GROUPE/AUTEUR:

MEHRAN

(IRAN)

TITRE:
SUBTERRANEA (2012)
LABEL:
GLASS ONYON
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
THIBAUTK - 08.11.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Mehran est un artiste d'origine Iranienne qui vit aux États-Unis. Point ici de grosses guitares qui tachent ou de solo qui bouclent ad libitum. Ce musicien nous fait partager son amour pour la guitare classique en la saupoudrant ici et là de quelques sonorités flamenco. Cet homme est passé maître dans l’art du mélange : tel un peintre impressionniste, il pose des touches de couleur aux tons chatoyants pour composer au final un tableau ravissant. Il aime mélanger les sonorités du Jazz (à la limite Jazz-Rock par moments) pour distiller des ambiances tout au long de l'album et parsème sa musique d’effets sonores lorgnant par instants du côté des productions de Chroma Key (voix enregistrées, nappes de synthétiseurs et effets sonores).

L'homme s'est entouré de musiciens talentueux qui ne sont pas en reste : une basse chaude et très jazzy avec quelques accents funk, un piano de toute beauté qui se taille la part belle avec des interventions racées, ainsi que quelques touches claviers (orgue Hammond ou nappes éparses), et finalement une batterie feutrée, toute en subtilité qui habille le rythme plus qu'elle ne l'impose. C’est donc une œuvre collective d'une grande finesse. Les accents flamencos sont présents mais jamais caricaturaux comme peuvent l'être les Gispy Kings. Le maître ne se cantonne pas simplement à un répertoire hispanisant, c'est naturellement une touche parmi tant d'autres : jazz, jazz-rock, balades, rythmes latinos, etc…

On sent l'esprit de Steve Hackett ou la marque de musiciens classiques prestigieux (Tarrega sur "Recuerdos de la Alhambra" ou Paco de Lucia). La guitare se fait tour à tour claquante ou percussive dans la plus pure tradition flamenca, puis sensuelle et charnelle, douce, enjôleuse ou cajoleuse. L’atout majeur de cette œuvre est sa cohérence. En effet l'artiste propose huit morceaux instrumentaux originaux et une (ré-)interprétation de "Moonlight Sonata". La structure de l’ensemble est relativement classique : souvent le format couplet refrain qui vous donne envie de chanter les phrases mélodies.

Les enchaînements sont fluides, les mélodies belles, tout semble couler de source, à la manière de l' easy listening au sens noble du terme : facile à écouter, comme le sont certaines pièces de Beethoven, Bach, Schubert ou de Chopin, mais la simplicité évidente recèle une structure sous-jacente plus délicate. La force d'un grand compositeur c'est de savoir captiver son auditoire, savoir créer des airs dont on se souviendra longtemps, finalement, savoir rendre simple à l'oreille ce qui est plus complexe dans sa structure. Merci Mehran de populariser la Guitare classique et de nous donner accès à ce monde si riche en couleurs et en sensations...

Plus d'information sur http://mehranguitar.com/



GROUPES PROCHES:
STEVE HACKETT

LISTE DES PISTES:
01. Subterranea - 5:46
02. Into The Abyss - 5:14
03. Parvaz - 8:04
04. Sunshower - 4:39
05. Breathe - 4:10
06. Reflections - 4:42
07. Natalia - 3:49
08. Desert Moon - 8:42


FORMATION:
Carl Kennedy: Claviers
Krushanu Joseph: Basse
Mehran: Guitares
Sam Werk: Batterie


TAGS:
Concept-album, Acoustique, Instrumental, Jazzy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MEHRAN
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SPEAKING TO STONES: Elements (2012)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE BEATLES: Please Please Me (1963)
ROCK Les titres possèdent une jolie fraîcheur très 60's, mais les Fab Four n'ont pas encore trouvé leur personnalité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MEHRAN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020