ARTISTE:

MARK KNOPFLER

(DEFAULT)
TITRE:

PRIVATEERING

(2012)
LABEL:

EMI

GENRE:

ROCK

TAGS:
Acoustique, Bluesy, Celtique, Chant grave, Intimiste, Planant
"Une valeur sûre, plus encore, un véritable pansement pour l'âme ! A consommer sans modération."
MR.BLUE (16.10.2012)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Même si depuis son départ du grand Dire Straits, Mark Knopfler s'est un peu éloigné des médias, la sortie d'un nouvel album solo de sa part, double de surcroit, est toujours du pain béni pour les fans de ce chanteur/guitariste dont le talent n'a d'égal que la grande qualité de chacun de ses albums. Ainsi, l'homme tranquille du Rock N' Roll, après avoir sorti "Get Lucky" en 2009, nous revient avec vingt titres éditions de Luxe, y ajoutant quelques titres live, parmi les tout meilleurs de sa carrière. Knopfler a pour cette fois mis de côté sa guitare électrique pour nous proposer du Blues noueux, du Rock bourru, mais aussi un Folk-Rock Country ou Celtic puisant dans ses racines écossaises. Il en résulte un album durable et confortable, un peu comme une bonne vieille couverture solide qu'il fait bon ressortir quand le froid (de la météo comme de l'âme) pointe son nez glacé. De la guitare et une voix de plus en plus chaude et sage, mais aussi diverses flutes, sont les éléments principaux de "Privateering", flirtant entre la Grande Bretagne et l'Amérique.

Sans faire un titre à titre qui serait fastidieux, faisons un petit tour des horizons abordés ici. Parlons Folk tout d'abord avec 'Miss You Blues' ou 'Redbud Tree', un titre tranquille révélant une voix de plus en plus proche d’un Leonard Cohen, et ce toucher inimitable à la guitare qui a fait les grandes heures d’un Dire Straits intimiste et émouvant. Dans la même veine , 'Privateering' se pare de courts passages en section rythmique qui rehaussent l’ambiance une fois de plus authentiquement Cow Boy Song. 'Gator Blood' et le final 'After The Beanstalk' presque bluegrass, apportent la touche Country.

Côté folklore Celtique cette fois, la flûte est souvent de sortie comme dans 'Haul Away' à la mélodie éternelle riche en images et émotions et semblant issue d’un vieux Folklore (l'accordéon y est pour beaucoup). Knopfler parvient même à atteindre de hauts degrés d'intimité avec 'Radio City Serenade' ou le grave, presque maussade, 'Kingdom Of God' laissant toujours passer un rayon de lumière malgré la lourdeur du ciel. Chacun de ces titres est une beauté touchante.

Le Blues s'épand à travers le parlé de 'Hot Or What', 'Bluebird' ou encore 'Don’t Forget Your Hat', tout en harmonica et piano-bar sans la moindre touche de fard. Comptant souvent des histoires de marins, de fermiers ou de conducteurs de Van parcourant des routes poussiéreuses et sans fin, l'artiste met parfois la rythmique en avant dans des titres franchement Rock N' Roll (même si majoritairement acoustique et au piano toujours présent) comme dans ‘Corned Beef City’, un Rock tranquille mais enlevé à la guitare électrique distordue, ou 'I Used To Could' et 'Got To Have Something', à la ligne d'harmonica mémorable. Enfin, pour contenter tout le monde, Mark offre également quelques ballades à la Dire Straits comme la superbe 'Seattle', 'Go Love' à la nostalgie bienvenue, ou la paire 'Dream Of The Drowned Sun' et 'Blood And Water' sur lesquelles nous retrouvons, enfin, discrète et tout en bout d'album, la guitare électrique du maitre. Ces dernières apportent suffisamment de couleur pour maintenir intacte l'intérêt de l'auditeur désireux d'une écoute intégrale.

Comme vous l'aurez remarqué, nous retrouvons ici tout le panel approché par notre Ecossais durant sa carrière solo, et ce d'une manière fort intelligemment agencée. De The Notting Hillbillies à ses voyages en solo, ses travaux avec Chet Atkins, Emmylou Harris inclus, "Privateering" se trouve campé d'une assise bien plus marquée et d'une assurance plus forte, rendant chaque titre indispensable et prouvant que le gars ne se repose jamais sur ses acquis, cherchant à progresser constamment. La version De Luxe offre quelques lives et titres inédits non mixés qui sauront également plaire aux inconditionnels. Une valeur sûre, plus encore, un véritable pansement pour l'âme ! A consommer sans modération.


Plus d'information sur http://www.markknopfler.com/



GROUPES PROCHES:
DIRE STRAITS

LISTE DES PISTES:
01. Redbud Tree - 03:19
02. Haul Away - 04:01
03. Dont Forget Your Hat - 05:14
04. Privateering - 06:18
05. Miss You Blues - 04:17
06. Corned Beef City - 03:31
07. Go, Love - 04:52
08. Hot Or What - 04:53
09. Yon Two Crows - 04:26
10. Seattle - 04:19
11. Kingdom Of Gold - 05:23
12. Got To Have Something - 04:00
13. Radio City Serenade - 05:13
14. I Used To Could - 03:36
15. Gator Blood - 04:14
16. Bluebird - 03:26
17. Dream Of The Drowned Submariner - 04:57
18. Blood And Water - 05:18
19. Today Is Okay - 04:45
20. After The Beanstalk - 03:56

FORMATION:
Glenn Worf: Basse
Guy Fletcher: Chant / Claviers / String arrengements
Ian Thomas: Batterie
Jim Cox: Claviers
John McCusker: violon, flûtes
Mark Knopfler: Chant / Guitares
Michael McGoldrick: Flutes, whistle,
Paul Franklin: Pedal Steel Guitar
Phil Cunningham: Accordéon
Richard Bennett: Guitares / Bouzouki, tiple
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
30/10/2012
  0 0  
3/5
C'est beau, c'est blues, c'est roots et l'ami Mark possède toujours un toucher de guitare inimitable ... mais Dieu que c'est longuet ! Et le manque de morceaux un peu plus punchy rend l'écoute de ce double album fastidieuse.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.8/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MARK KNOPFLER en tournée française
DERNIER ARTICLE
MARK KNOPFLER -ZENITH DE PARIS - 3 JUIN 2015
Le 2 et 3 juin 2015, le Zénith de Paris recevait une icône du rock'n'roll : Mark Knopfler
 
AUTRES CHRONIQUES
LA HORDE: En Passant Par Le Monde (2012)
HARDCORE -
VISION DIVINE: Destination Set To Nowhere (2012)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MARK KNOPFLER
MARK-KNOPFLER_The-Ragpicker-s-Dream
The Ragpicker's Dream (2002)
4/5
4/5
MERCURY / ROCK
MARK-KNOPFLER_Sailing-To-Philadelphia
Sailing To Philadelphia (2000)
3/5
4/5
MERCURY / ROCK
MARK-KNOPFLER_Golden-Heart
Golden Heart (1996)
2/5
4/5
VERTIGO / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021