GROUPE/AUTEUR:

BLIND GUARDIAN

(ALLEMAGNE)

TITRE:
LIVE (2003)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
METAL MELODIQUE

""
NOISE - 09.01.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Sorti en 1993 le premier live de Blind Guardian, "Tokyo Tales", était passé un peu inaperçu son label l'ayant sorti de manière plutôt confidentielle, le genre étant alors peu porteur commercialement. Dix années plus tard, la donne a changé: le groupe a profité de la vague true métal pour devenir un gros nom du métal mélodique et il a sorti deux très grands disques. Ce nouveau live est double et présente pas moins de 22 titres captés partout dans le monde entre 2002 et 2003 pour la tournée "A Night At The Opera". Ce disque, sobrement appelé "Live", est doté d'une pochette splendide, œuvre d'Andreas Marschall, et est logiquement basé sur les trois derniers disques du groupe avec un bel hommage rendu aux premiers classiques.

Pour ce live, Blind Guardian met en valeur son public qui est omniprésent du début à la fin, connaissant les paroles par cœur et nous donnant l'impression d'être au milieu de la foule. Nous ajouterons que la prestation des musiciens est très bonne et bien rendue par un excellent son, clair et puissant. Avec six titres au programme, on comprend que "Imaginations From The Other Side" reste le petit chouchou du public. Placés aux moments clés du concert, dans sa partie centrale notamment, ces chansons confirment tout le bien que l'on pensait d'elles et de leur capacité à bien sonner en concert. Car que ce soit "The Script For My Requiem", "Mordred's Song", "Born In A Mourning Hall", ou encore "A Past And Future Secret", chacun de ces titres possède ce petit truc qui fait la force du groupe en plaçant la mélodie au cœur de son propos, avec des refrains, riffs et soli épiques et marquants. Le titre éponyme de l'album nous achève en 7 minutes de virtuosité heavy-speed qui donnent le tournis, tant ce titre est le symbole du savoir-faire du groupe.

Le concept-album "Nightfall In Midle-Earth" n'est bien sûr pas oublié, et ce sont ses titres les plus emblématiques qui sont mis en avant. Retrouver "Nightfall", "Into The Storm", Mirror, Mirror" et "Time Stands Still" est un plaisir jouissif tant ces chansons épiques sont inoubliables et d'une qualité artistique parfaite, montrant un groupe au meilleur de son inspiration, mêlant heavy métal et heroic-fantasy avec une classe inégalée. "A Night At The Opera" est logiquement bien représenté mais sans plus. Il place 4 titres, quasiment enchainés et, sans être mauvaises, ces chansons sont moins marquantes que leurs ainées. "Harverst Of Sorrow", titre bonus du disque, est une jolie ballade mais manquant de force émotionnelle. Les autres extraits présentent le groupe sous son aspect power métal récent et, à l'image de "The Soulforged" et "Punishment Divine", manquent de ce petit supplément d'âme qui fait la différence. Il en reste des titres pas désagréables mais passe-partout.

Enfin, le début de carrière n'est pas oublié, et retrouver les antiques "Valhalla" et "Majesty" est un réel plaisir tant ces titres anciens, speed et thrash, font partis de l'histoire du groupe. Avec "Welcome To Dying", toujours aussi délicieusement speed, "Lost In The Twilight Hall" ou encore "Journey Through The Dark", Blind Guardian revient sur son passé avec efficacité et nous rappelle la force de ses premiers albums. L'hymne absolu qu'est "The Bard's Song" n'est pas oublié, étant ici joué dans une version qui colle le frisson, tant le public y participe avec intensité.

Avec ce "Live", Blind Guardian signe un bel hommage à ses disques récents et, même si son dernier album est un poil plus faible, on ne boudera pas son plaisir de retrouver ce qui fait la force et la classe du groupe sur scène. Avec ce disque, il signe un best of vivement conseillé pour les amateurs et pour qui veut découvrir le meilleur du heavy métal mélodique et épique à l'allemande.

Plus d'information sur http://www.blind-guardian.com/



GROUPES PROCHES:
ORDEN OGAN, HELLOWEEN, ANGRA, GAMMA RAY, LUCA TURILLI'S RHAPSODY, ASYLUM PYRE

LISTE DES PISTES:
01. CD1 War Of Wrath (01:54)
02. Into The Storm (04:52)
03. Welcome To Dying (05:28)
04. Nightfall (06:20)
05. The Script For My Requiem (06:38)
06. Harvest Of Sorrow (03:56)
07. The Soulforged (06:03)
08. Valhalla (08:12)
09. Majesty (08:19)
10. Mordred's Song (06:46)
11. Born In A Mourning Hall (05:57)
12. CD2 Under The Ice (06:15)
13. Bright Eyes (05:26)
14. Punishment Divine (06:21)
15. The Bard's Song (07:48)
16. Imaginations From The Other Side (09:40)
17. Lost In The Twilight Hall (07:09)
18. A Past And Future Secret (04:31)
19. Time Stands Still (At The Iron Hill) (05:52)
20. Journey Through The Dark (05:43)
21. Lord Of The Rings (04:34)
22. Mirror Mirror (06:06)


FORMATION:
André Olbrich: Guitares
Hansi Kürsch: Chant
Marcus Siepen: Guitares
Michael Schüren: Claviers
Oliver Holzwarth: Basse
Thomen Stauch: Batterie


TAGS:
Live, Live, Epique, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BLIND GUARDIAN
DERNIERE ACTUALITE
BLIND GUARDIAN : Nouvel album en novembre
Toutes les actualités sur BLIND GUARDIAN
DERNIER ARTICLE
BLIND GUARDIAN ELYSÉE MONTMARTRE 01/10/06
Compte rendu du concert de Blind Guardian + Astral Doors à l'Elysée Montmartre le dimanche premier octobre 2006. Tous les articles sur BLIND GUARDIAN
DERNIERE INTERVIEW
Triple live, album symphonique à venir.... Blind Guardian a beau avoir 30 ans de carrière, celle-ci n'est pas prête de se terminer. La preuve dans cette interview.

NOTES
4/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CRADLE OF FILTH: The Principle Of Evil Made Flesh (1994)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
JOHN LAWTON & DIANA EXPRESS: The Power Of Mind (2012)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLIND GUARDIAN
BLIND-GUARDIAN_Legacy-Of-The-Dark-Lands
Legacy Of The Dark Lands (2019)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
BLIND-GUARDIAN_Live-Beyond-The-Spheres
Live Beyond The Spheres (2017)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
BLIND-GUARDIAN_Beyond-The-Red-Mirror
Beyond The Red Mirror (2015)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
BLIND-GUARDIAN_At-The-Edge-Of-Time
At The Edge Of Time (2010)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
BLIND-GUARDIAN_A-Twist-In-The-Myth
A Twist In The Myth (2006)
5/5
3.7/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020