GROUPE/AUTEUR:

ANTIMATTER

(ROYAUME UNI)

TITRE:
FEAR OF A UNIQUE IDENTITY (2012)
LABEL:
PROPHECY PRODUCTIONS
GENRE:
ROCK ATMOSPHERIQUE

""
CHILDERIC THOR - 05.01.2013 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Malgré les apparences, Antimatter n'a jamais été un groupe ni même un vrai duo, celui formé sur le papier par le chanteur Mick Moss et l'ex bassiste d'Anathema, Duncan Patterson, puisque les deux hommes ont en réalité composé et enregistré séparemment les albums Saviour, Lights Out et enfin Planetary Confinement. Pourtant c'est bien l'union entre les respirations acoustiques de Moss et les pulsations tripantes de Patterson, qu'elles soient auréolées d'un chant féminin ou instrumentales et aux confins de l'Ambient, qui ont fait la réussite d'Antimatter.

Duncan parti pour se concentrer sur Ion et Alternative 4, le projet s'est retrouvé amputé de celui dont on mesure qu'il en était l'âme, situation identique à celle qu'a vécu Anathema qui, depuis le départ du bassiste en 1998, dissout progressivement ce qui faisait sa personnalité dans un Rock atmosphérique certes bien fait. Rehaussé par la contribution décisive de Danny Cavanagh (Anathema, toujours), Leaving Eden a fait illusion. Désormais seul, Moss dévoile avec Fear Of A Unique Identity les limites de son talent.

Non pas que cette cinquième offrande soit vraiment mauvaise, bien au contraire et ce serait sinon injuste du moins maladroit de le prétendre, le chanteur par sa seule voix étant capable de transcender n'importe quoi et de sauver de la banalité tout ce qu'il touche. Certaines compositions, aux délicats arrangements, telles que "Here Come The Man" et ses lignes de violon, "Paranova", certes de facture assez classique, le long et hypnotique "Firewalking" ou le déspéré "Wide Awake In The Concrete Asylum", que voile la sihouette vocale discrète de Vic Anselmo sont même tout à fait réussies et devraient ravir les amoureux du répertoire acoustique d'Antimatter. En revanche lorsqu'il se prend pour le Paradise Lost électro ("Monochrome") ou se montre plus accessible encore ("Uniformed & Black"), on a presque l'impression d'écouter un autre groupe.

Au final, Antimatter est devenu un one-man band que seconde une petite poignée d'invités. Comment d'ailleurs pourrait-il en être autrement vu que Patterson n'est plus là. Cela ne fait pas forcément de Fear Of A Unique Identity une déception, même si on n'en retient tout d'abord pas grand chose. Seules de nombreuses écoutes permettront d'en déceler toute la beauté et les trésors d'émotion.

Plus d'information sur http://warp9.to/antimatter



GROUPES PROCHES:
AGUENAOU, ION, ALTERNATIVE 4, AVERSE, SLEEPING PULSE, NO MAN

LISTE DES PISTES:
01. Paranova - 06:06
02. Monochrome - 05:24
03. Fear Of A Unique Identity - 05:28
04. Firewalking - 08:04
05. Here Come The Men - 05:06
06. Uniformed & Black - 04:19
07. Wide Awake In The Concrete Asylum - 06:47
08. The Parade - 03:22
09. A Place In The Sun - 04:36


FORMATION:
Colin Fromont: Batterie
David Hall: Violon
Michael Moss: Chant / Guitares
Vic Anselmo: Chant


TAGS:
Chant féminin, Acoustique, Intimiste, Mélancolique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
PETE_T - 06/01/2013 -
0 0
3/5
J'ai aimé cet album qui, même si la référence avec Anathema est difficilement évitable, va à l'essentiel. Les compositions apportent de l'émotion et tout y est bien fait.
Il manque toutefois les grandes orchestrations symphoniques de leurs compères, ce qui donne une noirceur globale à l'album empêchant celui-ci de proposer de grands moments inoubliables.
Cependant, c'est un bel album tout à fait recommandable qui ne sombrera pas rapidement dans un fond de CDThèque.

CORTO1809 - 05/01/2013 -
0 0
4/5
Tout à fait d'accord avec la conclusion de Childeric : les premières écoutes ne sont guère enthousiasmantes et il faut avoir la patience de revenir de nombreuses fois à cet album pour en découvrir le charme. Pas un grand disque, mais un bon disque.
7,5.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ANTIMATTER
DERNIERE ACTUALITE
ANTIMATTER: Détails et extrait de "Black Market Enlightenment"
Toutes les actualités sur ANTIMATTER
NOTES
3.5/5 (6 avis) 3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NO MORE FEAR: Mad(e) In Italy (2012)
DEATH METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LA SOURIS DÉGLINGUÉE: Granadaamok ! (1997)
ROCK Le charme des paroles et la qualité des ambiances qui habillent et habitent ces onze titres sont tels que l’on se laisse assez rapidement conquérir par ce très bon album
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANTIMATTER
ANTIMATTER_Black-Market-Enlightenment
Black Market Enlightenment (2018)
5/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
ANTIMATTER_The-Judas-Table
The Judas Table (2015)
4/5
4/5
PROPHECY PRODUCTIONS / ROCK ATMOSPHERIQUE
ANTIMATTER_Live-AnClub
Live@AnClub (2010)
4/5
3/5
MUSIC IN STONE / ROCK ATMOSPHERIQUE
ANTIMATTER_Planetary-Confinement
Planetary Confinement (2005)
3/5
3.3/5
THE END / ROCK ATMOSPHERIQUE
ANTIMATTER_Lights-Out
Lights Out (2003)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020