GROUPE/AUTEUR:

TARDIVE DYSKINESIA

(GRÈCE)

TITRE:
STATIC APATHY IN FAST FORWARD (2012)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
DJENT

""
STRUCK - 19.11.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Alors que nous avions laissé le combo grec sur une forte impression de nouveau Textures, c’est avec une relative impatience que nous attendions le verdict du troisième album de la discographie de Tardive Dyskinesia. Avec la question qui tue : le groupe allait-il gommer les derniers défauts entrevus sur "The Sea of See Through Skins" ?

Premier constat de taille qui frappe d’entrée avant même l’écoute, c’est le flamboyant visuel qui caractérise la pochette de ce "Static Apathy In Fast Forward" ! Mais l’auditeur succombera aussi facilement aux attraits musicaux ? "Empty Frames" et "The Chase Home" entament les hostilités sur les bases d’un djent progressif qui caractérisait déjà son prédécesseur : riffs polyrythmiques surpuissants accompagnés d’hurlements plaintifs et écorchés à la croisée des chemins de ceux de Tijs Vanneste (Oceans of Sadness) et Samuel Bourreau (Hacride) donnant des relents post metal à l’ensemble. Si, à l’époque, nous indiquions que les grecs oeuvraient dans un registre djent/death progressif sans trop explorer le versant atmosphérique de la force, l'écueil est dorénavant réparé !

"Smells Like Fraud" perpétue cette mouvance à la nuance près d’un solo aux accents jazzy qui n’est pas sans rappeler Fredrik Thordendal. Dans la continuité, l’intro polyrythmique et le break de "Time Turns Planets" confirme cette impression Meshugghesque. Le premier single "Prehistoric Man" valide la recette décrite à la croisée des influences Textures/Meshuggah avec un solo rafraichissant très typé heavy metal. Histoire de reprendre ses esprits, Tardive Dyskinesia nous propose un interlude instrumental -"Indicator"- sur lequel il se mue en Ihsahn avec son saxophone dissonant ! L'auditeur ne pourra alors que succomber au charme antinomique clair/obscur de "Circling Around the Unknown" à l'influence Textures parfois un peu trop explicite. Le constat est identique sur le fabuleux final atmosphérique hypnotique de "Limiting the Universe"...

Pour répondre à la question introductive, "Static Apathy In Fast Forward" ne gomme pas totalement l’impression de redite ressentie à l’écoute de "The Sea of See Through Skins". Seulement, les grecs nous proposent désormais un patchwork d’influences multiples et parfaitement assimilées si talentueux qu’il gomme en partie le manque d’originalité !

Plus d'information sur http://www.myspace.com/tardivedyskinesia



GROUPES PROCHES:
MESHUGGAH, TEXTURES

LISTE DES PISTES:
01. Empty Frames
02. The Chase Home
03. Smells Like Fraud
04. Time Turns Planets
05. Prehistoric Man
06. Indicator
07. Circling Around The Unknown
08. We, The Cancer
09. Failed Document
10. Limiting The Universe


FORMATION:
Kornilios Kiriakidis: Basse
Manthos Stergiou: Chant
Nick Argyropoulos: Batterie
Petros Nikiforakis: Guitares
Steve Lado: Guitares


TAGS:
Chant hurlé, Planant, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TARDIVE DYSKINESIA
DERNIERE ACTUALITE
Tardive Dyskinesia: Static Apathy In Fast Forward
Toutes les actualités sur TARDIVE DYSKINESIA
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE BEATLES: A Hard Day's Night (1964)
ROCK "A Hard Day's Night" est un tournant essentiel dans la manière dont les Beatles appréhendent la musique : la légende est en marche !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NEAL SCHON: The Calling (2012)
GUITAR HERO
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TARDIVE DYSKINESIA
TARDIVE-DYSKINESIA_The-Sea-Of-See-Through-Ski
The Sea Of See Through Skins (2009)
4/5
-/5
CORONER / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020