GROUPE/AUTEUR:

WILDESTARR

(ETATS UNIS)

TITRE:
A TELL TALE HEART (2012)
LABEL:
SCARLET RECORDS
GENRE:
HEAVY METAL

""
CHILDERIC THOR - 26.10.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Né en 2003 et auteur, jusqu’alors, d’un seul album six ans plus tard, WildeStarr peuple ce bataillon de groupes de seconde zone à la carrière aussi aléatoire qu’épisodique, incapables, faute de temps ou de succès, d'acquérir la régularité indispensable à qui souhaite s’imposer. A Tale Tell Heart permettra-t-il aux Américains, qui comptent parmi eux le bassiste de Chastain et ex Vicious Rumors, de s’extraire de l’ornière de la série B ?

Désormais signé chez Scarlet, ce qui devrait lui offrir une exposition plus importante que celle dont il bénéficiait depuis une dizaine d’années, WildeStarr abrite dans son bustier une belle paire d’atouts : une chanteuse imposante, poupée blonde avec de nombreuses heures de route au compteur semble-t-il, et une musique entre Iced Earth, pour cette allégeance au pur Heavy Metal des familles, et Benedictum pour cette organe féminin qui n’hésite pas à s’époumoner, l’influence Dio en moins, celle de l’école Rob Halford en plus.

Las, le résultat ne possède pas la saveur espérée. Après un "Immortal" aux allures d’hymne, une certaine routine s’installe. Exception (bien) faite de "Valkyrie Cry" ou de "The Pit And The Pendulum", le menu défile sans passion ni charme particulier tant ce Heavy Metal, souvent assez lourd et sombre, paraît usé jusqu’à la corde. Ni old-school à la manière des groupes de l’écurie Cruz del Sur (Crescent Shield, Ignitor) ni vraiment épique, se voulant relativement moderne mais vierge de cette inspiration nerveuse dont sait faire preuve un Jon Schaffer (Iced Earth), Wildestarr n’échappe pas à la banalité d’une musique efficace mais aux recettes (trop) éprouvées. Il manque à la barre, un song-writer au long court, capable de transcender un matériau sans lequel celui-ci paraît bien plat.

Ce faisant, A Tale Tell Heart est de ces disques que l’on écoute deux ou trois fois – guère plus – avant de les laisser prendre la poussière sur une étagère. Les amateurs du genre contesteront sans doute ce jugement et ils auront peut-être raison de le faire, d'autant que l'ensemble s'avère solide et que le chant de London Wilde, dans une veine assez couillue, force le respect, mais il n’en demeure pas moins que le Heavy US est représenté par de bien plus intéressantes formations…

Plus d'information sur http://www.wildestarr.com



GROUPES PROCHES:
VICIOUS RUMORS

LISTE DES PISTES:
01. Immortal - 04:09
02. Transformis Ligeia - 04:12
03. A Perfect Storm - 05:54
04. Valkyrie Cry - 05:42
05. Last Holy King - 05:07
06. In Staccata - 03:44
07. Not Sane - 04:14
08. Seven Shades Of Winter - 03:51
09. The Pit Or The Pendulum - 05:40
10. Usher In The Twilight - 04:38


FORMATION:
Dave Starr: Guitares / Basse
Josh Foster: Batterie
London Wilde: Chant / Claviers


TAGS:
Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WILDESTARR
DERNIERE ACTUALITE
WILDESTARR : Nouvel album en décembre
Toutes les actualités sur WILDESTARR
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STORMY ATMOSPHERE: Color Blind (2012)
ROCK PROGRESSIF Dans un genre à risques (le metal prog à tendance lyrique), Stormy Atmosphere offre un ouvrage prometteur mais dont le parti-pris vocal pourra susciter des réserves.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PAUL GILBERT: Vibrato (2012)
GUITAR HERO Paul Gilbert a mis dans cet album une sagesse, une classe et une maturité qui rayonnent à chaque seconde, faisant de "Vibrato" un disque aux charmes multiples et irrésistibles.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WILDESTARR
WILDESTARR_Arrival
Arrival (2009)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020