ARTISTE:

YOUNGBLOOD

(ETATS UNIS)
TITRE:

NO RETREAT

(2012)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
80's, Chant aigu, Groovy, Old School
""
METALNATURE (17.12.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le label Eonian s’est spécialisé dans un travail d’archéologue et sort régulièrement des albums de groupes étant restés dans l’anonymat, par malchance parfois, par manque de talent, souvent. Avec Youngblood, ils tiennent un groupe issu des glorieuses eighties qui arborait sa ribambelle de beaux gosses aux cheveux permanentés. Hélas, ceux-ci sont arrivés un chouïa trop tard pour décrocher le jackpot. Signés par Epic en 1989, ils sortent rapidement 16 titres, destinés à un album qui sera emporté par la vague grunge et ne verra donc le jour qu’en 2012, soit plus de 20 ans plus tard.

A la première écoute, c’est évidemment la personnalité du chanteur qui frappe les oreilles ! Avec sa voix pouvant monter dans les aigus, tout en gardant une belle puissance, il rappelle indéniablement Miljenko Matijevic de Steelheart. La musique ratisse large, de Poison à Mr Big, et expose sans complexe son côté vintage.

Le premier titre "Pump It Up" donne bien le ton, avec l’organe de Bobby Sisk mis bien en avant. Le son est assez cru, sans les effets rutilants que l’on trouve chez les pointures actuelles comme ces fameux Poodles et Wig Wam. Si le groupe semble déborder d’énergie, l’accent n’est pas vraiment mis sur les mélodies, et c’est plutôt le couple guitare et voix qui mène la danse. Le guitariste Jeff Diehl qui a collaboré avec quelques personnalités comme Gene Simmons (Kiss), sans en faire des tonnes, marque de son manche la majorité des titres.

L’album propose certains brûlots qu’il serait dommage d’ignorer. Outre le titre d’ouverture, "Get down To It" est très efficace avec une guitare cinglante et un beat bien trempé alors que "Heat of The Passion", faussement désinvolte, possède une mélodie et un groove qui s’incrustent gentiment dans les neurones. L’utilisation de la guitare acoustique apporte un rafraichissement bienvenu comme sur "Save Your Lies" ou "Sock It To me". Sur "Save Your Lies", c’est le piano bar qui s’invite pour apporter un cachet qui laisse entrevoir pas mal de possibilités d’évolution au groupe, tout comme ce "Feel Thang" dont le groove évoque même INXS.

Retenons aussi "Find A Way", un des titres les plus sympas, avec un riff d’intro qui rappelle étonnamment le "Cette Année Là" de …. Claude François. Passé cette première impression surprenante, c’’est un des morceaux les plus entrainants de la série, avec une guitare flirtant avec celle de Michael Schenker. Par contre, la ballade "Coming Home", exercice pourtant incontournable du genre, est plutôt banale

Malgré cette énergie débordante, sans support live, le risque que cet album ne plaise qu'aux nécrophiles de cette décennie ou aux archéologues diplômés du genre est grand. La présence de quelques titres plus accrocheurs voire une réduction du nombre de chansons pour marquer un peu mieux les esprits auraient peut être aidé à sortir Youngblood de l'anonymat où il risque bien de rester pour quelques décennies encore...


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
MR BIG, STEELHEART


LISTE DES PISTES:
01. Pump It Up - 03:13
02. Love Is All Around - 04:34
03. Sock It To Me - 03:09
04. Get Down To It - 03:19
05. Shot Of You - 02:37
06. Heat Of The Passion - 02:56
07. Save Your Lies - 02:51
08. Feel Thang - 03:18
09. Find A Way - 04:34
10. Taste Of Your Lovin’ - 03:48?
11. Back In My Life - 03:46
12. Coming Home - 05:23
13. My One And Only - 03:20
14. Don’t Play With My Head - 03:37
15. You’ve Gotta Go - 03:24
16. I Love You - 02 :35

FORMATION:
Bobby Sisk : Chant
Danny William : Chant / Claviers
Eric Saylors : Guitares / Choeurs
Jeff Diehl : Guitares / Choeurs
Kevin Kale : Batterie
Kyle Koker : Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Youngblood: No Retreat
 
AUTRES CHRONIQUES
CHASING VIOLETS: Outside Heaven (2012)
A.O.R. -
VICTORIANS - ARISTOCRATS' SYMPHONY : Revival (2012)
METAL GOTHIQUE - VAS risque fort de ne pas lever une armée de suiveurs
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022