ARTISTE:

SPYLOWN

(SUISSE)
TITRE:

DEPTH

(2012)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

AUTRES EXTREME

TAGS:
Chant éraillé, Chant screamo, Dissonant, Mélancolique
""
PHILX (26.10.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Qu'on se le dise : la Suisse a beau être un pays pacifiste connu pour rester en dehors de tout conflit, ce n'est pas pour autant qu'on ne sait pas y exprimer la violence. Spylown, c'est la petite musique qui pourrait passer dans l'ascenseur qui vous emmène en Enfer, ou bien encore le bruit que feraient tous les canons d'un arsenal rutilant de la seconde Guerre Mondiale explosant à l'unisson - à l'image de la jaquette de ce "Depth", nouvel opus du quartet helvète.

Ne vous fiez pas à l'introduction de l'album, où le duo batterie/basse, aux sons très métalliques, donne l'impression d'un moteur qui a du mal à démarrer, avec des ratés qui se multiplient. La guitare, on ne peut plus saturée, les rejoint en cours pour les aider à lancer la machine infernale, qui part - à la 2ème minute - directement en surrégime.

L'arme de destruction massive est lancée, alternant d'énormes sons où tous les instruments se mélangent (cymbales crash et accords de guitares résonnants) avec des passages très nets, hachurés, où les musiciens se calent à l'unisson, tel que l'illustrent la deuxième partie de 'Pentagrammic Antiprism' ou l'intro de 'Give Me The Truth'. Lors de ces passages, on se rend mieux compte de la production soignée apportée à l'album. La voix, hurlante, est écorchée, monocorde, et toujours poussée au maximum, faisant effet de défouloir. De toute façon, on imagine mal une voix chantée sur une telle boucherie musicale.

Avec leurs chansons basées sur des riffs simples et assez peu mélodiques, les Suisses de Spylown misent tout sur l'impact, la puissance, le bruit. De telle sorte que l'auditeur s'oublie sous ce rouleau-compresseur et se sent comme nu, lessivé, torturé à la fin de cette bien trop courte écoute (38 minutes). Vous êtes prévenus !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/spylown



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Pentagrammic Antiprism - 04:54
02. Why - 02:25
03. Corrosive - 03:31
04. A Place To Be Taken - 03:25
05. You Can't See The Best Of Me - 02:27
06. Step By Step - 02:59
07. The Paper God - 02:50
08. Give Me The Truth - 02:37
09. Refused, Even The Noise - 02:34
10. Inside - 03:08
11. Dead Pigs - 02:08
12. Nothing - 04:51

FORMATION:
Axel: Guitares
Greg: Guitares
Soli: Basse
Toma: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Ecoutez "Smash" de Clint Slate !"
AUTRES CHRONIQUES
KLONE: The Dreamer’s Hideaway (2012)
METAL PROGRESSIF -
STORMY ATMOSPHERE: Color Blind (2012)
ROCK PROGRESSIF - Dans un genre à risques (le metal prog à tendance lyrique), Stormy Atmosphere offre un ouvrage prometteur mais dont le parti-pris vocal pourra susciter des réserves.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021