
BEARDFISH: The Void (2012)
ROCK PROGRESSIF - Le génie mélodique et la grande variété font de "The Void" un très bon disque qui confirme le groupe dans son statut de référence majeure.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021