MW / Accueil / Chroniques / JOE BONAMASSA: Black Rock
GROUPE/AUTEUR:

JOE BONAMASSA

(ETATS UNIS)

TITRE:
BLACK ROCK
ANNEE PARUTION:
2010
LABEL:
PROVOGUE RECORDS
GENRE:
BLUES
"un Blues frais et dynamique qui nous offre un beau moment de récréation à défaut d'égaler le niveau de ses précédentes productions."
MR.BLUE - 07.12.2012 -
En Mai 2009, Joe Bonamassa, américain d'origine, réalise un rêve en jouant devant ses fans au Royal Albert Hall. Plus qu'un show à ses yeux, un événement, le concert à la setlist aux allures de Best-Of sera immortalisé sur CD et DVD. Après avoir atteint ce point culminant de sa carrière, le bluesman a besoin de se fixer de nouveaux objectifs. Et curieusement, c'est en Grèce (pas vraiment la patrie du Blues), aux Black Rock Studios de Santorini, que Bonamassa va les trouver. Loin des mégalopoles sous pression et des leurs habituelles distractions, Joe se retrouve seul face à sa musique afin de la redéfinir. Ainsi, le successeur de The Ballad Of John Henry que Joe qualifiera lui-même de lourd, sombre et sérieux, se veut plus léger et puissant, plus fougueux dans l'esprit. Une sorte de "bande son idéale pour l'été" en ses mots, et un album que Kevin Shirley et lui-même avaient besoin de donner, en atteste l'opener 'Steal Your Heart Away' tout en nerf et au solo déchainé.

Et curieusement, alors qu'il est tout à fait capable de pondre des compos dans cette veine (le sautillant 'When The Fire Hits The Sea'), il fait ici la foire à la reprise avec pas moins de huit sur un total de douze titres. Les deux plus belles sont sans doute 'Night Life', sur laquelle B.B King lui-même taquine sa Lucille avec une classe impressionnante face à la fougue du jeune loup, et le célèbre 'Spanish Boots', hymne Rock par excellence composé par Jeff Beck et sur lequel Bonamassa nous prouve encore tout son talent à la six cordes. Les autres, une fois de plus réadaptées à la sauce Bonamassa, en disent long sur les influences de Joe puisqu'elles y accolent des noms comme Otis Rush, James Clark, Blind Boy Fuller, Bobby Parker ou Leonard Cohen. Se doivent d'être citées, 'I Know A Place' au riff pachydermique, le groovy 'Look Over Yonder's Wall', ou 'Bird On A Wire' et ses incursions typées Pungi se mariant très bien à la guitare électrique de Joe.

Et puisque nous parlons exotisme, côté compos, Joe décide de marier le Blues à la World Music avec 'Athens To Athens'. Le pari n'était pas gagné d'avance... Riche en bouzoukis, ce titre très court voit Joe chanter le Blues sur un fond de musique presque exclusivement orientale par moment, pour un résultat plus que probant et apportant une fraicheur bienvenue. La flûte de 'Quarryman's Lament', riche en mélodies légères et gorgée de soleil, est un autre exemple de cette volonté de Joe de toujours aller de l'avant et d'enrichir son Blues au gré de ses envies, avec une grande classe et pour un résultat faisant souvent de ses compositions des titres au final plus mémorables que ses reprises.

Un album frais et dynamique qui, révélant la progression de Joe vers des sommets de reconnaissance, nous offre un beau moment de récréation à défaut d'égaler (de peu, car moins rassemblé) le niveau de ses précédentes productions. Alors que l'album s'apprête à tomber dans les bacs, Joe rencontre, en novembre 2009, l'ex Deep Purple Glenn Hughes avec lequel il ajoutera très bientôt une nouvelle corde à son arc: le Black Country Communion. D'ailleurs, et en guise de conclusion, le 'Blue And Evil' présent en fin d'album aurait très bien pu finir dans le répertoire de ce super groupe, tant son côté métallique et la lourdeur de ses orchestrations évoquent un certain Zeppelin.

