ARTISTE:

KLONE

(FRANCE)
TITRE:

THE DREAMER’S HIDEAWAY

(2012)
LABEL:

KLONOSPHERE

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant éraillé, Chant hurlé, Planant, Psychédélique
""
STRUCK (26.10.2012)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A force de vous dire que Klone était la locomotive de la scène métal française dans le sens large du terme, il fallait bien que ça arrive un jour ! Au gré de quatre albums et un EP, Klone a su se forger une identité et un son qui lui sont propres et c’est avec délectation et bon nombre de questions que nous attendions donc cette cinquième offrande. Est-ce que "The Dreamer’s Hideaway" allait définitivement sceller le statut d’incontournable des Poitevins qui allaient poursuivre leur essor et côtoyer les firmaments métalliques ?

Et c’est "Rocket Smoke" qui est en charge de propulser "The Dreamer’s Hideaway" vers son orbite stratosphérique ! Une entame sur des bases groovy à souhait qui vous colle à la peau, tout comme son refrain imparable et son break ensorcelant que n’aurait pas renié Tool ! Clairement, dès les premières mesures de "The Dreamer’s Hideaway", Klone prend son envol en ne nous laissant aucune échappatoire : tout inconscient qui s’aventurera dans l’expérience n’aura d’autre choix que de succomber ! C’est dans ces conditions, que le titre éponyme déboule, titre à tiroirs par définition avec son saxophone dissonant et envoûtant qui perpétue les orientations prises le temps de l’EP progressif "Eye Of Needle". Passée l’accalmie du tubesque "Into The Void", s’en vient l’hypnotique "Siren’s Song" qui finira d’envoûter les éventuels réticents à la recette Klone, qui n’auraient pas eu recours aux subterfuges d’Ulysse. Bien que moins alambiquée, la suite n’en reste pas moins efficace, comme "Corridors" ou encore le surpuissant "Rising", rappelant les racines extrêmes du combo !

Le temps d’une escale instrumentale ambiant ("Stratum") et Klone reprend son essor dans des sphères plus intimistes à la faveur du grandiose et aérien "Walking On Clouds" encore une fois sublimé par le saxophone psychédélique de Matthieu Metzger. "The Worst Is Over" -à l’instar des étapes qui lui succèdent- confirme le talent hors-norme d’un autre membre du groupe qui éclabousse de toute sa classe vocale cet opus, à savoir Yann Ligner dont le chant versatile oscille d’une tessiture chaude à la Maynard James Keenan et la rage d’un Joe Duplantier, notamment sur "Rising". A noter pour la petite histoire, que Doug Pinnick (chanteur/ bassiste de King’s X avec qui Klone a partagé une tournée européenne) vient partager le micro sur "A Finger Snaps". Avec "The Dreamer’s Hideaway" d’une densité (merci Mister Franck Hueso) et d’une richesse rare, Klone annihile les derniers reproches de linéarité que l’on pouvait faire sur "Black Days". A l’instar du final progressif "At The End Of The Bridge", Klone fait mieux que se renouveler, il se réinvente en nous proposant l’opus ultime qui regroupe en son sein toutes les facettes de l’art de Klone sublimées pour l’occasion.

En clair, avec "The Dreamer’s Hideaway", Klone poursuit son ascension glorieuse, à peine entamée par le départ de Michael Moreau remplacé par Aldrick Guadagnino. Dès lors, vous ne pourrez pas dire que nous ne vous avons pas prévenu. Avec un album qui postule d’office au rang d’album de l’année, Klone valide magistralement ce qui doit être dorénavant une évidence : il est devenu une référence incontournable pour tout amateur, non seulement de métal, mais de musique de façon générale !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/kloneband/



GROUPES PROCHES:
MINDSLAVED, KATATONIA, AEON SPOKE, HACRIDE, TREPALIUM, ANATHEMA, MISTAKEN ELEMENT, GOJIRA

LISTE DES PISTES:
01. Rocket Smoke
02. The Dreamer's Hideaway
03. Into The Void
04. Siren's Song
05. Corridors
06. Rising
07. Stratum
08. Walking On Clouds
09. The Worst Is Over
10. A Finger Snaps
11. At The End Of The Bridge

FORMATION:
Aldrick Guadagnino: Guitares
Florent Marcadet: Batterie
Guillaume Bernard: Guitares
Jean Etienne Maillard: Basse
Matthieu Metzger: Claviers
Yann Ligner: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
NUNO777
26/10/2012
  0 0  
4/5
D'accord avec Struck sur la chronique de cet album solide. Une des meilleures sorties métal de cette année et mention spéciale pour le dantesque "Siren's Song", morceau d'une énergie incroyable.

Note : 8.5/10

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
KLONE: Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
RELEASE PARTY KLONE + INVITES (09 NOVEMBRE 2019 - L'EMPREINTE DE SAVIGNY LE TEMPLE)
Fort d'une signature chez Kscope et d'un nouvel album 'Le Grand Voyage' confirmant l'orientation prise par Klone depuis deux albums, le groupe nous a donné rendez-vous à Savigny le Temple, tout près de Paris, pour une release party avec invités.
DERNIERE INTERVIEW
KLONE (15 JUILLET 2019)
Entre la sortie du nouvel album, la signature chez KScope, l'orientation artistique du groupe, les changements de line-up...l'actualité des Poitevins est riche et c'est le chanteur Yann Ligner qui nous a éclairé sur ces sujets.
 
AUTRES CHRONIQUES
ZZ TOP: Tres Hombres (1973)
ROCK -
SPYLOWN: Depth (2012)
AUTRES EXTREME -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KLONE
KLONE_Le-Grand-Voyage
Le Grand Voyage (2019)
4/5
4.5/5
KSCOPE / ROCK ATMOSPHERIQUE
KLONE_Unplugged
Unplugged (2017)
3/5
3/5
KLONOSPHERE / ROCK
KLONE_Here-Comes-The-Sun
Here Comes The Sun (2015)
5/5
-/5
KLONOSPHERE / ROCK ATMOSPHERIQUE
KLONE_The-Eye-Of-Needle
The Eye Of Needle (2011)
4/5
3/5
SEASON OF MIST / METAL PROGRESSIF
KLONE_Black-Days
Black Days (2010)
4/5
2/5
SEASON OF MIST / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020