SYRINX_

(FRANCE)

CONTEST THE VOID

(2012)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Technique
"Syrinx nous prouve qu'avec des moyens maison mais avec une conviction et une énorme envie, on peut faire de grandes choses."
NOISE (23.11.2012)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Formé sur Limoges en 2007, Syrinx a pris son temps pour nous proposer son premier album,"Conquest The Void". Il a d'abord attendu 2009 pour intégrer un bassiste, Paulo, et a fait murir ses compositions au travers de nombreux concerts. Une démo éponyme a vu le jour courant 2010 avant que ce premier album ne soit distribué de manière indépendante début 2012. C'est grâce à une distribution nationale par l'intermédiaire du dynamique label Season Of Mist, qu'il nous est permis de découvrir la musique du trio.

Le groupe ne fait pas dans la dentelle en proposant un Death-Metal intense, assez moderne, teinté de quelques influences Core, mais qui, en 9 titres, va droit au but. Malgré un enregistrement maison, Syrinx dispose d'un son énorme qui permet de bien mettre en avant chacun des musiciens.

C'est la force de frappe de Xavier à la batterie qui impressionne d'entrée, tant elle est d'une brutalité rare tout en gardant de la finesse. Intelligemment, la formation évite le côté bourrinage à l'extrême grâce à des riffs de guitare complexes et une basse bien présente amenant quelques aspects groovy à l'ensemble.

Avec les quatre premiers titres, Syrinx frappe fort et dur. Ils constituent un quatuor redoutable engoncé dans un Death Metal puissant et moderne, digne d'un Dying Fetus et présentent une sorte de mini concept-album sur la déchéance de l'humanité autour de ses craintes profondes. Rémi y éructe sa rage et semble vivre ses paroles avec force et conviction. Il faudra attendre le morceau "Friend" pour souffler un peu. Sur ce titre, le tempo se calme et cet hommage à des amis disparus du groupe est une belle réussite de Death-Core avec des voix claires assez prenantes sur une musique sombre. Ce faisant, Syrinx montre une facette accrocheuse intéressante sans pour autant sombrer dans le Metalcore générique. Si la fin de l'album redevient plus agressive, elle garde un côté plus sombre à la violence retenue. Des titres comme "Yamikin" et "Sandglass" sonnent ainsi comme de l'excellent Gojira, à en faire pâlir d'envie les maîtres de l'extrême français.

"Conquest The Void" est une réussite à tous les niveaux ! Syrinx nous prouve qu'avec des moyens maison mais avec une conviction et une énorme envie, on peut faire de grandes choses. Espérons que la distribution large de cet album leur permettra de se faire connaitre. Ils le méritent amplement vu la qualité de leur travail.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
DEATH, DAGOBA, GOJIRA, NILE

LISTE DES PISTES:
01. Cold Turkey (04:05)
02. Feeling of Sickness (04:24)
03. Origin Of Raimbow (04:29)
04. Day of Defeat (05:04)
05. Friend (03:18)
06. Yamikin (04:24)
07. Aions (04:23)
08. Nebula Asphyxiate (05:21)
09. Sandglass (05:55)

FORMATION:
Paulo: Basse
Rémi: Chant / Guitares
Xav: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Michaelle Dioni"
AUTRES CHRONIQUES
DEATH: Symbolic (1995)
DEATH METAL -
TRAVERSER: Redshift (2012)
ROCK PROGRESSIF -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024