GROUPE/AUTEUR:

NEKTAR

(ROYAUME UNI)

TITRE:
A SPOONFUL OF TIME (2012)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

""
CORTO1809 - 14.12.2012 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Il arrive que la simple vue d'une pochette puisse faire saliver. C'est le cas du dernier album de Nektar, "A Spoonful Of Time". Non pas grâce à l'horrible insecte futuriste semblant tout droit sorti d'un mauvais film de science-fiction et qui n'a que peu de rapport avec la musique du CD. Mais à la lecture de la liste hallucinante d'invités conviés par le groupe à participer à ce disque fêtant leur quarante-troisième anniversaire. Jugez par vous-même : Michael Pinnella (Symphony X), Mark Kelly (Marillion), Geoff Downes (Asia/Yes), Edgar Froese (Tangerine Dream), Ian Paice (Deep Purple), Steve Howe (Asia/Yes), Derek Sherinian (Dream Theater/Black Country Communion), Mel Collins (King Crimson/Camel), Rod Argent (The Zombies/Argent), Ginger Baker (Cream/Blind Faith), David Cross (King Crimson), Jerry Goodman (Mahavishnu Orchestra), Rick Wakeman (Yes), Bobby Kimball (Toto) et Patrick Moraz (Yes/The Moody Blues) pour ne citer que les plus célèbres. En comptant Klaus Henatsch, ce n'est pas moins de onze keyboardistes qui se succèdent, et non des moindres. Je vous ai bien fait rêver avec le line up ? Il est temps maintenant de redescendre sur terre.

Car malgré l'affiche alléchante, le plaisir qu'on anticipait n'est pas vraiment au rendez-vous, prouvant une fois de plus qu'il ne suffit pas d'aligner un nombre impressionnant de pointures pour faire un bon disque. Au premier rang des accusés, le choix des titres interprétés : quatorze reprises plus ou moins connues, plus ou moins pop, toutes écrites entre la seconde moitié des années 60 et le début des années 80, allant d'Alan Parsons Project à Toto en passant par Pink Floyd, les Stones et les Doors. Sans porter de jugement sur la qualité musicale de chaque morceau (chacun ses goûts), c'est surtout la disparité des styles musicaux qui surprend. On a rarement envie d'écouter à la suite 'Wish You Were Here' et 'I'm Not In Love', 'For The Love Of Money' et 'Blinded By The Light', 'Old Man' et 'Africa', même si on aime tous ces titres pris individuellement. Le manque de fil conducteur entre ces chansons, le grand écart auditif auquel on se trouve parfois contraint nuisent au pouvoir de séduction de l'album.

Second défaut majeur, l'interprétation manque singulièrement de conviction. Les reprises sont des copies conformes ou peu s'en faut des originaux, jouées avec l'énergie d'un gastéropode apathique. Evidemment, avec une telle pléiade d'invités, ça joue bien et parfois avec des fioritures du meilleur effet, mais l'ensemble est interprété sans enthousiasme et de manière bien mollassonne, façon bande de potes qui s'éclatent au fond d'un garage à imiter leurs idoles. Une façon comme une autre de s'amuser, mais qui ne mérite pas d'être immortalisée sur CD. Quelques bons moments quand même, comme le sax sur 'For The Love Of Money', le solo d'orgue sur 'Riders On The Storm' ou la touche de violon sur 'Old Man'. Et une bizarrerie : qui aurait pensé que Rick Wakeman pianoterait un jour sur un truc aussi pop que le 'I'm Not in Love' de 10cc ? Les nombreuses arabesques qu'il ajoute à l'original ne rendent pas pour autant la chanson moins sucrée.

Et le groupe dans tout ça ? Un peu transparent, noyé qu'il est dans la masse de ses invités. Roye Albrighton se fend bien de quelques beaux passages de guitare mais n'est guère convaincant comme chanteur. Il nous donne d'ailleurs le fin mot de l'histoire, avouant que les chansons ont été choisies par le label et qu'il en appréciait vraiment quelques unes. Ce qui laisse à penser qu'il en est d'autres qu'il n'aimait pas plus que ça. Malheureusement, cela s'entend !

