GROUPE/AUTEUR:

OBITUARY

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE END COMPLETE (1992)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
THIBAUTK - 07.01.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
On prend les même et on recommence ?

Borborygmes, cris et éructations sont de retour pour notre plus grand plaisir. Les exécuteurs vont à nouveau sévir et lâcher leur putrescence, leurs émanations fétides et leurs humeurs cadavériques. Nous allons à nouveau arpenter des cimeterres pleins de peurs et de sueur, de sang et de cris d'âmes damnées. Donc du vrai death-metal comme on en faisait à l'époque ! Le death metal est un art morbide et cruel, et les membres d'Obituary en sont les chantres, les zélés architectes de nos peurs primale et intimes, les représentant les plus attentionnés du méphitisme fait musique. Maître dans l'art du carnage et de la tuerie auditive, ils vont chatouiller vos entrailles, vous conduire dans la Tombe des Mutilés, vous Éviscérer à la Naissance, ou vous guider vers L'autel de la Folie.

Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride,
D'où sortaient de noirs bataillons
De larves, qui coulaient comme un épais liquide
Le long de ces vivants haillons.


La plupart des musiciens sont à nouveau au rendez-vous, seul James Murphy manque à l'appel... quel dommage ! La guitare rythmique est toujours aussi lourde, épaisse et sale. Les riffs sont pour la plupart simples et dans des tempos assez moyens ou même lents par moments : point de blast-beats (snif). Quelques accélérations viennent ponctuer les morceaux, mais très peu de cavalcades effrénées. La batterie est d'un bon niveau, elle fait son travail à merveille sans jamais en faire trop ou pas assez. Elle a un son claquant et bien en place dans le mixe (merci Scott Burns pour ce son et ce travail inoubliable). Elle sait dispenser des rythmiques assez efficaces et donner de la double pédale de façon judicieuse. Elle serait presque groovy par moments, ce qui peut paraître paradoxal pour un groupe aussi jusqu’au-boutiste. La voix est encore éructée, vomie, hurlée et crachée. Elle ne ressemble pas au grunts des maîtres du genre. Elle porte plutôt des intonations thrash, tout en restant dans le registre sale et malsain qui fait la patte de ces joyeux drilles.

Au final il manque à cet album le génie que pouvait apporter James Murphy. Certes, Allen West fait du très bon travail en termes de mise en place et de composition des soli. Il n'en reste pas moins que ses interventions sont un peu plus convenues. On ne retrouve pas les dissonances, la vélocité, les mélodies bizarroïdes et les ambiances inquiétantes de sieur James Murphy. Point de guitare héros, mais plutôt un guitariste qui maîtrise son sujet. Ses interventions ressembleraient presque à du Morbid Angel ou du Malevolent Creation, donc dans la plus pure tradition death-metal : barre de vibrato abusée ou mal-traitée au plus haut point, quelques petites parties de tapping, et beaucoup de phrases assez rapides, beaucoup moins de lignes mélodiques... On reste donc dans les limites définies par le cahier des charges initial : faire du death-metal malsain pour esprit malsain.

Au final, ce disque est une semi-déception : il ressemble beaucoup au précédent, sans avoir les soli inoubliables ou l'influence marquée de la musique contemporaine (voire dodécaphonique) de son aïeul. Il est néanmoins agréable que Nous Pourrissions Lentement avec ces énergumènes.

Plus d'information sur http://www.obituary.cc/



GROUPES PROCHES:
CANNIBAL CORPSE, DEICIDE, DEATH, SIX FEET UNDER, MORBID ANGEL, CARCASS

LISTE DES PISTES:
01. I'm In Pain - 4:01
02. Back To One - 3:40
03. Dead Silence - 3:18
04. In The End Of Life - 3:41
05. Sickness - 4:01
06. Corrosive - 4:10
07. Killing Time - 3:55
08. The End Complete - 4:03
09. Rotting Ways - 5:13
10. I'm In Pain (live) (version Remasterisée) - 4:45


FORMATION:
Allen West: Guitares / Guitare solo
Donald Tardy: Batterie
Frank Watkins: Basse
John Tardy: Chant
Scott Burns: Producteur
Trevor Peres: Guitares


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OBITUARY
DERNIERE ACTUALITE
METALDAYS : Nouveaux groupes à l'affiche
Toutes les actualités sur OBITUARY
DERNIER ARTICLE
Obituary + Exodus + Prong + King Parrot - Samedi 22 Octobre 2016 - Lille Aéronef
En ce samedi nous avons rendez vous à l'Aéronef de Lille pour une soirée bien brutale avec la crème du thrash et du death américain. Tous les articles sur OBITUARY
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LA SOURIS DÉGLINGUÉE: Granadaamok ! (1997)
ROCK Le charme des paroles et la qualité des ambiances qui habillent et habitent ces onze titres sont tels que l’on se laisse assez rapidement conquérir par ce très bon album
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DOKKEN: Hell To Pay (2004)
HARD ROCK MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OBITUARY
OBITUARY_Inked-In-Blood
Inked In Blood (2014)
3/5
-/5
RELAPSE RECORDS / DEATH METAL
OBITUARY_darkest-day
Darkest Day (2009)
3/5
-/5
CANDLELIGHT / DEATH METAL
OBITUARY_Xecutioner-s-Return
Xecutioner's Return (2007)
2/5
-/5
CANDLELIGHT / DEATH METAL
OBITUARY_FROZEN-IN-TIME
Frozen In Time (2005)
3/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
OBITUARY_BACK-FROM-THE-DEAD
Back From The Dead (1997)
3/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020