GROUPE/AUTEUR:

RHINO BUCKET

(ETATS UNIS)

TITRE:
SUNRISE ON SUNSET BLVD. (2013)
LABEL:
ACETATE
GENRE:
HARD ROCK

""Sunrise On Sunset Blvd." se présente comme un excellent témoignage des débuts de Rhino Bucket et de l'énergie déployée sur scène par ses membres"
LOLOCELTIC - 03.01.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Cela fait maintenant plusieurs années que Georg Dolivo essaye de récupérer les droits des deux premiers albums de Rhino Bucket, mais Warner Bros. US ne veut rien savoir alors même qu'Eric Coubard (Bad Reputation) avait trouvé un accord avec la filiale européenne du label. C'est à l'écoute des bandes d'un concert donné au Coconut Teaszer en 1990, et découvertes par Greg Fields, guitariste d'origine du combo (de son vrai nom Greg Fidelman, le célèbre producteur de System Of A Down, Metallica, Red Hot Chili Peppers, Audioslave ou Slayer…), qu'une première solution est apparue au chanteur/guitariste finlando-américain. En effet, si "Rhino Bucket" (1990) et "Get Used To It" (1992) sont toujours disponibles à la vente, les tarifs auxquels il est possible de se les procurer ont de quoi démotiver de nombreux amateurs.

Reprenant les titres du premier opus éponyme, moins "Even The Sun Goes Down" et "I'd Rather Be Insane", mais enrichi de "Swinging With Sally", inédit à l'époque et proposé depuis sur "Pain & Suffering" (2007), ce concert était l'occasion de proposer ces morceaux aux fans. Voilà qui est chose faite et qui donne en même temps l'occasion à Rhino Bucket de sortir son premier live officiel ! En un peu plus d'une demi-heure, "Sunrise On Sunset Blvd." est un superbe témoignage de l'efficacité de Rhino Bucket et de son Pub Hard-Rock, certes grandement influencé par AC/DC, mais d'une authenticité sans faille avec un Georg Dolivo qui s'arrache les cordes vocales, s'éloignant ainsi de la troublante parenté de son organe vocal avec celui d'un certain Bon Scott.

Il n'est pas nécessaire de détailler chaque titre, ceux-ci étant déjà présentés dans la chronique de l'album studio dont ils sont extraits. Pourtant, leurs versions live leur procure une identité plus affirmée et leur interprétation est l'occasion de profiter de la gouaille de Georg entre certains morceaux. Et puis quel bonheur de retrouver le line-up original, même si les membres actuels n'ont aucun complexe à nourrir. A l'époque, Liam Jason n'était pas encore devenu Jackie Enx mais il n'en était pas moins un excellent batteur. Quant à Greg Fields, il dégainait de bon soli cinglants et aux influences bluesy en parfaite harmonie avec le style du quartet.

"Sunrise On Sunset Blvd." a donc l'intérêt de se présenter à la fois comme un excellent témoignage des débuts de Rhino Bucket et de l'énergie déployée sur scène par ses membres, d'être le premier album live du combo californien, et surtout, d'envoyer un magnifique doigt d'honneur à un label qui préfère plumer un combo que de respecter les fans de ce dernier. Rien que pour cela, il mérite que vous délaciez un peu les cordons de votre bourse, d'autant que vos oreilles ne le regretteront pas !

Plus d'information sur http://www.rhinobucket.com/



GROUPES PROCHES:
BIG BALL, AIRBOURNE, BONAFIDE, MOTORHEAD, ELECTRIC DUCKS, KROKUS, AC/DC, SIDEBURN, IRON FIST, BULLET

LISTE DES PISTES:
01. One Night Stand - 4:12
02. Inside/Outside - 3:52
03. Blood On The Cross - 3:37
04. Shot Down - 4:50
05. Beg For Your Love - 4:28
06. Swinging With Sally - 3:32
07. Train Ride - 4:33
08. Ride The Rhino - 3:39
09. Going Down Tonight - 4:35


FORMATION:
Georg Dolivo: Chant / Guitares
Greg Fields: Guitares
Liam Jason: Batterie
Reeve Downes: Basse


TAGS:
Live, Chant éraillé, Live, Bluesy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC RHINO BUCKET
DERNIERE ACTUALITE
RHINO BUCKET: The Last Real Rock N' Roll
Toutes les actualités sur RHINO BUCKET
DERNIER ARTICLE
RHINO BUCKET À L'ANTRIROUILLE (BORDEAUX) (15 JANVIER 2010)
Pour sa première tournée européenne, Rhino Bucket faisait escale dans la banlieue bordelaise. Tous les articles sur RHINO BUCKET
DERNIERE INTERVIEW
C'est à l'occasion de leur tournée européenne que nous avons pu discuter avec Georg Dolivo, leader de Rhino Bucket.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RIVERSIDE: Shrine Of New Generation Slaves (2013)
ROCK PROGRESSIF Là où il était logique d’attendre un opus solidement identitaire, nous recevons un ensemble plutôt disparate de titres qui proposent des ouvertures nouvelles pour le groupe, mais moins originales. Un album de très belle tenue tout de même !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BLIND GUARDIAN: A Night At The Opera (2002)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RHINO BUCKET
RHINO-BUCKET_The-Last-Real-Rock-n-Roll
The Last Real Rock N' Roll (2017)
5/5
1/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
RHINO-BUCKET_Who-s-Got-Mine
Who's Got Mine (2011)
4/5
5/5
ACETATE / HARD ROCK
RHINO-BUCKET_The-Hardest-Town
The Hardest Town (2009)
4/5
4/5
ACETATE / HARD ROCK
RHINO-BUCKET_And-Then-It-Got-Ugly
And Then It Got Ugly (2006)
4/5
5/5
ACETATE / HARD ROCK
RHINO-BUCKET_Pain
Pain (1994)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020