Plus d'information sur http://www.jbonamassa.com


GROUPES PROCHES:
GARY MOORE, MARK KNOPFLER, BETH HART, JEFF BECK, GENERAL STORE, JOE LOUIS WALKER, ROBERT CRAY, LAYLA ZOE, ERIC CLAPTON, BETH HART & JOE BONAMASSA

LISTE DES PISTES:
01. Steal Your Heart Away - 03:48
02. I Know A Place – 04:19
03. When The Fire Hits The Sea – 03:55
04. Quarryman's Lament – 05:22
05. Spanish Boots – 04:38
06. Bird On A Wire – 05:21
07. Three Times A Fool – 02:02
08. Night Life – 03:26
09. Wandering Earth – 04:19
10. Look Over Yonder's Wall – 03:27
11. Athens To Athens – 02:26
12. Blue And Evil – 05:44
13. Baby You Gonna Change Your Mind – 04:25


FORMATION:
Carmine Rojas: Basse
Joe Bonamassa: Chant / Guitares
Rick Melick: Claviers / Piano, percussions


TAGS:
Guitar-Hero, Bluesy
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

KANTZIKO - 17/10/2013 16:49:05
Lourde erreur de la part du chroniqueur pour cet album : il n'a pas reconnu (ou ne connaît pas) la musique traditionnelle grecque ! Du coup, que ce soit pour le côté "oriental" de Athens to Athens, ou le Pungi de Bird on a Wire, j'ai failli m'étouffer ... Car c'est au contraire des sons issus du folklore grec. Et j'avoue, difficulté supplémentaire, des sons issus de différents sous-groupes de la musique traditionnelle grecque.

Bird on a wire me tire assez facilement une larme, puisque le Clarino que l'on entend joue exactement de la même manière que dans les montagnes d'Epire dont ma famille est issue. Le travail d'intégration de certaines sonorités grecques (et avec des instruments joués par des gens du cru d'ailleurs!) dans son disque reflète à quel point Joe est un grand musicien et sait bien s'entourer.

Alors, autant je ne peux pas prétendre être objectif pour noter cet album vue la charge émotionnelle qu'il a pour moi, autant la critique originelle me dérange un peu quand même ;)
1974 14539
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC JOE BONAMASSA
DERNIERE ACTUALITE
JOE BONAMASSA : Nouvelle vidéo live
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant JOE BONAMASSA
 
DERNIER ARTICLE
Magistral

Lire l'article
Voir tous les articles concernant JOE BONAMASSA
 
NOTES
 
3/5 (2 avis)
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT JOE BONAMASSA
 
JOE-BONAMASSA_Redemption Redemption (2018)
AUTRE LABEL / BLUES
JOE-BONAMASSA_Blues-Of-Desperation Blues Of Desperation (2016)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
JOE-BONAMASSA_live-at-radio-city-hall-music Live At Radio City Hall Music (2015)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
JOE-BONAMASSA_Different-Shades-Of-Blue Different Shades Of Blue (2014)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
JOE-BONAMASSA_Driving-Towards-The-Daylight Driving Towards The Daylight (2012)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_Dust-Bowl Dust Bowl (2011)
MASCOT LABEL GROUP / BLUES
JOE-BONAMASSA_The-Ballad-Of-John-Henry The Ballad Of John Henry (2010)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_Black-Rock Black Rock (2010)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_Sloe-Gin Sloe Gin (2007)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_You--Me You & Me (2006)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_Had-To-Cry-Today Had To Cry Today (2004)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_Blues-Deluxe Blues Deluxe (2003)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_So-It-s-Like-That So It's Like That (2002)
PROVOGUE RECORDS / BLUES
JOE-BONAMASSA_A-New-Day-Yesterday A New Day Yesterday (2000)
AUTRE LABEL / BLUES
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020