Plus d'information sur http://www.nektarmusic.co.uk/



GROUPES PROCHES:
GENTLE GIANT, INTROITUS, CAMEL, TRAUMPFAD, COURT

LISTE DES PISTES:
01. Sirius - 02:44
02. Spirit Of The Radio - 04:58
03. Fly Like An Eagle - 04:07
04. Wish You Were Here - 05:56
05. For The Love Of Money - 07:14
06. Can't Find My Way Home - 03:21
07. 2000 Light Years From Home - 04:56
08. Riders On The Storm - 06:40
09. Blinded By The Light - 07:17
10. Out Of The Blue - 04:46
11. Old Man - 03:26
12. Dream Weaver - 03:48
13. I'm Not In Love - 05:56
14. Africa - 04:21


FORMATION:
Billy Sheehan (invité): Basse (8)
Bobby Kimball (invité): Chant (14)
David Cross (invité): Violon (11)
Derek Sherinian (invité): Claviers (6)
Edgar Froese (invité): Claviers (4)
Geoff Downes (invité): Claviers (3)
Ginger Baker (invité): Batterie (9)
Ian Paice (invité): Batterie (5)
Jerry Goodman (invité): Violon (12)
Joakim Svalberg (invité): Claviers (9)
Joel Vandroogenbroeck (invité): Claviers (3)
Klaus Henatsch: Claviers
Mark Kelly (invité): Claviers (2)
Mel Collins (invité): Saxophone (6), Flûte (6)
Michael Pinella (invité): Claviers (1)
Nik Turner (invité): Saxophone (5)
Patrick Moraz (invité): Claviers (14)
Rick Wakeman (invité): Claviers (13)
Rod Argent (invité): Claviers (8)
Ron Howden: Batterie
Roye Albrighton: Chant / Guitares
Simon House (invité): Violon (7, 10)
Steve Howe (invité): Guitare (6)


TAGS:
Ballades, Compilation, 70's, Accessible / FM
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
PETE_T - 16/12/2012 -
0 0
1/5
Un ratage déconcertant...
Inutile car sans génie (et il en faut encore plus que pour des versions originales pour sortir de l'ornière), cet opus ressemble plus à "Massacre à la tronçonneuse" qu'au "Cinquième élément", en grande partie aussi à cause du décapage en règle au niveau de la voix.
Sans intérêt aucun.
Merci à Nektar de nous redonner un peu de pouvoir d'achat.

PETER HACKETT - 14/12/2012 -
0 0
1/5
Depuis près de 10 ans que Nektar est chroniqué sur MW, ce groupe, qui jouit pourtant d'une certaine popularité en Allemagne son pays d'adoption, a toujours fait l'unanimité contre lui, et pourtant plusieurs dizaines de chroniqueurs aux goûts éclectiques ont donné leur avis.
Cette tentative de faire une oeuvre d'anthologie avec autant d'invités prestigieux semble avoir été victime du mauvais œil "nektarien". Pas grand chose à sauver sur cette galette aussi insipide que prétentieuse.

TONYB - 14/12/2012 -
0 0
2/5
Plus que le choix des titres et leur réinterprétation qui finit par les rendre un peu tous similaires, c'est surtout du côté de la "performance" du chanteur titulaire de Nektar, Roye Albrighton, que se situe le ratage de cet album (et probablement une bonne partie des albums précédents du groupe).
La meilleure plage se trouve ainsi être la reprise de Sirius, célèbre ... instrumental d'Alan Parsons.
Pour le reste ... autant se réécouter les versions originales.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC NEKTAR
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Roye Albrighton (Nektar)
Toutes les actualités sur NEKTAR
NOTES
3/5 (1 avis) 1.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE ROLLING STONES: Sticky Fingers (1971)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE AMITY AFFLICTION: Chasing Ghosts (2012)
HARDCORE A conseiller si vous voulez vous déboucher les cages à miel, vous réchauffer cet hiver, ou simplement agiter la tête en rythme et sentir la vibration animale, tribale de la musique massive.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NEKTAR
NEKTAR_Time-Machine
Time Machine (2013)
2/5
4/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
NEKTAR_Book-Of-Days
Book Of Days (2008)
1/5
-/5
BELLAPHON / ROCK PROGRESSIF
NEKTAR_--Sounds-Like-This
... Sounds Like This (2005)
1/5
-/5
ECLECTIC / ROCK PROGRESSIF
NEKTAR_Live-In-New-York
Live In New York (2004)
1/5
-/5
ECLECTIC / ROCK PROGRESSIF
NEKTAR_Evolution
Evolution (2004)
1/5
-/5
ECLECTIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020